Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'ONU adopte la résolution sur la décolonisation de la Polynésie française



NEW YORK (Nations unies), 17 mai 2013 (AFP) - L'Assemblée générale de l'ONU a adopté vendredi une résolution qui place la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser, malgré la défaite des indépendantistes aux élections territoriales début mai et les pressions de Paris.

La résolution, présentée par plusieurs petits Etats du Pacifique (îles Salomon, Nauru, Tuvalu, Samoa) ainsi que par le Timor oriental, a été adoptée par consensus.

La France, qui s'oppose à cette démarche, n'a pas participé à la séance et a immédiatement dénoncé "une ingérence flagrante" et "une absence complète de respect pour les choix démocratiques des Polynésiens".

La résolution "affirme le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l'autodétermination et à l'indépendance", conformément à la Charte de l'ONU (article 73 sur les territoires non autonomes). Elle invite le gouvernement français à "faciliter et accélérer la mise en place d'un processus équitable et effectif d'autodétermination" en Polynésie.

Cette résolution a une portée largement symbolique. Elle ouvre en principe la voie à un référendum d'autodétermination par lequel la population polynésienne pourrait à terme se prononcer en faveur de l'indépendance, de la départementalisation ou d'un statut intermédiaire d'autodétermination. Mais en pratique, plusieurs des gouvernements qui ont des territoires sur la liste ne respectent pas ces règles.

A la suite du vote, plusieurs pays (dont Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Etats-Unis) se sont "démarqués du consensus" pour marquer leur désapprobation, faisant valoir la défaite des indépendantistes aux élections territoriales.

Pour l'ambassadeur des Iles Salomon Collin Beck, en revanche, ces élections "ne peuvent pas être assimilées à un référendum" sur le sort du territoire.

La France avait décidé de boycotter l'examen de la résolution, affirmant que "le droit à l'autodétermination ne peut s'exercer contre la volonté des populations concernées".

Les élus autonomistes de l'Assemblée territoriale avaient formulé jeudi le "voeu" que la Polynésie ne soit pas inscrite sur la liste de l'ONU.

Pour l'instant, la Polynésie française est une collectivité dotée d'une très large autonomie, mais la France conserve ses compétences régaliennes, telles que la sécurité publique ou les relations internationales.

Le président polynésien sortant, l'indépendantiste Oscar Temaru, qui a perdu les élections au profit de son rival de toujours, l'autonomiste Gaston Flosse, se démenait depuis plusieurs mois pour que la collectivité d'outre-mer soit réinscrite sur la liste de l'ONU. M. Temaru était présent à New York pour le vote.

Ironie de l'Histoire, les Nations unies ont adopté cette résolution quelques heures seulement avant que M. Temaru ne perde son poste de président, au profit de M. Flosse qui devait être élu ce vendredi à Papeete.

Le gouvernement français avait réussi à retarder ce vote à l'ONU pendant près de deux mois, jusqu'aux élections du 5 mai, où le Tahoeraa Huiraatira de M. Flosse a largement devancé, avec 45% des suffrages, l'UPLD d'Oscar Temaru (29,26%).

Mais les promoteurs de la résolution ont refusé de retirer leur texte malgré les pressions de Paris et une ultime démarche de M. Flosse.

Celui-ci avait demandé mercredi au président de l'Assemblée générale Vuk Jeremic de repousser le vote, en s'appuyant sur le verdict des urnes. Il faisait valoir que trois électeurs polynésiens sur quatre avaient manifesté leur rejet de cette résolution.

La Nouvelle-Calédonie figurait déjà sur la liste de l'ONU. La France soumet régulièrement des rapports à l'ONU sur l'application des accords de Matignon et de Nouméa sur l'autonomie de ce territoire.

La liste de l'ONU comprend désormais 17 territoires, dépendant pour la plupart du Royaume-Uni (Gibraltar, Malouines, Iles Caïmans, Saint-Hélène) ou des Etats-Unis (Iles Vierges, Guam, Samoa américaines).

‘Ua ha’amana te tä’atira’a o te mau hau ‘ämui i te anira’a a Oscar Temaru

Te i ni’a atura o Pörïnetia Faräni i te täpura o te mau fenua ti’amä. ‘Ua mana i te reira parau i roto i te rurura’a rahi a te tä’atira’a o te mau hau ‘ämui ; i teie iho mahana. Mai te peu ‘aita te täpura ‘ämui i manuia i teie mä’itira’a fa’a’äpïra’a i te mau mero i te Fare ‘Äpo’ora’a Rahi nö Pörïnetia nei, ‘ua fa’ati’a hia ra i tä rätou anira’a i New York, noa atu ä te mana’o päto’i i fa’atae hia e te hau Faräni.

I te pae’au o te mau fenua mai iä Töromona ma, Naurua,Tuvalu ‘e Hämoa, te i ni’a at’oa rätou i taua täpura ra. ‘Ua ha’amana hia ra i te reira nä roto i te hö’ë mana’o fa’aaura’a. ‘Aita te hau Faräni, o te päto’i nei i teie fa’anahora’a, i ö atu i roto i te mä’itira’a.’Ua fa’a’ite ‘oi’oi ‘ra oia i tö na mana’o hepohepo nö te fa’atura ‘orera’a hia i te reo manahune o te nüna’a nö te fenua nei.

Te nä’o ra te ‘ïrava 73 o te Ture Niuhia i ha’amana hia e te ta’atira’a o te mau Hau ‘Ämui, « e ti’ara’a mana tö te nüna’a mä’ohi ‘eita e ti’a ia hö i te iho mä’itira’a, ‘e tö na ti’amära’a ». Te ‘ume nei i teie ‘ïrava i tö hau nei, ‘ia fa’a’öhie hia ‘e ’ia fa’anaho ‘oi’oi ato’a hia i te tahi ravera’a ‘eitueä nö te vaiho i te nüna’a Pörïnetia e fa’a’oti i tö na parau.

‘Ua riro teie fä’otira’a ‘ei hi’ora’a taipë. I teienei, e noa’a hia ia fa’atupu i te tahi anira’a mana i te nüna’a ‘eäha mau ä o tä na e hïna’aro nö tö na ‘ananähi. I reira te mau tumu parau nö te ti’amära’a, te ha’amata’eina’ara’a, a ore ra i te tahi atu huru papa ture ta’a ‘ë, e nehenehe e vauvau roa hia atu ai. Terä ra ; te vai ra te tahi mau fa’atereraa hau fenua o te ‘ore e fa’ature nei i teie mau ture.

I muri noa mai i te mä’itira’a, rave rahi mau fenua (mai iä Peretäne, Purutia, Horani, Fenua Märite) o te i ‘ore i tu’ati i taua ravera’a ra. ‘Aita rätou i ‘ämui atu, ma te fa’a’ite ‘ua tahua te püpü nïnamu..

Nö te ti’a o te mau fenua Toromona, o Collin Beck, « ‘Aita e nehenehe e ‘äno’i i teie fä’otira’a, i tö te parau nö te tïtaura’a manahune » i ni’a i ‘ananähi o teie fenua.

‘Ua ‘öpua a’e na te hau Faräni i te päto’i i te hi’opo’ara’a o teie tumu parau. Nö na, " ‘eita e nehenehe e fa’ahepo i te parau nö te ti’ara’a mana tö te nüna’a mä’ohi ‘eita e ti’a ia hö. "

Nö te mau ti’a o te mau püpü ‘ötönömï i Taraho’i a’e ra, ‘ua uhe rätou ‘eiäha o Pörïnetia e täpa’o hia i ni’a i taua täpura ra.

I teie mahana, te i raro a’e noa o Pörïnetia Faräni i te mau arata’ira’a a te papa ture ‘ötönömï, o te hor’oa nei i te mana iä te hau fenua i roto i te tahi mau fä’otira’a. Te täpe’a noa nei ä te hau nui i tä na mau tuha’a, mai te parau änei nö te pärurura’a i te huira’atira, a ore ra te mau ‘ohipa nä te ara.

I te taime a mä’iti hia ai i teie fä’otira’a na te Tä’atira’a o te mau hau ‘ämui, te i New York o Oscar Temaru i te ti’ara’a.

A tau matahiti tö Oscar Temaru i te rohi noara’a nö te ha’amanuia i teie ‘öpuara’a tä na. I muri noa i te mä’itira’a o te i fa’a ‘ere iä na i te ti’ara’a peretiteni nö te hau fenua, ‘aita atu e fërurira’a ta’a ‘ë, maoti ra ‘ia tupu mau ihoa i te reira. ‘Ua tupu ra h’oi i te reira tau hora noa hou Oscar Temaru a ‘ere ai i tö na ti’ara’a pereteiteni o te hau fenua.

‘Ua ra’e hia iä te hau farani i te täpe’a i te mä’itira’a tae roa atu i te 5 nö më, i te piti o te hätuara’a nö teie ïa mä’itira’a i mähemo a’e nei, i färiu mai i te mau nümerara’a höpe’a roa : 45 i ni’a i te hanere o te mau reo mä’iti, i mua noa iä Oscar Temaru o te i ha’apu’e 29,26 i ni’a i te hanere o te mau reo


‘Aita ra i te reira i fa’ari’i noa hia a’e, noa atu ä te mau fa’anahora’a i rave hia e tö Tahiti nei ‘e i Faräni. ‘Ua tupu ra h’oi i te reira tau hora noa hou Oscar Temaru a ‘ere ai i tö na ti’ara’a pereteiteni o te hau fenua.

Nö te mau ti’a o te mau püpü ‘ötönömï i Taraho’i a’e ra, ‘ua uhe rätou ‘eiäha o Pörïnetia e täpa’o hia i ni’a i taua täpura ra.I te pö nä mua a’e, ‘ua fa’atae o Gaston Flosse täne i te hö’ë rata i te peretiteni o te ‘äpo’ora’a nö te Hau ‘Ämui, nö te ani ‘ia türa’i hia te mä’itira’a, ma te fa’ahiti i te mau nümera i noa’a mai i roto i te mä’itira’a i mä’iri. ‘Ua fa’a’ite ‘oia i te mea ë, te rahira’a o te nüna’a o te i ha’afaufa’a ‘ore i te anira’a a Oscar Temaru.

Te i ni’a a’e na o te fenua Taratoni i taua täpura ra a te Tä’atira’a o te mau hau ‘Ämui. E fa’atae pinepine noa nei te hau Faräni i te mau fä’otira’a o te i rave hia na i te pae o te mau parau fa’aau nö Matignon räua Noumea, i ni’a te parau o te fa’aterera’a o teie nei fenua.


E 17 atu ra mau fenua ‘aihu’a ra’au o te i pa’o hia i ni’a i taua täpura ra, te rahira’a ra te i raro a’e noa i te fa’aterera’a a te hau Peretane (Gibraltar, Malouines, Caïmans, Saint-Hélène) a ore ra a te fenua Märite (Te mau motu Vierges, Guam, Hämoa).


Rédigé par Par André VIOLLAZ le Vendredi 17 Mai 2013 à 05:32 | Lu 12948 fois





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

136.Posté par Homere Valanski le 21/05/2013 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pua
Merci de le reconnaitre :-)
Et tu as certainement raison. En effet, très politisé depuis mon adolescence, par passion de la justice sociale, plus souvent dans l'opposition que dans la majorité ;-), j'ai appris à prendre du recul par rapport aux discours et aux déclarations politiques, que je ne les prends jamais pour argent comptant! Ceci explique peut-être cela...
Ado, j'ai longtemps milité moi-même, car que je sentais que nos libertés étaient menacées.
On s'est insultés pendant les collages d'affiches, parfois bousculés, mais jamais plus. C'était très bête, mais la passion est trop souvent source d'intolérance, DANS TOUS LES CAMPS!
Les mots dépassent souvent la pensée... il faut se le rappeler et apprendre à relativiser.
--HV

135.Posté par Homere Valanski le 21/05/2013 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@DrMaboul
Mes études sont absolument indépendantes. Elles n'ont été financé par aucun organisme ou institution, et certainement pas par l'UPF. C'est voulu ainsi, car de cette manière, je ne suis à la solde de personne, et je conserve
pleinement mon indépendance intellectuelle; je ne suis le pion que de mes convictions socio-politico-économiques personnelles ;-)
J'ai publié, mais pas encore ces études récentes, sur lesquelles je travaille encore, et qui restent donc à ce stade confidentielles.
Je t'invite à faire les tiennes en propre qui démontreraient le contraire :-)
Je suis ouvert à l'échange scientifique et au débat d'idées. Après tout, je pourrais, un soir de grande chaleur, avoir bu un peu trop de Hinano et avoir fait quelque erreur dans mes équations...
--HV

134.Posté par Homere Valanski le 21/05/2013 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Moana, @Emere
A l'heure où l'immigration massive pose tant de problèmes aux pays hôtes, tout pays, et ses habitants, seraient fiers (même si cette fierté demeure discutable) que ses immigrants (individus nés à l'étranger qui font librement le choix libre et d'un autre pays) l'aiment, travaillent et se battent pour lui.
Imaginez un seul instant que vous aimiez la France,les USA,la NZ, ou la Chine, au point de souhaiter y vivre et y travailler afin de vous y marier et fonder une famille. Mais que vos hôtes vous insultent en permanence parce que vous osez émettre une opinion contraire à la leur sur ce qui vous semble bien pour votre pays d'accueil...
C'est exactement ce que vous faites sur ce forum: insulter les immigrants qui aiment et ont choisi votre pays!Cherchez l'erreur...

133.Posté par Homere Valanski le 21/05/2013 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Moana,
Ce qui te gêne Moana, c'est que je sois un esprit libre, n'appartenant à personne ni à aucun pays qu'à moi-même; un citoyen du monde!
Qu'à la fatalité de la naissance, qui nous impose une nationalité qu'aucun de nous jamais ne choisit, pas même vous ;-),et pour laquelle malgré tout on s'entre-tue depuis les origines des temps sur l'autel du nationalisme, par fierté stupide, j'ai opposé de choisir librement, et en conscience, le pays où vivre et partager mon humanité, et que j'ai conduit ma vie afin de réaliser ce choix un jour.
@Emere @moana, avez-vous fait ce choix, ou bien ne vivez-vous ici que parce que vous y êtes nés?
@Moana, je ne me réclame d'aucun nationalisme, je ne trahis donc personne.Et en quoi serais-je un colon?Stupidité que d'écrire cela au 21esiècle

132.Posté par Homere Valanski le 21/05/2013 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere,
Quand je me déplace en métropole pour des soins, je le fais à mes frais, sans jamais recourir aux evasan. Cela cela ne coûte pas un FCFP à la CPS. Peux-tu en dire autant? Evidemment que non!
Alors s'il te plait, contrôles-toi maintenant, tes propos deviennent intolérants et insultants. Tu critiques de manière inconstructive en ignorant TOUT du contexte, pour le seul plaisir d'avoir tribune... Ce n'est pas l'objectif de ces forums!
Rassures-toi cependant, tu ne trompes personne. Comme moi, chacun aura su apprécier la finesse et l'élégance de l"éloquence" avec laquelle tu t'exprimes depuis des années sur les différents forumsde Tahiti... sans
commentaire!
A moins que tu ne changes de fusil d'épaule je ne te répondrai plus à aucun de tes commentaires.
-HV

131.Posté par Homere Valanski le 21/05/2013 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere @Moana
Hier vous criiez haro sur le popa'a(peau blanche)indépendantiste, aujourd'hui
haro sur le prof d'université! Et demain, ce sera quoi? Quelle tolérance...
Parce c'est Tahiti, alors les jeunes n'auraient pas droit à des profs
d'université qui ne soient pas ma'hoi, c'est bien ça?
Quelle conception radicale et tronquée de l'échange culturel et de la pluralité. Est-ce tout cela votre esprit d'ouverture?
Et bien c'est très triste.
Quand j'étudiais, ici et là, ce qui comptait n'était jamais la nationalité des profs, mais
leur humanité et la qualité leurs enseignements.
Des centaines d'étudiants polynésiens ont été heureux d'assister librement à
mes cours, apparemment satisfaits par cette rencontre.
Aujourd'hui nous sommes toujours heureux de nous croiser en ville.

130.Posté par ouialadépartementalisation le 21/05/2013 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre président autonomiste devrait songer au choix départementalisation.
Que se sois les autonomistes ou indépendantiste vous avez montrer tous vos incapacités.
Autonomiste résultat des comptes: mise en examen par ci par la et j'en passe des plus belles
Indépendantiste résultat des comptes: le peuple a faim restons sur cette fin en soit.
Avec un préfet au pouvoir il n'y aura plus ces problèmes n'est ce pas?
tout va être dans la transparence.
La faim n'existera même plus puisque les sans emplois toucherons des allocations RSA
Donc nous vous voiler pas la face tous, demandons clairement au président Hollande
La départementalisation ou l'indépendance?

129.Posté par emere cunning le 21/05/2013 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Valanski suite, Et eux, riches de leur culture et langue continueront à vous divertir de leurs danses, à cultiver vos jardins…Voilà toute l’ambition d’OT et sa clique pour notre jeunesse, pendant qu’ils se baladent en délégation à New York, de par le monde à courir après leurs rêves de souveraineté débiles, aux frais des contribuables (pas le dire trop fort, les autres là-bas au palais l'ignorent, et ça ne nous coûte jamais que quelque 2 millions, qu'il a dit OT).
OUVREZ LES YEUX, et allez les voir à Nu’utania, à l’asile du Taaone, dans nos écoles… avant de leur vendre vos royales camelotes messieurs les « souverains et maîtres de la Nation de Ma’ohi Nui ». Tu parles, la belle jambe !

128.Posté par pua roti le 21/05/2013 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Homere Valanski post 117
J'apprecie ton honnetete sur le caractere discutable de la communication de quelques grosses pointures de l'UPLD.
Par contre, je pense que tu sous-estime un peu l'impact sur les populations au quotidien.
Le Tavini avait tous les droits de placer leur campagne sur l'autodetermination, mais a defaut de me repeter ,pourquoi OT en 30 ans n'a t-il pas fait cette demarche.
Et sa proposition d'exclure toute personne apres 1966 est une heresie et est une mesure dictatoriale, cet homme n'aime pas la defaite, car il ne connait aucune remise en question.
Je reste persuade que 15 ans reste une proposition acceptable, ainsi que les etrangers maries a des autochtones depuis plus de 3 ans, et exclure tous les fonctionnaires en CDD, de passage..

127.Posté par emere cunning le 21/05/2013 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Valanski (p 116 et autres), Xénophobes, racistes OT et AG, merci de le reconnaître. Le problème, c’est que vous pensez et parlez comme eux. Et pis, c’est carrément l’Inquisition quand nous osons exprimer une opinion différente. Comme eux, indifférents et méprisants, vous vivez dans votre bulle. Dites, alors que vous EXprimez vos fantasmagories, vous ne les voyez pas traîner dans les rues, voler pour manger, (et s’en prendre à des Papys tabassés, retrouvés morts) ? Vous ne les voyez pas s’étourdir d'alcool, de paka (encouragés par OT) et se détruire ainsi que leur famille ? Pis, monsieur le prof d’université qui n'a que faire des valeurs importées, forcément, il a la tête bien pleine et se soigne à Paris...

126.Posté par Trucmuche le 21/05/2013 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décolonisation par ci, indépendance par là…ces grands mots ne riment pas avec liberté, richesse, développement et bienêtre des populations concernées ! C’est même tout le contraire. Loin d’être la panacée salvatrice promise par des rêveurs utopistes, misère, délinquance et finalement, dépendance à tous les échelons sont garantis. Il suffit de voir en face la réalité que traversent aujourd’hui tous les pays décolonisés. Les exemples sont nombreux ! Beaucoup comme Tupai ne semblent pas comprendre qu’une fois indépendants, la France sera libérée de toutes ces obligations envers nous, aucun contrat perfusant notre économie ne sera possible, aucun budget français ne financera notre éducation, notre santé, notre justice, notre sécurité, notre police. On sera libres dans le bonheur... de crever de faim !

125.Posté par Moana le 21/05/2013 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Valanski, ne vous étonnez donc pas d’être ainsi pris pour cible. Vous incarnez tout ce que l’on n’aime pas chez une certaine catégorie des français. Vous parlez de décolonisation en étant vous même un colon, vous parlez de respect en trahissant votre patrie, vous parlez de démocratie en magnifiant le Ché, vous glorifiez la médiocrité en blâmant la réussite et la création des richesses. Vous faites l’apologie de l’indépendance et quand on sera bien enfoncé dans la merde vous rentrerez chez vous. Vous êtes à la fois bouffi d’orgueil mais vermoulu de complexes dépassés. Le communisme, Mr Valanski, à échoué en implosant en 1989 ! Rien d’étonnant donc, que l’on vous perçoive comme un éléphant enfermé dans un magasin de porcelaine. Avec tout ça, vous avez fait prof à l’UPF pour formater notre jeunesse…Tiens, pourquoi ça ne m’étonne pas ?

124.Posté par Dr Maboul le 21/05/2013 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez enseigné de quand à quand à l'upf et quelle matière ? Et avec qui avez vous fait vos "recherches" ?

Personnellement j'ai lu les oeuvres de Mr Poirine, suivis attentivement les enseignements de Mr Montet et Mr Dropsy qui viennent légèrement vous contredire...
Après peut être que trois professeurs émérites dont l'un a enseigné à travers le monde (Chine, France...), et l'autre dans une université américaine ont tort...

123.Posté par Roro LEBO le 20/05/2013 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En relisant le titre... Si quelques pays importants dans la protection du peuple ont dit "NON" (à l'ONU) sont'ils stupides comme les résultats des minorités qui ont voulu que cette proposition passe. Ici, au Fenua, nous sommes autonomes... et régissons d'avoir eu Oscar nous gérer 2 ans et que la population totale du Fenua accepte ces stupidités et ses objectifs stupides sur indépendance.

122.Posté par One nouille le 20/05/2013 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Luc UTO
T'as trop lu Dune, l'ami, avec le "Duc LETO" (Luc UTO...Duc LETO) qui tente de reconquérir DUNE, sa planète, pour le contrôle de l'Epice, source ultime du pouvoir...
J'espere que t'as bien compris que c'était qu'un roman, de la science fiction ;-]
Tahiti, on a quoi? L'indépendance sans rien, c'est de la misère, du suicide.
Alrors ?

121.Posté par tupai le 20/05/2013 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la population n'a pas voté pour l'indépendance, elle a voté pour un bandit. Le vote pour l'indépendance aura lieu à l'issue d'un contrat de développement avec la france et lorsque le moment sera venu, lorsque nous saurons assurer notre souveraineté avec une économie qui marche bien, alors et seulement à ce moment là, il y aura un référendum sur l'indépendance
ceux qui braillent au référendum tout de suite sont soit bêtes soit de mauvaise foi, en tout cas, ils refusent de s'informer, tant pis pour eux

120.Posté par Homere Valanski le 20/05/2013 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Maboul
J'ai enseigné longtemps à l'UPF...
Il s'agit du résultat de mes propres études, conduites scientifiquement dans l'unique objectif d'établir avec un certain degré de confiance les capacités propres de la Polynésie à créer ou non suffisamment de richesses, produits et services confondus, dans un contexte d'indépendance.
A ce sujet, je rappelle qu'indépendance ne signifie pas autarcie, mais tout le contraire : ouverture et échanges dans la dignité et la souveraineté retrouvée.
La Polynésie est unique dans le monde. Pour une multitude de raisons objectives qui constituent la clé de sa richesse. Je sais qu'on (une idée qui ?) nous a tous convaincu que sans la France point de salut... C'est aussi
cela qui me révolte, car c'est faux!

119.Posté par Luc UTO le 20/05/2013 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, messieurs-dames, l'indépendance souhaitable et viable n'est pas celle que l'on vous a fait construire au fond de vos cerveaux, elle est opposée à ces relents de corporatisme, de patriotisme et d'intolérance, de haine et de nombrilisme. Elle est portée par les atouts de la Polynésie, par la tradition en ce qu'elle témoigne de valeurs et de modes de vie autochtones adaptées au milieu naturel et au tissu social, de rapports humains bien spécifiques très différents de ceux qui les ont perverti. Elle est tolérante et s'enrichit d'apport culturels et intellectuels différents et respectueux qui la projettent dans les temps modernes. Société pluri-culturelle. Je me trompe ?

118.Posté par Homere Valanski le 20/05/2013 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Pua #104
Tu as également raison.
Pourquoi 1966, et pas 65 ou 67? Dans la forme, sans autre explication, c'est évidemment arbitraire, et donc inacceptable.
20 années, une petite génération, semblerait beaucoup plus raisonnable. Je suis de ton avis. Mais là encore, sur quelle base?
L'idée forte ici est seulement de retenir qu'il faudra bien trouver un consensus raisonnable quant à cette date, précisément pour éviter qu'au moment ultime, Paris ne puisse pas envoyer au Fenua une foule d'agents qui déséquilibreraient le référendum et bafoueraient la démocratie.

117.Posté par Homere Valanski le 20/05/2013 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pua #103
Bien entendu tu as raison. Mais ai-je jamais dit le contraire?
OT et son pote AG ont attisé la xénophobie et le discours racial.
Ils n'auraient jamais dû le faire; ça a jeté le discrédit.
Cependant, ramener l'ensemble de la question humaniste de l'indépendance à
deux ou trois hommes xénophobes est un raccourci qu'il ne faut pas faire. Et
que je ne fais pas. Je crois profondément en la nécessité de l'indépendance
souveraine de TOUS les peuples colonisés, dont fait partie le peuple Ma'hoi.
Cela ne signifie pas que je sois un espion chinois ou un agent d' OT ;-)
L'indépendance est un chemin de sages. Elle peut-être belle, généreuse, et
humaniste, centrée sur sa propre culture historique, loin de bruits et de
valeurs empruntés importés par la colonisation.

116.Posté par Homere Valanski le 20/05/2013 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ (presque) tous, @Emere @Pua
Avez-vous donc trouvé en moi votre bouc-émissaire? Une chasse aux sorcières digne de l'inquisision ou d'un maccarthysme primaire dans le seul but d'EXprimer des peurs inconscientes? Mais pourquoi? Alors que je respecte la pluralité des idées, que je n'insulte personne, et que je n'attise aucune haine, que je ne suis porte-parole ni des bleus, ni des oranges, ni des rouges, ni des jaunes...
Cherchez, et vous trouverez que j'ai écrit autant contre GF que contre OT pendant ses élans intégristes totalitaires inacceptables, incompatibles avec les valeurs telles que la paix, le partage et la fraternité.
J'exprime uniquement une idée humaniste en laquelle je crois profondément, au delà de tout nationalisme (toujours dangereux). Lors du référendum, nous tous décideront, démocratiquement. Y'a pas à se tuer pour cela.

115.Posté par Saya le 20/05/2013 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut arrété de dire n'importe quoi, franchement, la population a déjà voté contre l'indépendance, et franchement, quand tu vois que a peu près 80% ont dit non et que sur le territoire, il y a 20% de français, le calcul est fait, 60% ont dit non. Et si l'UPLD tiens tant à l'indépendance, pourquoi ne pas commencer à vivre en tant que tel et arrété de se faire payé sur le dos de la France et de la population ? qu'il commence donc leur plantation, arrète de rouler en grosse voiture et arrète de s'acheter des fringue qui vaux cher en disant à la population que l'indépendance est bien. oui, c'est bien, on pourra vivre dans une dictature où la population va nourir son président car franchement, on a rien qui vaille la peine d'etre échanger. Ne vous tromper pas, c'est pas mieux pour le tahoeraa, mais au moin, avec eux, on a pas eu de problème aussi grave. Pour faire simple, il ne valent rien, il ne font que tromper la population et la population est tellement stupide qu'elle y croit. Voilà le point de vue d'une fille qui déteste la politique car sa raconte que des bobarts.

114.Posté par Dr Maboul le 20/05/2013 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Valansky post 82

"Des études macro-économiques révèlent en effet que, bien gérée, Maohi Nui serait plus riche indépendante qu'autonome. Sourions, le futur est beau... "

Vous pouvez nous envoyer le lien de ces études ?

Par ce que ça va à l’opposition de ce que j'ai entendu de la part des professeurs d'économie de l'UPF.

113.Posté par trop fort Oscar le 20/05/2013 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Porposition : référendum ouvert à ceux nés en Polynésie avant 1767 (ils n'ont pas eu la pollution de l'esprit par les vilains blancs) ou s'appelant Oscar Manutahi TEMARU à l'exclusion de tout autre personne

112.Posté par Luc UTO le 20/05/2013 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'entends aussi F... annoncer la diminution drastique des émoluments du "président de la P.F." et de ses collaborateurs. Et plus de voiture de fonction, ou presque. Voilà une excellente mesure, déjà annoncée en son temps par Oscar, je n'en ai plus entendu parler. Qui est au courant ? Et qui osera aller voir sous la table ou sera informé de ce qui se distribue en primes et en nature ?
On continue à nous prendre pour des C...

1 2 3 4 5 » ... 8
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus