Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La Réunion: un "grand monarque divin" mis en examen pour abus de faiblesse et blanchiment



Saint-Denis de la Réunion, France | AFP | jeudi 16/06/2021 - Un homme de 67 ans surnommé "grand monarque divin" a été mis en examen et écroué mercredi soir à Saint-Denis de la Réunion dans une affaire d'abus de faiblesse en lien avec une secte présumée, a-t-on appris de source judiciaire.

Sa mise en examen pour abus frauduleux de l’état d'ignorance ou de faiblesse, blanchiment aggravé et exécution de travail dissimulé par personne morale lui a été signifiée à l'issue d'une garde à vue de 48 heures.

Le sexagénaire aurait obtenu frauduleusement des dons financiers des membres de l’association Fudakmi (Fraternité universelle des anciens Khrasts mystiques initiés).

De source proche de l'enquête on souligne que l'homme se présentait comme un demi-dieu scandinave et qu'il se faisait appeler "grand monarque divin".  

Selon une information du Parisien ensuite confirmée par le parquet de Saint-Denis, les faits reprochés ont commencé en 1975.

A sa création Fudakmi avait pour vocation d'amener ses membres, issus de toutes les classes sociales, à avoir "une réflexion en commun sur le sens de la vie", a précisé le procureur de Saint-Denis, Éric Tuffery.

"Mais très vite cela a dévié vers autre chose. sous couvert de réunions un peu folkloriques dans leur déroulement, l’aspect financier était au rendez-vous" a ajouté le magistrat.

Lors des perquisitions menées dans le cadre de l'enquête plusieurs centaines de milliers d'euros ont été saisis en liquide au domicile du sexagénaire et sur un compte bancaire.

L'homme qui réside dans l'est de l'île, a été interpellé à la suite de deux années d'enquête menée par les policiers de l’Office Central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) et les forces de l'ordre locales.

C'est un ancien membre de Fudakmi qui a dénoncé les faits supposés après avoir rompu les liens avec le groupe.

le Jeudi 17 Juin 2021 à 20:43 | Lu 290 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus