Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Page enfant : La malbouffe, menace sur l’organisme



TAHITI, le 23 juillet 2020 - Le 21 juillet est la journée mondiale dédiée à la malbouffe. On parle aussi de Junk food. L’occasion de prendre conscience des bienfaits de l’alimentation mais aussi des impacts d’une alimentation non respectueuse des besoins de l’organisme.

La malbouffe (ou junk food) c’est une nourriture considérée comme mauvaise pour le corps humain, trop grasse, trop salée, trop sucrée, sa valeur nutritive est très faible, voire nulle. En d’autres termes elle ne répond pas du tout aux besoins du corps.

En plus, elle altère (change mais en mal) le microbiote. Le microbiote, c’est l’ensemble des microorganismes qui vivent dans nos intestins (on en a entre 1 et 5 kg) et qui nous maintiennent en bonne santé !

Mais d’abord, pourquoi mange-t-on ? Pour se faire plaisir, c'est certain. Mais ce n’est pas la principale raison. On consomme des aliments pour avoir de l’énergie et des éléments nutritifs qui nous permettent de rester en vie : de construire notre corps, de le réparer, de grandir quand on est enfant, de se battre contre les agents responsables de maladies.

Les besoins du corps varient en fonction de l’âge et puis aussi de l’activité physique. Une personne qui fait cinq heures de sport par jour n’a pas les mêmes besoins qu’une personne qui reste toute la journée assise à un bureau.

En moyenne, un être humain, tout au long de sa vie, va manger 40 tonnes de nourriture. Si l’apport et les dépenses énergétiques sont équilibrés, son poids adulte va rester à peu près constant.

Il faut savoir que ce n’est pas vraiment la quantité de nourriture consommée qui importe, mais la qualité. Les aliments doivent apporter des macronutriments (protéines, glucides, lipides) et des micronutriments (minéraux, vitamines, oligoéléments).

Pour bien manger, il faut suivre des règles simples. Il faut préférer les produits les plus simples possibles, (légumes, fruits, viande, poisson). Il faut varier les produits pour être sûr de couvrir tous les besoins.

Si les produits mangés sont de qualité, on est en bonne santé. Sinon, on peut être fatigué, moins bien se concentrer, être de mauvaise humeur, développer des maladies comme le diabète, l’obésité, les maladies cardiovasculaires…

Parmi les plats les plus représentatifs de cette malbouffe il y a les hamburgers, les pizzas, les fritures, les sodas de la restauration rapide.

Il faut savoir que le hamburger en lui-même (par exemple, mais c’est vrai pour la pizza ou les frites), n’est pas à bannir à condition d’être préparé avec des ingrédients de base de qualité.


Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 23 Juillet 2020 à 12:20 | Lu 1313 fois

Tags : page enfant





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus