Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Intercontinental Moorea : les syndicalistes prêts à aller jusqu'à la fermeture de l'hôtel



Intercontinental Moorea : les syndicalistes prêts à aller jusqu'à la fermeture de l'hôtel
MOOREA, le 18 septembre 2019 - De nouvelles négociations se sont tenues mardi et mercredi entre la confédération O Oe to Oe Rima, et la direction de l'hôtel Intercontinental de Moorea. Les deux parties s'étaient accordées pour retirer du préavis de grève le principal point de revendication qui concerne la réintégration des quatre employés mis à pied. "On aimerait que la direction s'engage par écrit qu'elle respectera la réglementation en vigueur concernant les mis à pied. Mais ils ont refusé d'intégrer ce point", indique Atonia Teriinohorai, secrétaire général du syndicat. 

Depuis un peu plus de trois semaines la confédération syndicale O Oe to Oe Rima mène un mouvement de grève à l'hôtel Intercontinental de Moorea. Principal point de revendication des syndicalistes, le point 1 du préavis de grève concernant la demande de réintégration de quatre employés de cuisine mis à pied à titre conservatoire fin août dernier. 

[Lire aussi >> La grève s’enlise à l’Intercontinental Moorea]urlblank:https://www.tahiti-infos.com/La-greve-s-enlise-a-l-Intercontinental-Moorea_a184886.html

De nouvelles négociations se sont ainsi tenues mardi et mercredi entre les délégués syndicaux et la direction du resort. Les deux parties se sont mis d'accord sur le retrait de ce point 1 du préavis de grève, et un premier protocole d'accord de fin de conflit a été proposé.  

Un document qui n'a pas complètement satisfait la confédération syndicale. "On aimerait que la direction s'engage par écrit qu'elle respectera la réglementation en vigueur concernant les mis à pied. Mais ils ont refusé catégoriquement d'intégrer ce point", insiste Atonia Teriinohorai, secrétaire général de O Oe To Oe Rima. "Si la direction continue à camper sur ses positions, les délégués syndicaux sont prêts à aller jusqu'à la fermeture de l'hôtel", prévient le syndicaliste. 

"Il semble en effet prêt à abandonner ce point. Maintenant c'est la formalisation écrite de cet accord qui fait l'objet de certaines discussions avec la confédération syndicale", explique pour sa part Guillaume Epinette directeur régional du groupe hôtelier Intercontinental. 

Rappelons que le taux de participation à ce mouvement de grève est estimé par la direction de l’hôtel à 80 % au sein d’un effectif de 180 employés. Dans le même temps, l’établissement hôtelier de luxe doit gérer un taux d’occupation de l’ordre de "50 à 60 %" et de "sérieux problèmes d’organisation".

Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 18 Septembre 2019 à 18:49 | Lu 8816 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Octobre 2019 - 17:49 Des archives du CEP refermées

Samedi 19 Octobre 2019 - 15:35 La chienne de la DSP Jipsy décorée

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués