Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Oscar Temaru : "Nous avons eu tort de laisser le tourisme entre les mains de professionnels"



Oscar Temaru : "Nous avons eu tort de laisser le tourisme entre les mains de professionnels"
FAA’A, jeudi 18 octobre 2012 – Oscar Temaru a présenté le projet "Welcome Home – Haere mai ra" comme une solution pour accroître la capacité d’accueil touristique en Polynésie. Ce projet s'adresse au bénévolat de la population et prône le développement de chambres d'hôte chez l'habitant. Il s'inspire du principe du "Couch surfing", mais de l'aveu du président, aucune étude d'impact sur l'économie touristique et notamment des structures d'hébergement existantes, n'a été menée en Polynésie française.

Pas d'enquête, mais un crédo : "le touriste qui ne paye pas son séjour à l'hôtel consommera plus ailleurs et autrement, fera plus de sorties, notamment culturelles", pour en finir avec les "circuits fermés qui ne profitent qu'à une minorité".

"Nous n’avons pas assez de chambres d’hôtel dans ce pays", déclare en outre Oscar Temaru en mettant en avant l’organisation prochaine de grands rassemblements sportifs, comme la coupe du monde de beach soccer et les possibles Jeux du Pacifique de 2019 à Tahiti. Des événements lors desquels le besoin d’hébergement pourrait atteindre ponctuellement plusieurs milliers de chambres alors que la capacité d’accueil sur l’île est de 1130 unités (source : Tahiti Tourism Authority).

Aussi, le projet "Welcome Home – Haere mai ra" entend-t-il développer un réseau de chambres d’hôte, chez l’habitant, pour accueillir gratuitement les visiteurs qui le souhaitent.

Dans un premier temps, 1.500 unités d’hébergement de ce type pourraient voir le jour dans la commune de Faa’a.
"Je pense que nous avons eu tort de laisser pendant des années le tourisme entre les mains de professionnels", explique Oscar Temaru qui entend, par le biais de cette innovation ambitieuse replacer la population au cœur du développement de l’industrie touristique.

"Je demande à la population de préparer une chambre d’hôte", développe Oscar Temaru. "Bien sûr cela ne se fera pas comme ça sans qu’il y ait une formation adéquate. Le service du Tourisme (…) organisera des formations pour l’accueil et certainement des visites dans ces familles, pour voir si les conditions souhaitées sont présentes. (…) Je compte sur la participation de toute la population. Nous allons commencer par Faa’a, pour mettre en place ce réseau de chambres d’hôte. Nous ferons appel dans un deuxième temps aux autres communes. Nous n’avons pas assez de chambres d’hôtel dans ce pays. En tout, avec les pensions de famille et les hôtels, nous sommes justes au-dessus des 3.000 chambres. Il s’agit d’une capacité d’accueil très limitée, si nous voulons vraiment atteindre l’objectif de quelques centaines de milliers de touristes chez nous.
Nous avons besoin que la population prenne cette affaire en main. J’ai toujours souhaité que le tourisme soit chez nous l’affaire de tous. Et je ferai un travail de sensibilisation au niveau des différentes communes, des maires et également auprès de toutes les confessions religieuses, des associations sportives, pour que le tourisme soit l’affaire de tous.

Mais déjà, si on arrive à faire en sorte ici à Faa’a, où il y a quelques 6.000 familles, de créer 1.500 chambres d'hôte chez l'habitant, c’est énorme. Et on le fera savoir au plan international.
Mais attention, c’est Accueil traditionnel : c’est gratuit ! Haere mai i te fare : haere mai tama’a.
Notre pays a la réputation d’être très cher. Tahiti c’est beau, dit-on, c’est magnifique, c’est plus beau que Hawaii – j’ai tout entendu --mais vraiment c’est cher. Alors comment combattre cette réputation qui ne me plait pas beaucoup ? Et bien je fais appel à la population pour de petites chambres d’accueil, traditionnelle, de chez nous
".

Oscar Temaru : "Nous avons eu tort de laisser le tourisme entre les mains de professionnels"
Comment pouvez-vous arriver à la conclusion que nous n’avons pas assez de capacité d’accueil alors que les hôtels de Polynésie tournent avec des taux d’occupation moyens à peine supérieurs à 50% ?

Oscar Temaru : Vous savez nous sommes dans une situation où nous devons nous poser les bonnes questions. Je vais vous citer un exemple : j’ai été invité à un grand rassemblement organisé par Morinda, à Los Angeles, qui a réuni plus de 10.000 revendeurs. Cette réunion devait à l’origine être organisée ici, chez nous. Et bien il n’y avait pas assez de chambres.
De nombreuses autres organisations souhaiteraient tenir ce genre de rassemblement chez nous. Mais il n’y a pas assez de chambres d’hôtel. Si 5.000 visiteurs arrivent d’un coup, comment fait-on pour les accueillir ?
Pour le championnat du monde de Beach soccer, l’an prochain, comment ferons-nous pour accueillir tous nos visiteurs ?

Je veux que la population se prépare psychologiquement dès aujourd’hui à accueillir. Il faut que la population mette la main à la pâte. Je pense que nous avons eu tort de laisser pendant des années le tourisme entre les mains de professionnels.

Certes, ils savent ce qu’ils ont à faire et ils le font bien. Mais nous, que sommes-nous là-dedans ? Comment pouvons-nous contribuer ? Voilà la question qu’il faut se poser.

Nous organisons bientôt le semi marathon de Tahiti (3 novembre 2012, ndlr), avec des concurrents étrangers qui vont venir y participer. Il y aura la compétition de Beach soccer et d’autres manifestations encore.
Je veux que l’île de Tahiti soit la première destination touristique en Polynésie.


N’avez-vous pas peur que cela nuise aux pensions de famille et à l’industrie du tourisme en général ?

Oscar Temaru : Non, je crois le contraire. Ces gens-là qui viendront dans les familles auront l’occasion d’aller voir les pensions de famille, voire de se rendre dans les hôtels. De retour chez eux ils pourront témoigner : ce seront les meilleurs ambassadeurs. Ils auront vécu l’accueil traditionnel. Et ils auront eu le choix.
Il y a aussi l’aspect économique : ces visiteurs achèteront des produits de l’artisanat, dépenseront au marché, achèteront des produits locaux. Le tissu économique en bénéficiera.



Le Pays sera-t-il partenaire pour aider les familles qui le souhaitent à aménager ces chambres d’hôte ?

Oscar Temaru : Oui, le Pays participera.

Comment convaincre la population d’accueillir des visiteurs à domicile, gratuitement ?

Oscar Temaru : (…) Nous avons un peu d’expérience à ce niveau à travers les visites d’un navire qui vient assez souvent chez nous, le Peace Boat. Les premiers visiteurs qui sont venus par ce biais étaient des japonais. (…) Cette expérience s’est très bien passée. Maintenant, à chaque fois qu’ils reviennent ils veulent aller chez l’habitant. Et c’est gratuit.

(…) Il ne faut pas laisser un fossé se créer entre la population et nos visiteurs. Il y a un chantier de sensibilisation pour que cette population comprenne que le tourisme est la première ressource du pays. Au bout du compte, il s’agit de créer des emplois pour nos enfants. Si nous atteignons, ne serait-ce que 500.000 visiteurs par an, il faudra que les agriculteurs redoublent d’efforts pour nourrir tout ce monde, et c’est pareil pour le secteur de la pêche.

Le tourisme doit bénéficier à la population et doit être l’affaire de la population. Et non pas simplement l’affaire des professionnels, comme c’est le cas depuis quelques décennies. Il est temps que cette population prenne l'affaire en main. Enfin c’est mon avis.

Projet Welcome Home – Haere mai ra

Les volontaires peuvent d'ores et déjà se faire connaître auprès de Stéphanie Boue ou Annie Ebb à la mairie de Faa'a. Tél : 800 960 poste 221


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 18 Octobre 2012 à 15:23 | Lu 9556 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

20.Posté par SB le 19/10/2012 07:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et nous nous avons juste eu tort de laisser notre pays entre ses mains ....

19.Posté par Ozzy le 19/10/2012 06:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous-avons-eu-tort-de-laisser-le-POUVOIR-entre-les-mains-de-OSCAR TEMARU,

C'est cela la triste réalité...

18.Posté par TomTom le 19/10/2012 06:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour où vous serez président, on verra bien ce que vous allez faire. Pour l'instant c'est Oscar, et c'est maintenant qu'il faut créer son parti politique et travailler pour arriver à sa place. Bonne chance.

17.Posté par Lux le 19/10/2012 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est à ce point si ridicule que ça en devient comique.

16.Posté par tatadebora le 18/10/2012 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ayé avec cette phrase il a le titre de champion du monde de la plus grosse connerie prononcée par un ministre du tourisme en exercice, le pire c'est que je crois qu'il est pas à fond encore... ca fait bien flipper !

15.Posté par pito le 18/10/2012 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous avons eu tord de laisser notre pays dans les mains d'un incapable !!!

14.Posté par Ike le 18/10/2012 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est honteux, c'est la pancarte. Dans un pays ou il a deux langue officiel, le français et le tahitien. On ne retrouve plus le français sur sa pancarte.
Il se présente encore comme "Tahiti Nui" comme si les autre ile de notre pays ne compter pas.

13.Posté par Topikite le 18/10/2012 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Je veux que l’île de Tahiti soit la première destination touristique en Polynésie."
Oscar confirme une fois de plus que le reste de la Polynésie ne l'intéresse pas.
"Oscar Temaru mayor of Faa'a"
Cet homme nous montre une fois de plus les capacités immenses de nuisance.
Il nous parle de Morinda qui voulait faire venir 10 00 pers à Tahiti, pourquoi avons-nous vent de cela uniquement à présent?
Ou est-ce, tut comme les russes, un autre gros mensonge qu'il n'a aucun scrupule à balancer sous la bannière de son énorme croix…de colonisateurs, spoliateurs des terres maohi.
"Je pense que nous avons eu tort de laisser pendant des années le tourisme entre les mains de professionnels. " elle est bonne celle là, on voit ce que donnent comme résultats tous les dossiers que l'on donne à traiter à chacun des bouffons du gouvernement .
Cela devient une vraie mascarade de regroupements de séniles dont le projet final est de plus en plus obscur.
Je sais qu'il est entouré de quelques personnages loin d'être des demeurés, comment peuvent-ils continuer à lui laisser dire de telles conneries.
Dans un pays où le mot gratuité n'existe pas, il va demander à des familles de recevoir gratos…..quand on connait les ...

12.Posté par EBAH le 18/10/2012 20:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel conerie!!! En plus il veut heberger les touristes a faaa??? Jsuis de faaa et jcroi pas que ca soit une bonne choses! Ils vont pas survivre!

11.Posté par Cat le 18/10/2012 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Nous avons eu tort de laisser le pays entre les mains d'incompétents"

10.Posté par Franck le 18/10/2012 19:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

9.Posté par Paru le 18/10/2012 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Welcome Home. Oui, moi je dis qu'il ne faut pas que les habitants de Faa"a soient à ce point pingres. Puisqu'ils offrent gratuitement le logement et le couvert aux touristes, qu'ils aillent jusqu'au bout et payent aussi les billets pour que ces centaines de milliers de touristes puissent venir. Sinon à quoi ça sert un tel magnifique projet ! De plus, en payant les billets ils s'assurent d'avoir autant d'hôtes que des billets financés. C'est une excellente idée, on se fera connaitre partout dans le monde, on sera même fameux, Oscar en tête. Celui qui aura re-inventé l'industrie du tourisme........GRATOS !!!!! C'est ça l'economie participative ! Merci à peretiteni et aux habitants de Faa"a pour leur extraordinaire gentillesse et leur formidable sens de l'accueil. Heuu, si en plus le gouvernement aide, (grâce à nos taxes) à payer la construction des fares-touristes, alors là c'est parfait.

8.Posté par Jeff le 18/10/2012 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est très clair que ce président n’est pas à la hauteur de la tache, il n’à définitivement pas le niveau requis pour gouverner notre pays. Le maintenir en tant que président serait une irresponsabilité aux conséquences très graves. Un vrai crime contre nous-mêmes.

7.Posté par Tutua le 18/10/2012 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais c'est pas possible d'avoir un illuminé pareil à la tête de notre pays ! Que nous faut-il encore comme preuve qu'il à bel et bien un pet dans le casque ?

6.Posté par Le vieux le 18/10/2012 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a raison Oscar. Mais il faut aller plus loin encore. Il ne faut pas mégoter, être chiche comme cela pingre même. Non, chacun d’entre nous devrait payer le voyage d’un touriste. Là on serait au moins sûr d’en avoir deux cent soixante mille pour l’année ! Je suis qu’on peut le faire. Relançons le tourisme d’une façon originale. Donnons-lui des idées originales et rigolotes pour relancer le tourisme. Faisons un grand concourt de connerie. Il a de l’avance sur nous, rattrapons-le ….

5.Posté par Le vieux le 18/10/2012 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Houai je commence à l’aimer Oscar, il raconte des conneries encore plus grosses que les miennes ! J’arrive plus à suivre, il veut faire un concourt ou quoi ? On n’a pas fini de rigolé, c’est trop top il est encore mieux que les humoristes de chez Ruquier ! On devrait l’inscrire a « on ne demande qu’a en rire » Je suis sûr que même Catherine Barma lui donnerait une bonne note. Allez pour celle-ci je lui donne un 15. C’est une bonne note 15, je suis sûr qu’il peut progresser, il peut allez plus loin dans le délire. Il nous étonnera toujours trop fort. J’suis scié. Rires

4.Posté par coyote le 18/10/2012 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout à fait d'accord, la preuve ils le font bien avec la politique et quel résultat ! :)

3.Posté par Tematauira le 18/10/2012 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gonflé le gars...
Il est encore dans son délire...
Que d' anneries..!!!
Depuis qu'il est ministre du tourisme, c'est la catastrophe..!!!
Le seul touriste qui profite, c'est lui...
Le tourisme marche a fond dans le pacifique sauf chez nous...bizarre non..?
A Guam ils ont même dépassés et de loin tout leurs espoirs et ils ne sont pas les seuls...
Vivement que le peuple se réveille , avant que lui et son équipe n' aient tout cassé...!

2.Posté par Lou le 18/10/2012 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Il faut que la population mette la main à la patte."
.. à moins qu'elle ne mettre sa patte dans la main du président? Bon chien-chien, va!

1.Posté par Ermo le 18/10/2012 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est donc bien vrai, notre président n'a plus toutes ses facultés... Aller dire de telles âneries, et avec le plus grand sérieux, alors là, chapeau, peretiteni !!! Après l'hydrogène, le noni, l'enfouissement des cannettes alu, etc, etc..., on touche le fond !
Accuellir les touristes gratos, ça va booster le tourisme, c'est sur ! Ce sont les hôteliers et les patrons de pensions de famille qui vont être contents !!! Et des chambres d'hôte à Faa'a, c'est la cerise sur le gâteau. Le brave touriste aura ainsi très vite un aperçu de la douce vie polynésienne...
Et après le logement gratos, ça sera quoi ? Les repas gratos, les excursions gratos, les souvenirs gratos ? Allez Peretiteni, un petit effort et vous leur donnerez de l'argent poche... gratos !
Beati pauperes spiritu... (pour ceux qui ne savent pas le latin, allez voir dans le dico (ou dans la bible) ce que ça veut dire...

1 2 3 4
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Décembre 2017 - 14:29 39 personnes formées à la justice restaurative

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance