Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le chauffard de la course-poursuite jugé le 2 janvier



Tahiti, le 2 octobre 2019- Le chauffard, interpellé à Papeete jeudi 28 novembre à la suite d'une course-poursuite infernale entre Mahina et Papeete, sera jugé le 2 janvier prochain. Le président du tribunal a décidé de renvoyer la comparution immédiate de ce jour en raison de problèmes liés à des questions de fonds de garantie et d'assurances. L'homme, un SDF sans permis de conduire, avait semé la panique au volant d'une voiture de location, brûlant des stops et des feux, roulant à contresens, accidentant des véhicules et blessant plusieurs personnes.

Pendant 30 minutes, Tahiti avait vécu ce jeudi 28 novembre aux alentours de 15 heures, une scène digne des grands films d'action d'Hollywood, façon Fast & Furious. Mais n'est pas Vin Diesel qui veut et le chauffard au volant d'une petite Renault Clio louée en est bien la preuve !

Pris de panique devant un contrôle de gendarmerie à Mahina, l'homme, un SDF de Papeete de 40 ans, avait fui jeudi dernier au volant d'un véhicule de location, que lui avait prêté l'un de ses amis. Ami, qui semble-t-il, n’était pas au courant du lourd passé du chauffard. Car effectivement, le SDF a déjà six condamnations à son actif, dont pas moins de cinq pour conduite sans permis.

EN POSSESSION DE PAKA

En possession de paka aux moments des faits, l'homme va alors s'engager dans une course infernale. Poursuivi par les forces de l'ordre, le SDF va rouler à contresens, brûler des feux, des stops, montant sur les trottoirs, ne maîtrisant ni sa vitesse, ni sa trajectoire. Provoquant plusieurs accidents avec d'autres véhicules et blessant plusieurs personnes, dont un couple et des fonctionnaires, dépositaires de l'autorité publique.

Au total, ce sont pas moins de sept victimes pour des blessures ou des accidents matériels que le SDF fera lors de sa course-poursuite infernale entre Mahina et Papeete. "Cela aurait pu être bien pire", dira le procureur.

Pris dans la circulation, il sera finalement stoppé et interpellé au niveau du carrefour des Trois Brasseurs à Papeete.

L'homme, qui reconnaît les faits, dit regretter son comportement et "ne pas avoir penser aux conséquences". Il s'est excusé auprès des victimes.

Maintenu en détention, il sera jugé le 2 janvier prochain. Étant donné le nombre de victimes et la situation du SDF, ce délai permettra de saisir le fonds de garantie automobile et les assurances.

Rédigé par Pauline Stasi le Lundi 2 Décembre 2019 à 17:40 | Lu 3359 fois

Tags : JUSTICE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Décembre 2019 - 10:28 ADT investit pour la zone domestique en 2020

Mardi 10 Décembre 2019 - 10:08 Paea refuse le ménage autour de Graffe

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019