Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Ce n'est pas le prix du tabac qui va me faire arrêter de fumer"



PAPEETE, 17 mars 2017 - Au 1er avril, le prix des cigarettes et du tabac va augmenter de manière fulgurante suite à la loi du Pays du 6 décembre 2016 portant diverses mesures fiscales à l'importation. Question de santé publique pour le gouvernement, mauvaise blague pour les fumeurs, cette mesure devrait contribuer au financement de la politique de solidarité.

Fine fumée grisâtre, poussière incandescente qui s'envole dans les airs et odeur tenace. Aux alentours du marché de Papeete, la cigarette est reine. Il est un peu moins de 12 heures. De nombreuses personnes commencent leur pause méridionale, casse-croute dans une main et cigarette dans l'autre. Une habitude. "Je fume beaucoup, reconnaît Louise, 33 ans de Faa'a. Je fume des cigarettes à rouler et un paquet de tabac dure environ trois jours." Cette mère de deux enfants a goûté à la cigarette quand elle avait 18 ans. Depuis, elle n'a jamais arrêté. Peu importe les différentes augmentations du prix.

"DE 770 FRANCS A 1050 FRANCS"

Le 1er avril prochain, une nouvelle hausse du prix du tabac entrera en vigueur, suite à la loi du Pays adoptée le 6 décembre 2016. Selon le gouvernement, la consommation de tabac en Polynésie a fortement augmenté ces dernières années, particulièrement chez les 18-24 ans. Pour enrayer le phénomène, le Pays a décidé de frapper fort et d'augmenter de 38,7% les tarifs du droit de consommation sur les tabacs. Dans deux semaines, le prix du paquet de tabac à rouler passera de 750 francs à 1 000 francs, celui d’un paquet de 20 cigarettes (type Marlboro) de 750 à 1050 francs et celui du paquet de 25 cigarettes (type Winfield) de 900 à 1 300 francs. "C'est beaucoup trop cher ! Malgré tout, je vais continuer à fumer. Ce n'est pas le prix qui va me faire arrêter de fumer. Je vais essayer de chercher d'autres astuces pour payer moins cher mon tabac."

Les Polynésiens sont nombreux à réagir de cette façon. L'augmentation du prix de leur paquet de cigarettes ou de tabac ne les poussera pas à arrêter de fumer. Beaucoup réfléchissent à la manière de payer moins cher. "Je ne pense pas arrêter de fumer mais je vais regarder les paquets de cigarettes moins cher, ou acheter du tabac à rouler par exemple. Pourquoi pas, même, essayer la cigarette électronique", témoigne un jeune homme.

POURSUIVRE LA LUTTE CONTRE LES MEFAITS DU TABAGISME

Faire baisser la consommation de tabac des Polynésiens reste pourtant l'argument premier du gouvernement pour faire passer ces augmentations. Dans l'exposé des motifs du projet de loi du Pays, du 2 novembre 2016, il est possible de lire : " […] on peut dire que les modifications fiscales introduites en 2014 ont eu un impact significatif en terme de consommation des tabacs tout en préservant le budget de la collectivité. Le gouvernement souhaite aujourd’hui poursuivre sa politique de lutte contre les méfaits du tabagisme en proposant une nouvelle augmentation des taux du droit de consommation sur les cigarettes et le tabac à fumer."

Quelques lignes plus loin, le document cite des rapports d'expert selon lesquels : "une politique de lutte anti-tabac est efficace en terme de santé publique si le relèvement des prix s’effectue de manière rapide et substantielle." Louise étouffe un rire. La trentenaire balaie cet argument : "Le gouvernement a juste besoin de sous, ils augmentent les taxes, ce n'est pas pour notre santé." Cette mesure fiscale contribuera au financement de la politique de solidarité.

Assis à l'entrée du marché, Heioro roule une cigarette. L'homme de 75 ans fume "depuis au moins 40 ans". Sa consommation est de deux paquets de tabac à rouler par semaine. L'ancien est prêt à payer le prix fort pour sa dose de tabac journalière. "Je sais qu'il faut que je réduise ma consommation, mais ce n'est pas à cause du porte-monnaie, c'es plutôt à cause de ma santé…", expose t-il avant de se tourner pour tousser. En ce qui concerne les jeunes, Heioro doute de l'effet dissuasif du prix. "Ce n'est pas en augmentant le prix des cigarettes que les jeunes vont arrêter de fumer, il faut trouver un autre moyen." Diane, 29 ans et fumeuse depuis ces 16 ans, conforte ce point de vue : "J'ai toujours connu des augmentations. Je pense que l'administration a fait en sorte que l'on s'habitue à ces changements."

En ville ou dans les îles, la cigarette, roulée ou à rouler, a pris ses quartiers depuis des années. Au 1er avril, les consommateurs feront face à la plus forte augmentation jamais connue. Peut-être celle-ci aura-t-elle au moins la vertu de dissuader les jeunes non fumeurs de goûter à la cigarette.

"Cette mesure va en tout cas permettre de dissuader les jeunes de commencer."

Trois questions à Jacques Raynal, ministre de la Santé.

Pourquoi augmenter les taxes sur le tabac ?
Cette augmentation des prix se fait partout dans le monde. Un des moyens de faire baisser la consommation est de responsabiliser les gens par le portefeuille. Cela devait aussi marcher en Polynésie française. Bien sûr, cette mesure qui vise à augmenter les prix a ses limites. Il n'est pas possible d'augmenter les prix en permanence. On ne peut pas mettre le paquet à 10 000 francs.

Pensez-vous que cette mesure va vraiment inciter les gens à arrêter ?
Il est difficile de faire arrêter les gens qui fument depuis longtemps. Cette mesure va en tout cas permettre de dissuader les jeunes de commencer. Ce qui est important aujourd'hui pour lutter efficacement contre ce phénomène est de savoir pourquoi ils se mettent à fumer. Nous avons créé récemment un comité de prévention qui va donner des pistes de réflexion : mettre l'accent sur l'activité physique et sportive ou encore donner des conseils pour éviter le tabac.

Ne craignez-vous pas que l'augmentation des prix incite les fumeurs à aller vers les cigarettes ou le tabac moins cher, et donc parfois plus nocif ?
J'ai demandé à ce qu'on me donne des arguments de ce côté-là avant que l'on ne prenne des mesures. On ne peut pas supprimer un tabac comme ceci sans faire d'études. Tout comme on ne peut pas supprimer le tabac tout court.

"Une grosse fumisterie"

Du côté de fournisseurs, très peu ont souhaité s'exprimer sur le sujet. Ceux qui l'ont fait, tiennent à rester anonymes. Aujourd'hui, trois entreprises se partagent le marché d'importation des cigarettes et du tabac. Pour l'une d'entre elles, cette nouvelle mesure fiscale n'est qu'une "grosse fumisterie". "Le gouvernement a besoin de gagner de l'argent et doit trouver le moyen de le faire. Augmenter le prix du tabac ne fera qu'amener les gens qui ont peu de moyens vers un tabac à rouler plus nocif." En Polynésie française, le tabac à rouler de la marque néerlandaise Bison est en vente alors que celui-ci est interdit en métropole. Selon une étude de Alliance française contre le tabac publiée en 2013 : "En effet, la nicotine et le goudron libéré dans sa fumée atteignent des taux extrêmement élevés, comme l’avait notamment montré l’étude réalisée par le Laboratoire National d’Essais de Paris (LNE), à la demande du Comité polynésien de la Ligue nationale contre le cancer"

Les dispositifs pour arrêter

Pour les fumeurs qui cherchent à arrêter de fumer et qui ont besoin d'aide, plusieurs moyens existent :
- rencontrer un professionnel de santé : Auprès du médecin traitant, du pharmacien, ou encore du centre de consultation spécialisé en tobaccologie et alcoologie de Polynésie française. "Certains ont besoin d'un soutien pour les accompagner, explique Marie-Françoise Brugiroux, médecin chef du centre de consultation spécialisé. Les consultations aident à l'arrêt tabagique."

- Un kit pour arrêter de fumer : destiné à tous les professionnels de santé qui peuvent être amenés à aider les fumeurs en souffrance. Marie-Françoise Brugiroux et son équipe écument actuellement Tahiti et ses îles pour distribuer le kit et former les gens à son utilisation. Ce kit se compose de deux vidéos : l'une à destination des professionnels de santé et la deuxième des patients ainsi que deux brochures qui distillent des conseils et différentes informations. "Dans notre service, nous avons de plus en plus de personnes qui viennent nous demander de l'aide pour arrêter de fumer. C'est une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de mettre en place ce kit." Sa distribution devrait être finalisée en fin d'année.


Rédigé par Amelie David le Vendredi 17 Mars 2017 à 05:00 | Lu 7089 fois






1.Posté par simone grand le 17/03/2017 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si le prix ne fait pas arrêter de fumer, par contre, quand on réussit à arrêter, qu'est-ce qu'on se sent bien de ne plus sentir que son corps a été pris, "possédé" par quelque chose qui vous fait perdre votre propre odeur. Il y a dix ans, d'avoir cessé de fumer m'a fait économiser 20 000FCP/mois soit 240 000FCP/an et en 10 ans, 2 400 000 FCP: le prix d'une voiture...
Courage pour se libérer de cette aliénation, de cet esclavage.

2.Posté par SM le 17/03/2017 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Totalement d'accord avec Simone Grand.
♪ J'ai vécu la même histoire...♪♪ et depuis je compte mes .... sous ♪♪♪ (Cabrel)
J'espère que les fruits de cette augmentation seront directement reversés aux services de l'hôpital qui traitent les cancers du poumon .
Combien de cas en Polynésie actuellement?. SM

3.Posté par proQ le 17/03/2017 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi les taxes ne vont pas directement a la CPS ?

4.Posté par poko lala le 17/03/2017 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vente de cigarette est un commerce de mort au bénéfice du système.

Faut pas venir nous faire la moral sur le cannabis.

5.Posté par Buffalo Bill le 17/03/2017 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au moins ils vont contribuer un petit peu à ce qu'ils vont coûter à la CPS à la fin...!

6.Posté par legalizz fafaru le 17/03/2017 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vendre du tabac , c’est de l'argent propre
Vendre du cannabis, c'est de l'argent sale

Ne chercher pas a comprendre , votre cerveau est formaté .

7.Posté par maohi le 17/03/2017 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C surtout une bonne excuse pour que le pays puisse taxer un max.

8.Posté par pat le 17/03/2017 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Absolument de ton avis Simone. J'ai arrêté de fumer il y a 11 ans et ce n'est que bienfaits pour la santé et de sacrés bénéfices pour le porte monnaie.. Je souhaite surtout que les jeunes prennent conscience de ce fléau qui vous parasite votre vie!

9.Posté par HIRO le 17/03/2017 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quid des boissons sucrées, on y touche pas. On ne dissuade pas les jeunes "de commencer" sur ce point, ce gros point noir.
C'est le produit de la" taxe clope" qui financera les dialyses ?
Politique de santé à géométrie variable. Notre bien-être intéresse, pour sûr.

10.Posté par Koolootamam FIUROA le 17/03/2017 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'essayez pas de combattre les gros lobbies, ceux du tabac en l'occurrence, c'est peine perdue. Si on voulait vraiment éradiquer le fléau il suffit de stopper la fabrication et la vente! Mais c'est la qu'est le HIC!

11.Posté par TARTONPION le 17/03/2017 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est toute la mentalité qu'il faut revoir.
Entre l'addiction à l'alcool, à la cigarette, au paka, et la pire , au sucre, on ne peut que s'enfoncer niveau maladies...
les parents ne donnent pas l'exemple, pire, le plus souvent, c'est eux qui donnent les mauvaises habitudes...

12.Posté par Cool Ruler le 17/03/2017 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A P3, parce que si tu fais ça, la CPS va nous sortir un 15ème et 16ème mois :-)

13.Posté par Fiu!!! le 17/03/2017 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ post 10 : vous avez raison, le lobbying fait des ravages, et pas que dans le cas du tabac.

Cependant, je m'étonne qu'aucun commentateur ne mentionne la première arme qui permettrait d'éradiquer les addictions au tabac et à toute forme de drogue : l'intelligence.
Il en faut pourtant un minimum pour comprendre que les addictions sont nocives et aliénantes pour l'être humain.

Avec le bon sens et l'instinct de survie, elle permet aussi de penser aux dégâts physiques et souvent mortels qu'elles occasionnent. Cela devrait être dissuasif.

Intelligence, bon sens, instinct de survie, trois qualités qui semblent faire de plus en plus défaut à nos contemporains...

14.Posté par Lebo RORO le 17/03/2017 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Déjà 30 ans sans fumer mes Gitanes blanches sans filtre.
Ma santé est 100 % naturelle maintenant (merci au jardin).

15.Posté par Popoti le 17/03/2017 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sûr que c'est pas le prix du tabac qui dissuadera les fumeurs mais les maladies induites : cancer du poumon, infarctus du myocarde, emphysème pulmonaire, ect.....

Fumeurs : Arrêtez de fumer vous avez tout à y gagner.

16.Posté par aotearoa le 17/03/2017 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ici en nouvelle zellande le paquet de cigarette coute $26,50 soit sivant le cours du dollar 2100frs pacifique.Suivant les dernieres statistiques faites il y a 18 mois,publiees dans le new zealand herald, la consommation du tabac a augmente de 1.87% dont 0.46% chez les jeunes entre 18 et 22 ans,alors la question que je me pose,est ce qu'une quelconque augmentation va t'elle reelement faire reculer la consommation du tabac?pas tres convaincu.

17.Posté par microstring le 17/03/2017 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si c'est pour une question de salubrité publique, pourquoi ne taxe-t-on pas plus le sucre, l'alcool, etc ? Que fait-on de la prévention ? Ca existe...
Et vendre un paquet de cigarettes à 1 000 CFP, n'est ce pas pousser certains fumeurs à acheter des "stick" au même prix ?
A ce prix, le trafic du tabac aura de beaux jours devant lui. Souvenez-vous de la prohibition de l'alcool qui fut un échec si ce n'était de favoriser la vente au "black".

18.Posté par teva le 17/03/2017 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

fume et tu paieras des taxes....Arrete de fumer, pour payer des taxes plus longtemps....

19.Posté par Philippe Morris le 18/03/2017 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le cancer du poumon n'est pas dû au tabac mais aux essais nucléaires : cette maladie est sur la liste des maladies radio-induites.
Ces produits ne doivent donc pas être surtaxées.

20.Posté par Anonyme le 18/03/2017 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faudrait aussi augmenter le prix de l'alcool!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués