Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Dégâts à l'assemblée : Tuihani porte plainte pour un acte "scandaleux"



PAPEETE, 12 mars 2018 - Marcel Tuihani confirme être sur le point de demander l’ouverture d’une procédure judiciaire à la suite des dégâts occasionnés jeudi dernier par les manifestants opposés au projet de réforme du système polynésien de retraites.

"Bien que ce soit la maison du peuple, ces lieux doivent être respectés", a insisté lundi Marcel Tuihani. "Manifester est un droit. Mais de cette manière-là, ce n’est pas pardonnable. Je réagirai en conséquence face à tout cela. Le nécessaire sera fait devant les autorités compétentes".

Vers 15 heures jeudi après-midi, moment culminant du bras de fer engagé en début de semaine dernière par l’intersyndicale opposé à la réforme des retraites, plusieurs manifestants grévistes ont forcé les portes de l'assemblée durant la deuxième séance de la session extraordinaire, alors que le projet de loi devait être examiné en fin de journée. Les forces de polices sont intervenues pour contenir les manifestants. Les travaux de l’assemblée ont été suspendus et renvoyés à ce lundi. Le lendemain, la Présidence confirmait son souhait de voir l’examen de ce projet de loi retiré de l’ordre du jour de la session extraordinaire, pour maintenir la paix sociale.

Interrogé lundi, le président de l’assemblée de la Polynésie a confirmé la volonté annoncée la veille sur le plateau de TNTV de déposer plainte, pour faire suite à ces "débordements" qu’il juge "scandaleux".

Un huissier de justice s’est rendu vendredi matin à Tarahoi, pour constater les dégâts occasionnés la veille par les manifestants et "de manière à formaliser la plainte que j’entends déposer dans les jours qui viennent", a confirmé lundi Marcel Tuihani.

Les dégâts dont il est question sont "matériels" et "d’une faible amplitude" : une partie de la balustrade servant de garde-corps à la rampe d’accès d’une des deux entrées aux tribunes publiques de l’hémicycle ; une porte dont les charnières sont faussées. "Cela reste relativement raisonnable", convient Marcel Tuihani, "mais la démonstration de force, le fait d’avoir forcé l’entrée de l’hémicycle est, de mon point de vue, impardonnable".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 12 Mars 2018 à 15:30 | Lu 2690 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués