Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Page enfant : Que sais-tu de Noël ?



TAHITI, le 22 décembre 2020 - Noël se fête le 25 décembre de chaque année, souvent en famille. C’est une fête que l’on retrouve dans un grand nombre de pays et qui est, plus ou moins, associée aux mêmes coutumes. Par exemple, on retrouve le père Noël qui distribue des cadeaux, on mange souvent de la bûche… Mais sais-tu d’où viennent ces coutumes ?

D’après Christine Perez, qui est docteure en histoire de l’Antiquité, Noël est comme une suite logique des fêtes païennes du retour de la lumière, des fêtes qui ont été christianisées.

Avant, on fêtait le solstice d’hiver dans les pays celtiques, en Gaule, chez les Romains… On célébrait Saturne à l’occasion des Saturnales du 17 au 24 décembre. Ensuite, on a retenu la date du 25 décembre car Jésus serait né ce jour-là.

Le sapin de Noël

Le sapin de Noël a plusieurs origines. Les Romains décoraient leur maison de branches de sapin pendant les saturnales.

Par ailleurs, on a utilisé le sapin comme un symbole : Les protestants étant réticents à représenter Jésus, le sapin de Noël a été utilisé. Il portait les fruits du jardin d’Éden.

Il était la promesse d’un monde nouveau et symbolisait les richesses de l’année annoncée par la naissance de Jésus. En France, la coutume du sapin de Noël s’est vraiment répandue après la guerre de 1870.

La bûche de Noël

La bûche fait partie des rituels païens de fête du solstice d’hiver récupérés par l’Église.

Elle était alors choisie dans un bois de fruitier riche en production de fruits ou plutôt dans un chêne, bois sacré chez les Celtes et qui se consume doucement. Elle devait brûler pendant trois jours ou pendant les 12 nuits précédant l’Épiphanie.

Elle est associée à la coutume des feux de joie qui célèbrent le solstice d’hiver. Ses cendres étaient magiques toute l’année : on les récupérait pour guérir les maladies, les brûlures, pour soulager l’agonie des mourants !

La bûche est finalement devenue un gâteau en souvenir des friandises que l’on cachait sous le morceau de bois.

Saint-Nicolas et le père Noël

Saint-Nicolas est fêté en Europe depuis longtemps les 5 et 6 décembre. Il était là bien avant le père Noël.

Saint-Nicolas aurait traversé l’Atlantique au 17e siècle avec les premiers colons européens. Il serait revenu deux siècles plus tard sous le nom de Santa Claus, déformation de Saint-Nicolas par les Américains.

En 1822, il s’est transformé en Père Noël, mais il continue à être fêté dans le nord et l’Est de la France. Le père Noël a été petit à petit doté d’une longue barbe, avec son manteau rouge, ses rennes magiques.

On doit à la firme Coca-Cola, qui a incorporé le personnage à sa campagne publicitaire de l’hiver 1931, son image actuelle.

Et la crèche ?

Il y a d’abord eu des crèches vivantes. Puis, celles-ci ont laissé la place à une version figée et miniaturisée de la crèche qui a largement dépassé le contexte religieux dans la tradition du village de Noël où de nombreux personnages sont représentés.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 22 Décembre 2020 à 19:47 | Lu 488 fois

Tags : page enfant





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Janvier 2021 - 14:31 Des orques aperçues aux Îles Sous-le-Vent

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus