Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Médecin traitant : ce qui va changer



Médecin traitant : ce qui va changer
PAPEETE, le 15 mai 2019. Les Polynésiens devront maintenant désigner leur médecin traitant par le biais d’un formulaire.

Le Conseil des ministres a adopté un arrêté définissant les modalités de désignation du médecin traitant. Ainsi, tout assuré âgé de plus de 16 ans est dorénavant invité à désigner son médecin traitant à l’aide du formulaire remis lors de sa consultation, et ce dans un délai de 8 jours. Si ce délai n’est pas respecté, la prise en compte de la désignation du médecin traitant sera effective à compter de la date d’envoi ou de dépôt du formulaire auprès de l’organisme de gestion de l’assuré. Il est possible de changer de médecin traitant à tout moment, en renouvelant cette formalité auprès du nouveau médecin traitant que le patient souhaite désigner.

Un deuxième arrêté vient encadrer les conditions de prise en charge par les régimes de protection sociale polynésiens des actes, prescriptions et prestations. Le médecin traitant, lorsqu’il est consulté, identifie le besoin médical et organise un parcours de soins coordonnés. Ce « parcours de soins coordonnés » correspond donc aux soins prescrits par le médecin traitant, ce qui garantit d’une part un suivi adapté à l’état de santé du patient par un médecin qui le connaît bien et d’autre part un meilleur remboursement. En effet, en cas de consultations ou de prescriptions effectuées en dehors du parcours de soins coordonnés, la somme restant à la charge du patient sera majorée de 20 % à partir du 1er janvier 2020.
De plus, pour favoriser des stratégies de soins prenant en compte les données scientifiques et les besoins de maîtrise des dépenses de santé, la loi du Pays du 16 avril 2018 a prévu des « paniers de soins » pour certains besoins médicaux. Le troisième arrêté adopté en Conseil des ministres établit les premiers paniers de soins. Ils concernent le rhumatisme articulaire aigu, l’insuffisance coronarienne chronique stable, et l’hypertension artérielle essentielle de l’adulte. Les prescriptions prévues par ces paniers de soins sont prises en charge dans le cadre du parcours de soins coordonnés.


le Mercredi 15 Mai 2019 à 16:03 | Lu 9309 fois

Tags : SANTE





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués