Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le futur centre Te Vai-Ete en quête de terrain



Pour mener à bien son projet, le Secours catholique a lancé un appel aux dons pour réunir 150 millions de Fcfp pour financer les travaux de construction.
Pour mener à bien son projet, le Secours catholique a lancé un appel aux dons pour réunir 150 millions de Fcfp pour financer les travaux de construction.
PAPEETE, le 22 avril 2019. Père Christophe a présenté dimanche les esquisses du futur accueil Te Vai-Ete. Pour mener à bien ce projet, le Secours catholique doit réunir 150 millions de Fcfp pour la construction et encore trouver un terrain.


"Une certitude... Le 23 décembre 2019, l'accueil Te Vai-Ete là où il est ne sera plus... Depuis plus de deux ans, nous sommes en quête d'un terrain ou d'un bâtiment à aménager... A ce jour, nous avons fait chou blanc !" expliquait Père Christophe début février. "Le terrain de l’ancien Cercle des marins sollicité au Pays en mars 2017 a été refusé par l'ancien directeur du Port autonome pour être loué en vue de la construction d'entrepôts… à ce jour inexistants. Les chances d'obtenir cette mise à disposition sont très minces : difficultés juridiques et "volonté modérée" de voir ce projet aboutir !" Père Christophe poursuivait : "Il nous a été proposé de reconstruire l'accueil Te Vai-Ete sur son emplacement actuel mais cela voudrait dire que nous resterions "mitoyens" du centre de jour géré par l'association Te Torea, ce qui est hors de question. De trop grandes disparités aussi bien d'approches philosophiques que de fonctionnement et de gestion des personnes en grande précarité et à la rue nous séparent".

« Dans la mesure où le Pays ne répondrait pas ou ne pourrait répondre favorablement à notre sollicitation… nous nous engageons à rembourser intégralement les généreux donateurs », explique Père Christophe.
« Dans la mesure où le Pays ne répondrait pas ou ne pourrait répondre favorablement à notre sollicitation… nous nous engageons à rembourser intégralement les généreux donateurs », explique Père Christophe.
Pour Père Christophe, il devient donc urgent de construire ce nouveau centre d’accueil. Il a présenté dimanche les images du projet du futur accueil Te Vai-Ete. « Il ne nous reste guère que deux possibilités : soit trouver un terrain avant le 23 décembre 2019, pour envisager d'emménager le 23 décembre soit fermer la structure purement et simplement impliquant de ce fait l'arrêt de l'ensemble des missions. Dans l'hypothèse qu'un terrain soit mis à notre disposition par un particulier ou, à défaut, le Pays, nous avons pu thésauriser de quoi assurer l'aménagement des nouveaux locaux... restera l'investissement plus important de la construction. »
Pour mener à bien son projet, le Secours catholique a lancé un appel aux dons pour réunir 150 millions de Fcfp pour financer les travaux de construction. Une salle de repos, des machines à laver, une salle de réunion, une infirmerie, des salles de formation… sont prévus dans le bâtiment.

Une salle de repos, des machines à laver, une salle de réunion, une infirmerie, des salles de formation… sont prévus dans le bâtiment.
Une salle de repos, des machines à laver, une salle de réunion, une infirmerie, des salles de formation… sont prévus dans le bâtiment.
« L’Accueil Te Vai-ete est né il y a 25 ans, le 23 décembre 1994. Son objectif initial était d’offrir aux personnes en grande précarité et à la rue un repas, une douche et la possibilité de laver leur linge. Ce sont les éléments de base pour rester en connexion avec la société », rappelle Père Christophe. Rapidement cette mission s’est étoffée. Le centre propose de l’aide administrative pour remplir les dossiers du RSPF, avoir une carte d’identité, mais aussi un suivi sanitaire et un accompagnement professionnel. « 25 ans après son ouverture, le temps est venu de donner à cette œuvre d’Église une structure adaptée à sa mission. À l’opposé des habitudes de la société, nous nous proposons de construire un bâtiment pour une mission existante et qui par conséquent correspond à une réalité éprouvée répondant à la réalité des besoins. Deux conditions sont nécessaires à la réalisation de ce projet : une réponse généreuse de la part (des Polynésiens) et de potentiels mécènes locaux et hors Polynésie et la mise à disposition par le Pays du terrain pour la construction », souligne Père Christophe. « Dans la mesure où le Pays ne répondrait pas ou ne pourrait répondre favorablement à notre sollicitation… nous nous engageons à rembourser intégralement les généreux donateurs. La mission de l’Accueil Te Vai-ete se terminerait là ! Il nous reste 8 mois jusqu’au 23 décembre 2019 ».
Sur le plateau de TNTV, la ministre des Solidarités, Isabelle Sachet, a indiqué être au courant du problème lié au terrain du Cercle des marins et avoir proposé au père Christophe "des possibilités de lieu où il pourrait reconstruire Te Vai-ete".

En chiffres

336 personnes différentes ont été reçues à l'accueil te Vai-Ete en 2018. 31% sont des femmes. Il y a 8.5% de mineurs.
L’accueil Te Vai-Ete a offert l’an dernier un total de 17 037 repas : 10 850 à l'accueil Te Vai-ete et 6 187 lors des maraudes
Une centaine de personnes fréquentent régulièrement l'accueil te Vai-Ete.

Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 22 Avril 2019 à 17:00 | Lu 2934 fois

Tags : SDF, SOLIDARITE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Mai 2019 - 17:54 TEDx Papeete : Sortir de sa zone de confort

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net