Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Page enfant : Molière l’éternel



L’œuvre de Molière consiste en une trentaine de comédies en vers ou en prose. Il y a notamment Le Malade imaginaire, Le Tartuffe ou l’Imposteur, l’Avare, le Bourgeois gentilhomme, Les Femmes savantes…
L’œuvre de Molière consiste en une trentaine de comédies en vers ou en prose. Il y a notamment Le Malade imaginaire, Le Tartuffe ou l’Imposteur, l’Avare, le Bourgeois gentilhomme, Les Femmes savantes…
TAHITI, le 14 janvier 2020 - Baptisé le 15 janvier 1622, Jean-Baptiste Poquelin alias Molière fait partie de l’Histoire. Celui qui est à l’origine de la Comédie-Française a signé plusieurs œuvres que des générations d’élèves de tout âge ont étudié, étudient et continueront à étudier.

Jean-Baptiste Poquelin est plus connu sous le pseudonyme de Molière. On ne sait pas pourquoi il a choisi ce nom d'emprunt en particulier.

Le pseudonyme est un nom choisi par une personne pour masquer son identité. C’était son nom de scène, puis petit à petit son nom dans la vie. À l’époque, les comédiens prenaient souvent des pseudonymes pour épargner la honte à toute leur famille !  Être comédien n’était pas bien vu au XVIIe siècle. L’Église catholique considérait les acteurs comme des êtres dépravés (cela veut dire corrompus moralement), elle leur refusait d’ailleurs une place au cimetière.

Molière était comédien et dramaturge, c’est-à-dire qu’il écrivait des pièces de théâtre. La dramaturgie est l’étude ou l’art de la composition théâtrale. Il a été baptisé le 15 janvier 1622 et est mort le 17 février 1673. Il avait 51 ans.

Molière et son "Illustre théâtre"

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est un comédien et dramaturge français, baptisé le 15 janvier 1622 à Paris, où il est mort le 17 février 1673.
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est un comédien et dramaturge français, baptisé le 15 janvier 1622 à Paris, où il est mort le 17 février 1673.
Issu d’une famille de marchands parisiens, il s’est associé à l’âge de 21 ans avec une dizaine de camarades pour former la troupe de l’Illustre Théâtre. La troupe était itinérante. Il a été comédien et auteur favori du jeune Louis XIV et de sa cour pour qui il a conçu de très nombreux spectacles.

L’œuvre de Molière consiste en une trentaine de comédies en vers ou en prose. Certaines sont accompagnées d’entrées de ballet et de musique. Il y a notamment Le Malade imaginaire, Le Tartuffe ou l’Imposteur, L’Avare, Le Bourgeois gentilhomme, Les Femmes savantes…

Molière a connu la gloire de son vivant après des années difficiles. Il a par ailleurs suscité de vives polémiques avec Les Femmes savantes ou Le Tartuffe. Le dramaturge a critiqué la société, les mœurs de la cour, l’hypocrisie régnante, l’injustice sociale, les comportements de certains…

Mort sur scène

Pierre-Antoine-Augustin Vafflard, La Mort de Molière (1806)
Pierre-Antoine-Augustin Vafflard, La Mort de Molière (1806)
Le 17 février 1673, Molière est sur scène. Il joue le rôle d’Argan dans une pièce qu’il a écrite et qui s’intitule Le Malade imaginaire. Il se sent fatigué, plus encore que d’habitude, à cause de sa "fluxion de poitrine". Il refuse toutefois d’annuler la représentation. Au cours de la dernière scène, Molière est pris d'un crachement de sang. II ne survécut que quelques heures.

Le fauteuil utilisé par Molière lors de sa dernière représentation est exposé dans la salle Richelieu de la Comédie-Française. La tradition veut que, tous les ans, au jour de sa naissance, ce fauteuil remonte sur scène (voir ci-dessous).

Pourquoi se trouve-t-il à la Comédie-Française ? Car cette institution a été fondée par Louis XIV en 1680. Deux troupes ont alors fusionné : celle de l’hôtel Guénégaud (celle de Molière) et celle de l’hôtel de Bourgogne.

L’affaire Molière

Molière a-t-il écrit réellement toutes ses œuvres ? Certains se posent la question. Pour certains, c’est en fait Corneille qui en aurait écrit certaines. En effet, il y aurait de grandes différences de style entre toutes ses pièces. Cette polémique a fait couler beaucoup d’encre dans les années 2000.

Le fauteuil du maître, toute une histoire

Lorsque la comédie du Malade imaginaire fut reprise après le décès de Molière, le fauteuil était sur scène. Dans l'intervalle des représentations, il était déposé dans la salle d'assemblée des comédiens. C'était le siège d'honneur, réservé au comédien le plus éminent de la troupe.
Petit à petit, il prit une valeur symbolique, continuant à servir d’accessoire dans différentes pièces. En 1799, il fût prêté. Il ne fût pas rendu dans les temps ce qui le sauva car le théâtre de l’Odéon où il était brûla le 18 mars 1799.
Ce fauteuil figure plus tard sur l'inventaire de la Comédie-Française datant du 13 juillet 1815, dans la section Mobilier et accessoires pour le service du théâtre. Ces mots le décrivent : "Un fauteuil de Molière, à crémaillère et couvert en peau noire... Pour mémoire, parce qu'il n'a pas de prix". À cette époque, il servait toujours de décor ! Mais il s’usait. Et finalement une copie fût réalisée.  

D’après Sylvie Chevalley dans Revue de la Comédie-Française, n°1 (septembre 1971).

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 14 Janvier 2020 à 13:28 | Lu 1488 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Février 2020 - 19:15 Page enfant : Tout savoir sur les ours

Mardi 21 Janvier 2020 - 16:04 Page enfant : Marco Polo l’aventurier

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies