Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Hausse de 31 % de la fréquentation touristique en janvier



PAPEETE, le 24 avril 2019. La fréquentation touristique a progressé de 31% en janvier dernier par rapport au mois de janvier 2018.


L’Institut de la statistique de Polynésie française a communiqué les données relatives à la fréquentation touristique du mois de janvier 2019. L’augmentation constatée du nombre de touristes en cumul sur 12 mois consécutifs se poursuit, avec 10,9% de touristes supplémentaires, soit 219 218 touristes accueillis en un an.

Pour le seul mois de janvier 2019, la fréquentation touristique progresse de 31% par rapport au mois de janvier 2018, résultant à la fois d’une croissance à deux chiffres pour l’hébergement terrestre (+14,8%), et pour les passagers de croisière en tête de ligne (+85,4%). De manière globale, l’hébergement marchand affiche une progression réellement forte de l’ordre de 32,7%, qui entraîne une progression du nombre de nuitées touristiques de l’ordre de 25,2% par rapport à janvier 2018.


Les effets consolidés des nouvelles offres en matière de transports aériens internationaux sont donc avérés, avec un effet positif sur la fréquentation autour de 15%. La hausse constatée des croisiéristes pour ce mois de janvier est davantage conjoncturelle, avec les opérations du MS Marina de la compagnie Oceania qui ont été avancées plus tôt dans l’année par rapport aux opérations de l’année précédente. Le solde de visiteurs en Polynésie française est en croissance de 21,8%, pour s’établir à 17 779 visiteurs en janvier 2019.


Selon la tendance constatée en 2018, les marchés occidentaux marquent une forte progression pour les effectifs touristiques. Ainsi les États-Unis progressent au mois de janvier de 55,7%, ce marché émetteur étant notamment stimulé par les opérations de croisière. Le marché hexagonal poursuit sa dynamique et affiche une progression de 24,4% pour le mois de janvier. De même, l’ensemble du reste de l’Europe progresse de 18,5% en janvier, entraîné principalement par le Royaume-Uni qui progresse de 31,6%. Dans le bassin Pacifique, sur cette même période, l’Australie progresse fortement à 53,5% Les résultats globaux témoignent d’une diversité accrue de la provenance des touristes. Le Canada, notamment, continue de conquérir des parts de marchés et progresse de 48,5%, la Nouvelle-Calédonie affichant également un solde positif de l’ordre de +14,6%.

Tableau de bord du tourisme de l’année 2018

La Polynésie française a accueilli 216 268 touristes sur l’année 2018, soit une hausse de 8,7% par rapport à l’année précédente. Ainsi, la fréquentation touristique retrouve le niveau de 2007, et un total de 263 556 visiteurs (+3,6%).



Hébergement flottant porteur de la croissance


La croissance de la fréquentation touristique en 2018 concerne tous les types de tourisme, avec une hausse particulière des effectifs touristiques accueillis en hébergement flottant (+29%) soit 10 000 touristes flottants supplémentaires. La présence du Paul Gauguin sur l’année complète et l’exploitation de nouvelles croisières intra-polynésiennes effectuées par plusieurs navires en tête de ligne, placent l’hébergement flottant comme le plus gros contributeur à l’évolution globale.



Hébergement terrestre marchand diversifié

La fréquentation de l’hébergement terrestre marchand, représentant 69% des touristes, est aussi en croissance (+2,8%) pour la cinquième année consécutive, et demeure centrale dans le paysage touristique. Avec une progression de la durée moyenne de séjour (+6% à 12,5 jours), le nombre de nuitées déclarées en hébergement terrestre marchand progresse de 8,9% en un an (+ de 150 000 nuitées). Ces nuitées consommées supplémentaires se retrouvent exclusivement dans la petite hôtellerie et les locations de vacances (meublés du tourisme).



Tourisme affinitaire et hausse des nuitées touristiques

Le tourisme affinitaire connaît aussi une belle embellie, avec une durée de séjour plus longue qu’en 2017, alors que la durée moyenne de séjour des touristes en hébergement flottant reste stable. La croissance de l’hébergement flottant, couplée avec celle de l’hébergement terrestre marchand, entrainent une hausse de 13,7% du nombre de nuitées touristiques.

Le taux de remplissage des hôtels internationaux progresse sur Moorea et dans les îles Sous le Vent (hors Bora Bora). L’île de Moorea est celle qui connaît la progression la plus forte (+3,7% points en un an) et les hôtels de Tahiti sont ceux qui sont les plus remplis (73,6 %). On observe une hausse des ventes de chambres d’hôtels dans les îles du Vent et à Bora Bora.



Marchés émetteurs principaux : l’Europe et les Etats Unis

Les pays européens et les Etats Unis (principalement la Californie) demeurent les plus grands marchés émetteurs pour le tourisme en Polynésie française. En 2018, la hausse des effectifs américains (+8950) est la plus importante, mais le marché français (+7650) connaît la plus forte hausse relative. Il est à noter que les croisiéristes (représentant 20% des touristes) sont composés pour 59% de Nord-Américains. Les touristes terrestres sont aussi en forte hausse sur les marchés nord-américains et européens (principalement la France). Il est à noter que les touristes originaires des Etats Unis et de France métropolitaine contribuent pour 8 points à la croissance de 2018.



Indicateurs économiques


La hausse des effectifs touristiques en hébergement flottant porte indéniablement la croissance en 2018. Bien que la hausse du tourisme terrestre marchand se retrouve exclusivement dans la petite hôtellerie et les locations saisonnières / meublés du tourisme, l’hôtellerie internationale reste centrale à la destination.


Les marchés émetteurs Etats Unis et la France demeurent porteurs de la croissance en 2018, et ont été renforcés par la hausse de l’offre aérienne avec l’arrivée des compagnies French Bee, puis United Airlines. Ces deux opérateurs ont contribué à dynamiser le secteur aérien polynésien, proposant de nouvelles offres qui ont permis la baisse des tarifs et l’élargissement des canaux de commercialisation stimulant fortement le marché métropolitain (+17,4%) et le marché européen dans son ensemble (+16,1%). Aussi, on remarque une hausse conjointe des passagers transportés des vols domestiques desservant notamment des îles plus éloignées.

Enfin, la progression de 2,5% du chiffre d’affaires des entreprises caractéristiques du tourisme, est portée essentiellement par le transport aérien et l’hôtellerie. Elle s’accompagne d’une hausse de 3,5% des emplois touristiques sur l’année, et de +8,1% sur deux ans, dans un contexte de reprise plus généralisée. A cette croissance, s’ajoute une stabilité des taux de change, et une orientation à la baisse des prix du pétrole qui, malgré des risques géopolitiques internationaux, ne pourront bénéficier qu’au développement touristique de l’année 2019.


le Mercredi 24 Avril 2019 à 17:12 | Lu 775 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 19:31 Prison ferme pour les maîtres-chanteurs

Lundi 16 Septembre 2019 - 18:15 Explosion des cas de dengue 2

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués