Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Embarquement immédiat pour Les ailes des îles



Le commissaire de l'exposition Jean-Christophe Shigetomi et son complice Jean-Louis Saquet.
Le commissaire de l'exposition Jean-Christophe Shigetomi et son complice Jean-Louis Saquet.
Papeete, le 12 janvier 2018 - Le Musée de Tahiti et des îles – Te Fare Manaha accueille du 18 janvier au 18 mars l'exposition Les ailes des îles. Conçue par le commissaire de l'exposition Jean-Christophe Shigetomi, cette exposition organisée à l'occasion des 60 ans de la compagnie Air Tahiti, retrace l'histoire du transport aérien inter-insulaire en Polynésie française.

Dès son entrée dans la grande salle d’exposition temporaire du musée de Tahiti et des îles avec ses lumières tamisées, le visiteur va embarquer pour un voyage à travers l'histoire des transports aériens intérieurs.
Tout au long de ce périple dans le temps, le visiteur pourra découvrir ou redécouvrir ce qui a fait l'histoire des liaisons intérieures en Polynésie. Cinquante-sept panneaux explicatifs reviennent sur les différents temps forts qui ont marqué cette épopée. Véritable mine d'or, l'exposition révèle de nombreuses illustrations inédites, des photographies de pistes dans les îles, des cartes postales des anciens modèles d’avion jusqu’au premier hydravion, des vieilles affiches, des objets collectors...


"UN PASSEUR DE MEMOIRE"

L'aéroport de Tahiti Faa'a au début des années 60.
L'aéroport de Tahiti Faa'a au début des années 60.
"J'ai fait des appels pour récolter des illustrations, des photos inédites de l'histoire de l'aviation inter-insulaire. Des familles ont fouillé dans leurs tiroirs et m'ont prêté des documents… J'ai recueilli de nombreux témoignages auprès de pionniers de l'aviation aérienne intérieure, tous corps de métiers confondus", explique Jean-Christophe Shigetomi, qui a souhaité mettre en avant la dimension humaine.
"J'ai essayé d'être un passeur de mémoire. Les visiteurs, aujourd’hui d’âge dit mature, se retrouveront avec peut-être un peu de nostalgie lors de leur visite et les jeunes découvriront l'histoire de cette aviation et de ces hommes", note le commissaire avec un brin d'espoir. De quoi ravir petits et grands qui pourront presque s'imaginer se poser à Rangiroa à bord de l'hydravion Bermuda, piloté par Douglas Pierson, surnommé le " Barbu ".
Outre ces grands panneaux explicatifs, maquettés par Arnaud Simmonet, l'exposition est divisée en plusieurs zones. Un espace pédagogique est principalement réservé aux enfants. Il comprend notamment une grande photo d'un cockpit permettant aux jeunes de s'imaginer aux commandes du poste de pilotage, et une télévision. Un concours de dessins est également organisé avec les écoles.
Un autre espace est dédié à la philatélie, qui occupe une place particulière dans l'histoire des transports aériens en Polynésie. D'autres aménagements sont aussi réservés à la culture polynésienne ou encore rendent hommage à la mémoire des disparus. Enfin, un coin cinéma est aménagé afin de diffuser des séquences de films d’hier issues du patrimoine audiovisuel polynésien.

Et si après cette visite, le visiteur souhaite continuer son voyage, il pourra se procurer le livre de l'expo, illustré par Jean-Louis Saquet ou se rendre à l'aéroport de Tahiti Faa'a, partenaire de l'expo, qui affichera des panneaux dans son hall.
Et de là, il pourra admirer les avions voler dans le ciel polynésien !

Jean-Christophe Teva Shigetomi, un homme de passion

S'il y a bien un adjectif qui pourrait définir Jean-Christophe Teva Shigetomi, le commissaire de l'exposition Les ailes des îles, c'est passionné. Passionné par l'histoire, par l'aérien, par les voyages, mais aussi et surtout par l'histoire des hommes, les petites histoires, celles que personne ne connaît et qui participent à faire la grande histoire. Et Jean-Christophe Teva Shigetomi n'hésite pas à partager ses passions avec les autres. Livres, expos, fondation, l'homme est polyvalent et a toujours à cœur de réaliser de nouveaux projets.
Natif de Raiatea, Jean-Christophe Shigetomi est issu de la famille Neuffer par sa mère, son grand-père, quant à lui, fait partie des premiers Japonais arrivés à Tahiti. Une fois son bac en poche, il part en France pour y poursuivre de brillantes études. Après son diplôme obtenu à Sciences-Po à Aix-en-Provence où il suit ses premiers cours de droit maritime et aérien, il complète son cursus avec un DEA en Droit international public et un DESS, spécialisé dans les transports aériens, entrecoupé par un service militaire dans l'armée de l'air. Après six ans passées en métropole, Jean-Christophe Shigetomi revient au fenua en 1986 où il intègre le premier ministère des Transports sous le ministre Alban Ellacott puis sous Geffry Salmon. Expert dans ce domaine pointu, Jean-Christophe Shigetomi fait toute sa carrière dans le secteur des transports aériens et occupera jusqu'au 1er janvier dernier le poste de directeur de l’Aviation Civile en Polynésie française.
Après 31 années professionnelles consacrées aux transports aériens, Jean-Christophe Shigetomi a souhaité organiser une exposition dédiée à 60 ans d’histoire des transports aériens intérieurs. Une belle manière selon lui "de refermer cette page" de sa vie.
Et de retourner à une autre de ses passions, l'écriture de livres sur l'histoire des Polynésiens pendant les guerres. "J'ai une approche sociologique et anthropologique. Je reprends le Tahitien et je le replace dans son histoire. Il y a beaucoup d'anecdotes à raconter, je privilégie l'homme", tient-il à souligner.
Après Les Poilus Tahitiens de l'Armée d'Orient et les deux volumes des Tamari'i Volontaires, qui racontent les Tahitiens pendant la Seconde Guerre mondiale, l'auteur se concentre sur de nouveaux ouvrages dont un notamment sur Les Tahitiens dans les Guerres d’Indochine et de Corée.

Infos pratiques :
Musée de Tahiti et des Iles - Te Fare Manaha
Pointe des Pêcheurs à Punaauia
Du 18 janvier au dimanche 18 mars 2018
Ouvert du mardi au dimanche de 9 à 17 heures
Tél : 40 548 435
info@museetahiti.pf
www.museetahiti.pf
Tarifs : 800 Francs entrée salle d’exposition temporaire, gratuit pour les scolaires et les étudiants.

Rédigé par Pauline Stasi le Vendredi 12 Janvier 2018 à 14:20 | Lu 2168 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués