Tahiti Infos

Nucléaire: l'Ukraine accuse la Russie d'avoir à nouveau bombardé sa centrale de Zaporijjia


Crédit STRINGER / AFP
Crédit STRINGER / AFP
Kiev, Ukraine | AFP | mercredi 20/09/2022 - Les autorités ukrainiennes ont accusé mercredi la Russie d'avoir à nouveau bombardé le site de la centrale de Zaporijjia (sud de l'Ukraine), la plus grande d'Europe, tout en assurant que le taux de radiation dans  cette installation ne dépassait pas la norme.

"Les terroristes russes ont bombardé à nouveau la centrale nucléaire de Zaporijjia pendant la nuit", a déclaré l'opérateur public des centrales nucléaires ukrainiennes, Energoatom, sur Telegram. 

"Le taux de radiation sur le site de la centrale (...) se trouve au niveau naturel" et les "rejets" radioactifs dans l'environnement "ne dépassent pas les normes autorisées", a de son côté ajouté la direction de la centrale de Zaporijjia sur son Telegram. 

Le bombardement a endommagé une ligne électrique, provoquant l'arrêt de plusieurs transformateurs du réacteur numéro 6 de la centrale et une brève mise en marche de groupes électrogènes de secours, a précisé Energoatom.

"Même la présence d'inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) n'arrête pas" les Russes, a-t-il déploré, appelant l'AEIA à des "actes plus résolus" contre Moscou. 

La centrale de Zaporijjia, occupée par les troupes russes depuis les premières semaines de leur invasion de l'Ukraine lancée le 24 février, a été visée à de nombreuses reprises par des bombardements ces derniers mois. 

Kiev et Moscou s'en rejettent la responsabilité et s'accusent mutuellement de chantage nucléaire. 

Deux autres sites nucléaires se sont retrouvés entraînés dans la guerre lancée par la Russie contre l'Ukraine, et cela malgré les multiples appels de la communauté internationale à épargner de telles infrastructures afin de ne pas provoquer une catastrophe continentale.

Lundi, Kiev a accusé Moscou d'avoir bombardé la site de sa centrale nucléaire de Pivdennooukraïnsk (sud).

Au début de l'invasion, les forces de Moscou ont aussi occupé la centrale de Tchernobyl (nord), théâtre en 1986 du pire accident nucléaire de l'histoire. Fermée depuis 2000, cette centrale se trouve dans une zone hautement contaminée par les rejets radioactifs.

le Jeudi 22 Septembre 2022 à 06:29 | Lu 172 fois
           



Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.