Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le secrétaire général de l'ONU salue "le développement économique maîtrisé" du fenua



PAPEETE, le 15 mai 2019 - En marge du forum des îles du Pacifique qui s'est tenu à Fidji, Edouard Fritch, président du pays, s'est entretenu avec Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies. Ce dernier a notamment salué "le développement économique maîtrisé, respectueux de l’environnement, mis en œuvre ces dernières années à Tahiti et dans les îles."

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est entretenu, à Fidji, avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.
Cette rencontre bilatérale s’est tenue dans la capitale, Suva, en présence également du ministre de la culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, à l’occasion de la venue dans le Pacifique du secrétaire général des Nations Unies. Une réunion sur le thème des changements climatiques a en effet eu lieu, dans ce cadre, entre le forum des îles du Pacifique et le secrétaire général des Nations Unies.

Le président du pays a évoqué avec Antonio Guterres les défis liés à la géographie de la Polynésie française et le développement économique actuel, avec notamment une forte croissance dans le domaine du tourisme. Ce développement prend en compte le respect de l’environnement et profite également à de nombreuses îles, pour de la petite hôtellerie familiale par exemple et par les escales de navire de croisière, a expliqué le chef de l'exécutif.

Francophone, et connaissant la Polynésie française pour s’y être déjà rendu à titre privé, Antonio Guterres a salué le développement économique maîtrisé, respectueux de l’environnement, mis en œuvre ces dernières années à Tahiti et dans les îles, et la qualité
du travail effectué par l’exécutif polynésien, pour une saine gestion, décentralisée, dans ce sens. Les ressources marines de la Polynésie française, leur protection, les conséquences que peuvent avoir les changements climatiques, ont aussi été évoquées lors de l’entretien.

Edouard Fritch a également évoqué le comité C24 de l’ONU, sur les questions de décolonisation, en indiquant que le gouvernement de Polynésie française a ces dernières années œuvré pour expliquer aux membres du comité les différents aspects du statut d’autonomie de la Polynésie, et notamment l’ensemble des prérogatives de l’exécutif polynésien, et ce dans un cadre voulu par une grande majorité de la population, dans un partenariat constructif avec l’Etat.

Rédigé par TI le Mercredi 15 Mai 2019 à 15:04 | Lu 691 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net