Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

CSTP-FO, la guerre des chefs se poursuit



PAPEETE, le 16 mi 2018 – Le tribunal civil devait se pencher, ce mercredi 16 mai, sur l'élection d'Angelo Frébault en tant que secrétaire général de la CSTP-FO. Le dossier a été renvoyé au 17 septembre prochain. Jean-Paul Urima, secrétaire général par intérim a décidé d'organiser un congrès CSTP-FO pour élire le nouveau secrétaire général en juin 2018.

Le tribunal civil devait se pencher, ce mercredi 16 mai, sur le congrès du syndicat CSTP-FO de l'an dernier et l'élection d'Angelo Frébault en tant que secrétaire général du premier syndicat de travailleur de Polynésie. Cette audience s'est soldée par un renvoi au 17 septembre.

Pour rappel, lors de l'élection en juin 2017, la candidature de Mahinui Temarii avait été invalidée au profit d'Angélo Frébault qui avait, de ce fait, été élu secrétaire général. "C'est un problème de respect des statuts, et quand on défend des salariés, on ne peut pas être président d'un parti politique et en même temps gérant de société", avait alors indiqué Michelle Biaggi, secrétaire confédérale chargée de l’outre-mer au sein de Force Ouvrière. En effet, Mahinui Temarii était alors président du Parti des travailleurs. C'est à la suite de ces faits que, soutenu par Jean Paul Urima le secrétaire général de la Force revendicatrice des agents de l'administration du Pays (FRAAP), il avait saisi le tribunal civil afin de faire invalider l'élection d'Angelo Frébault.

Mercredi, le clan Mahinui-Urima comptait sur la décision du tribunal civil pour faire valider définitivement l'élection du 19 avril dernier de Jean-Paul Urima en tant que secrétaire général par intérim de la CSTP FO et ainsi pouvoir organiser les élections pour désigner un nouveau secrétaire général du syndicat. "Suite à ce renvoi, je reste le secrétaire général par intérim et nous allons aller jusqu'au congrès. Nous élirons notre secrétaire général au mois de juin"

Le début de l'imbroglio

En mars dernier, le secrétaire général de la CSTP-FO Angelo Frébault annonçait qu'il se mettait en retrait du syndicat et qu'il appelait à voter Tahoera'a Huira'atira aux élections territoriales. Depuis, il a été élu sur la liste orange. Pour le clan Jean-Paul Urima-Mahinui Temarii, l'implication politique d'Angélo Frébault le rend "démissionnaire d'office". Mais jusqu'à vendredi, du côté de Patrick Galenon et Mireille Duval, l'analyse est différente. Sans lettre de démission, pas de démission selon eux. Élu à l'assemblée de Polynésie, Angelo Frébault aurait officialisé sa démission en tant que secrétaire général de la CSTP-FO vendredi dernier.

Le 19 avril dernier, 29 secrétaires et trésoriers généraux sur 36 membres du comité votaient pour élire Jean-Paul Urima secrétaire général par intérim de la CSTP-FO.

Cependant, le bureau de la confédération s'était retrouvé, le 5 avril dernier, pour désigner un secrétaire général par intérim, en la personne de Mireille Duval. Un comité territorial de la CSTP-FO doit se réunir le 17 mai pour désigner officiellement un secrétaire général par intérim.

Ainsi, le premier syndicat de Polynésie avec plus de 12 000 adhérents se retrouve avec deux secrétaires généraux et une guerre des clans qui n'est pas prête de s'arrêter.





Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 16 Mai 2018 à 16:32 | Lu 1037 fois

Tags : CSTPFO, SYNDICAT





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Août 2018 - 14:15 Toujours sans nouvelles de Tina

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués