Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le triathlon tahitien marque l'histoire



Salomé De Barthez a trouvé plus forte qu'elle en vélo
Salomé De Barthez a trouvé plus forte qu'elle en vélo

APIA, Le 20 juillet 2019 – Ces XVIèmes Jeux du Pacifique à Samoa resteront dans l'histoire du triathlon tahitien. Sur six médailles d'or possibles, cinq ont été gagnées par les athlètes tahitiens. Benjamin Zorgnotti fait partie des quelques athlètes de la délégation tahitienne ayant ramené deux médailles d'or en individuel. Il en ramène également deux autres par équipe, soit quatre au total.

 

Le triathlon tahitien ne pouvait pas rêver mieux. Sur six médailles d'or envisageables, la sélection de Tahiti de triathlon en ramène cinq. Il s'est avéré qu'elle s'est retrouvée en face d'une sélection calédonienne talentueuse, expérimentée mais vieillissante. Cela commence bien, vendredi, 11e et avant-dernier jour de compétition avec les trois médailles d'or en aquathlon, deux en individuel pour Salomé De Barthez et Benjamin Zorgnotti et une par équipe, grâce à leur temps cumulés avec celui de Cédric Wane.

 

Le lendemain samedi, dernier jours de compétition, le triathlon est lancé à 8h00 : 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km en course à pied sur le front de mer de Apia. Salomé De Barthez sort de l'eau avec 1'15 de retard sur Charlotte Robin et perd ensuite 15 à 20 secondes voire plus par tour de vélo sur la puissante Calédonienne. Au bout de six tours, elle part en course à pied avec un retard de 3', un retard trop important pour être rattrapé. Elle rattrape tout de même la moitié de ce retard avec une belle médaille d'argent à la clé.


Benjamin Zorgnotti a fait toute la course en tête
Benjamin Zorgnotti a fait toute la course en tête

Benjamin Zorgnotti sait qu'il doit rattraper ce retard d'1'30 pour avoir l'or en équipe. Il n'a que 15' d'avance sur son poursuivant à la sortie de l'eau mais il va progressivement créer un écart pendant le vélo. Derrière, le Calédonien Julien Lopez chute au virage et Cédric Wane, qui est dans sa roue, tombe avec lui. Benjamin en profite pour s'échapper et s'imposer avec une avance telle qu'elle lui permet de remporter l'or également en équipe.

 

Belle deuxième place pour Raphaël Larmour-Azzari qui avait raté le podium la veille en aquathlon, victime de vomissements. Cédric Wane est malchanceux, avec une épaule en sang, il termine de nouveau quatrième 20'' derrière Patrick Vernay, alors qu'il était en train de revenir sur lui progressivement. Jean Michel Monot, le président de la fédération et Eric Zorgnotti, directeur technique, ont pu féliciter l'ensemble de l'équipe pour ses performances, marquant un tournant dans l'histoire du triathlon tahitien. SB


Parole à Benjamin Zorgnotti :

 

Un tournant pour le triathlon tahitien ?

 

« Cela faisait des années qu'on était pas capables d'aller leur chercher les médailles d'or par équipe, aujourd'hui on l'a fait. En général, ils étaient également médailles d'or en individuel, ce n'est pas souvent qu'on les avait. Aujourd'hui, on ramène cinq sur six donc c'est parfait. En plus, on a une équipe jeune, ils ont une équipe un peu moins jeune donc on prouve que le triathlon est une discipline phare à Tahiti. »

 

Quelques mots sur la victoire par équipe ?

 

« Salomé, je la voyais sur l'or individuel, cela n'a pas été le cas. Dès que j'ai vu le résultat de la course féminine, je savais que cela allait se reposer sur nous pour aller chercher cette médaille d'or par équipe. Derrière, cela m'a mis « les crocs », forcément. Je voulais aller chercher cette médaille d'or par équipe à tout prix, et d'une pour dire que j'avais quatre médailles et non trois, et de deux parce que la médaille d'or par équipe, c'est la plus belle. »

 

Quel est le bilan ?

 

« J'ai ramené toutes les médailles d'or que je pouvais. Je l'avais dit, je l'ai fait. Je n'ai pas choisi la manière la plus facile de le faire mais je l'ai fait quand même. Aujourd'hui, je suis satisfait de la préparation, de tout ce qu'on a fait avec mon coach, de tout le support qu'on a eu. Il y a eu un support exceptionnel sur la course donc voilà, je suis super content. » Propos recueillis par SB


Un finish au mental pour Cédric Wane
Un finish au mental pour Cédric Wane

5 or et 2 argent pour le triathlon tahitien
5 or et 2 argent pour le triathlon tahitien

Rédigé par SB le Samedi 20 Juillet 2019 à 12:35 | Lu 1603 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Octobre 2019 - 16:13 Lubin à l’assaut de la Diagonale des Fous

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti