Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Facturations sous tensions à Makemo



PAPEETE, le 19 août 2019 – Six mois après la liquidation judiciaire de la SEM Te mau ito api à Makemo, le Pays tente de réorganiser la distribution d’électricité sur l’atoll. Mais des riverains s’élèvent contre la mise en place d’une facturation de l’électricité et réclament une compensation, notamment pour les "appareils cramés" par les variations de tensions ces dix dernières années. 

 

Depuis le placement en liquidation judiciaire de la Société d’économie mixte (SEM) Te Mau Ito Api en janvier dernier, le Pays a repris en urgence la gestion de la distribution de l’électricité sur l’atoll des Tuamotu. La SEM n’avait pas laissé que de bons souvenirs aux habitants de l’atoll. Le « projet pilote » porté par le Pays (66%) et par la société privée Sedep de l’homme d’affaires Dominique Auroy devait fonctionner grâce au mix énergétique éolien et thermique. Problème, les éoliennes sont rapidement tombées en panne et la SEM a tourné pendant la quasi-totalité de son activité grâce à des groupes électrogènes. Au gré des pannes et problèmes d’approvisionnements. 

 

Depuis six mois, le Pays tente donc de réorganiser la distribution d’électricité sur l’atoll. Le 18 février, le conseil des ministres a pris un arrêté "approuvant le principe d’une délégation de service public comme mode de gestion du service public de fourniture d’énergie sur l’atoll de Makemo". Pour autant, aucun délégataire n’a encore pu être trouvé par le Pays. Le 20 mai dernier, un régisseur a ensuite été nommé à la régie des recettes auprès du service des énergies à Makemo. Et enfin, le 1er juillet dernier, un arrêté a défini la tarification de l’électricité distribuée sur l’atoll.


"On nous rembourse rien "

Mais c’est une communication affichée sur un panneau de la commune le 29 juillet dernier qui a mis le feu aux poudres à Makemo. "Il est porté à l’attention de la population que la facturation des abonnés au réseau électrique de l’atoll s’effectuera par la Polynésie française, via le service des énergies." Avec ce détail rendant l’opération des plus concrètes : "Les consommations électriques seront relevées à partir du 1er août 2019. Les consommations du 1er août au 1er septembre 2019 seront comptabilisées dans la facture de septembre 2019".

 

Sur place, Teraiarue Tahi, un riverain bien connu de l’atoll pour ses positions très affirmées, a immédiatement réagi en dépoussiérant son association "Katalina", pour s’élever contre cette annonce. Son association réclame plus de "transparence" dans la gestion de la distribution d’électricité et demande "réparation" pour les douze dernières années de coupures de courant à répétition et autres chutes de tensions. 

 

"Chez nous, quand ça coupe, tout le monde se prévient dans le voisinage pour débrancher ses appareils. Sinon, ça crame la télé, le lave-linge, le frigo... tout ! On a même vu un onduleur cramer à cause de la tension", s’énerve Teraiarue Tahi. " On n’y comprend rien. Nous on n’entend parler que des black-out à la télé. Et puis un jour, on entend à la télé que Te mau ito api est en liquidation. Qu’il y a eu des remboursements demandés entre le Pays, la société de Dominique Auroy et la commune. Mais nous, on nous rembourse rien. "


Demande de réunion

Une pétition lancée par l’association a recueilli, selon Teraiarue Tahi, pas moins de 190 témoignages et une quarantaine de demandes de remboursement. Depuis, le président de l’association a écrit un courrier au service de l’énergie et au président Edouard Fritch pour demander une "réunion publique d’information".

 

Lundi après-midi, le maire de Makemo et le ministère de l’Energie n’étaient pas joignables pour répondre à nos sollicitations sur ce dossier. "On sait qu’il y a les élections, que ça va être politique, mais tant pis. Il faut l’ouvrir", s’époumone Teraiarue Tahi. Le sujet risque en effet d’être électrique. Depuis près de deux ans, les habitants de Makemo ne paient plus l’électricité à la suite de pannes dans le système de facturation de Te mau ito api.


Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 19 Août 2019 à 22:51 | Lu 2831 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués