Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le Groupe Mélanésien Fer de Lance fait flotter son nouveau drapeau


PORT-VILA, mercredi 6 octobre 2010 (Flash d'Océanie) – Le Groupe Mélanésien Fer de Lance (GMFL) qui s’est doté depuis l’an dernier d’un secrétariat général permanent dans la capitale vanuatuane Port-Vila, a officiellement présenté ces derniers jours son tout nouveau drapeau, à l’occasion d’une cérémonie.


Le Groupe Mélanésien Fer de Lance fait flotter son nouveau drapeau
Ce drapeau est le premier dans l’histoire de ce mouvement créé en 1988.
C’est le dessin d’une ni-Vanuatu, Florence Toka, qui a remporté ce concours.
En toute logique, figure en bonne place sur cet oriflamme un lance guerrière mélanésienne venant ainsi donner corps à la symbolique de cette organisation, créée à l’origine en soutien au mouvement indépendantiste en Nouvelle-Calédonie, mais qui a depuis évolué pour traiter de questions de commerce et de libre échange entre membres (notamment par le biais d’accords préférentiels entre pays membres), ainsi que vers des questions culturelles (comme le Festival des Arts Mélanésiens, dont la dernière édition, la quatrième, vient tout récemment de se tenir (du 12 au 24 septembre 2010) en Nouvelle-Calédonie.
Le GMFL s’est aussi doté, avec ses nouveaux locaux (dont le financement vient essentiellement de la Chine) et de son premier secrétaire général permanent.
Le Groupe Mélanésien Fer de Lance est composé de Fidji, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Salomon, de Vanuatu et du mouvement indépendantiste FLNKS [Front de Libération Nationale Kanak Socialiste] de Nouvelle-Calédonie.

pad

Le Drapeau du GMFL
Le Drapeau du GMFL

Rédigé par Pad le Mardi 5 Octobre 2010 à 21:30 | Lu 2188 fois






1.Posté par Henri THEUREAU le 06/10/2010 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur la photo, on distingue de gauche à droite, le drapeau du Vanuatu, le drapeau du FLNKS (bleu et jaune, derrière), le drapeau fidjien (avec l'Union Jack dans le coin), et le drapeau de Papouasie Nouvelle Guinée (noir et rouge). Où est le drapeau du GMFL et sa "lance guerrière"? Déjà passé aux oubliettes de l'Histoire? Ah, là, là!

2.Posté par Tahiti Infos le 06/10/2010 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Après vérification, effectivement nous n'avions pas validé l'enregistrement de la photo, voilà qui est fait, en vous remerciant pour votre message, toutes nos excuses, bien cordialement, NM

3.Posté par Henri THEUREAU le 06/10/2010 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"En toute logique, figure en bonne place sur cet oriflamme un lance guerrière mélanésienne venant ainsi donner corps à la symbolique de cette organisation..."

Désolé de vous chercher des poux encore une fois, mais il ne s'agit pas d'une lance guerrière. Il s'agit d'une "flèche faîtière" de case néo-calédonienne (celle qu'on voit sur le drapeau du FLNKS, me semble-t-il). La "flèche faîtière" n'est pas une arme, mais un élément de décoration placé au sommet du cône de la maison. Elle est composée d'éléments superposés dont la symbolique est complexe. Mais le thème de l'unité de la famille et des ancêtres doit y tenir bonne place. Ce qui justifierait son choix pour le drapeau. Voir les ouvrages de Jean Guiard à ce sujet.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués