Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Air Tahiti fait sa révolution de la réservation



Tahiti, le 21 janvier 2020 – La compagnie Air Tahiti a présenté mardi matin la migration qu'elle va opérer entre mercredi soir et jeudi matin vers son nouveau système de gestion des passagers. Mais les nouvelles fonctionnalités proposées en ligne pour les usagers ne seront optimales qu'à partir de la mi-2020.
 
La directrice commerciale d’Air Tahiti, Vairani Tetaria, a présenté mardi matin au siège de la compagnie domestique à l’aéroport de Faa’a, son changement de système de gestion des passagers qui a démarré cette semaine pour être définitivement opérationnel mi-2020. En effet, après avoir utilisé le logiciel de gestion des passagers de la société Sita pendant 25 ans, la compagnie locale a signé en janvier 2019 un contrat avec la société Amadeus Altéa. « Un des fournisseurs les plus importants dans le domaine des technologies de pointe pour l'industrie mondiale du voyage », selon Grégory Chatain, spécialiste en élaboration de solutions du fournisseur international.
 
Air Tahiti Nui, Air France, French Bee et Air Calin sont déjà passés à ce système. Il s'agira donc pour Air Tahiti de "s'aligner avec les autres compagnies pour uniformiser les systèmes, et donc faciliter les démarches pour les agents, mais aussi pour les client", explique la directrice commerciale.
 
Modification, annulation et demande de remboursement en ligne
 
Avec ce changement de logiciel, les utilisateurs du site d’Air Tahiti pourront bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Dès jeudi, l'accès au site sera possible depuis smartphones et tablettes, grâce au design responsive adapté au format des différents appareils. À partir de fin avril, le système d'enregistrement sera facilité, puisqu'il correspondra au système des autres compagnies aériennes. Vairani Tetaria explique que "la mise en place de fonctionnalités inter-compagnies rend l'utilisation plus efficace et plus aisée". En quelques mots, l’enregistrement en ligne permettra de gagner du temps au comptoir à l’aéroport puisqu’il n’y aura plus que les formalités liées aux bagages à effectuer. Et à partir de mi-2020, le nouveau système permettra également de modifier, annuler et demander le remboursement des billets en ligne. Ce qui n'était pas possible jusqu’à aujourd’hui.
 
Une migration, deux systèmes
 
Concrètement, la première phase de migration liée au système de réservation a débuté dès lundi dernier avec l’interruption de la vente de billets sur le site d’Air Tahiti. Mardi en fin de journée, l'enregistrement en ligne et les bornes d'enregistrement en libre-service à l'aéroport ont été désactivés. L'essentiel de l'opération se déroulera dans la nuit de mercredi à jeudi. Le mercredi dès 17 heures, le site et le système de réservation actuel seront rendus non-opérationnels. Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'ensemble des données sera transféré au nouveau système. En tout, ce sont donc 55 000 réservations, soit 85 000 billets qui seront intégrés à la nouvelle base de donnée. Jeudi matin dès 5 heures, le site sera remis en ligne et fonctionnera normalement. Même si la directrice commerciale avertit les clients : "De possibles ralentissements dans le traitement des demandes sont à prévoir dans les premiers temps."
 
La seconde phase de migration concerne le système d'enregistrement en ligne et les bornes en libre-service. Du 23 février à la mi-mars, les 48 escales d'Air Tahiti passeront progressivement au nouveau système d'enregistrement.
 
Un site flambant neuf à la fin 2020
 
A l’occasion de la présentation de la migration de son système de réservation, la directrice commerciale d’Air Tahiti a également indiqué qu’une seconde évolution du design du site Internet de la compagnie était attendue « d’ici la fin de l’année ».
 
Ariitaimai Amary

INTERVIEW : Vairani Tetaria, directrice commerciale d'Air Tahiti

Pourquoi avoir initié cette migration vers Amadeus ?
"Nous utilisons le système de réservation Sita depuis 25 ans et notre contrat arrivait à sa fin de janvier 2020. Ainsi, nous avons dû réfléchir à l'après. Il nous a donc paru naturel de passer à Amadeus pour nous aligner avec les autres compagnies aériennes locales pour faciliter les réservations. En janvier 2019, le contrat nous liant a été signé et nous avons entamé des formations de nos agents en vue de la migration vers Amadeus qui aura lieu mercredi soir."
 
Vous avez donc 48 escales dans les différentes îles de la Polynésie. Quelle était la principale difficulté pour l'organisation de ces formations ?
"Le plus difficile a été de dispenser ces formations tout en assurant les escales, notamment du fait de la dispersion du personnel à former. Il y a donc eu pas mal de chassé-croisé pour permettre de former certains agents d'un aéroport pendant que les autres restaient sur place pour assurer le service et échanger les rôles ensuite. Les 65 sessions de formation ont concerné les agents d'Air Tahiti, mais aussi les partenaires touristiques à l'étranger."

Air Tahiti au Salon du tourisme de septembre

La compagnie aérienne domestique avait communiqué sur son absence au premier Salon du tourisme de 2020 en août dernier. Une absence due à la migration vers le système de réservation Amadeus. La directrice commerciale d'Air Tahiti assure que la compagnie répondra présent au deuxième salon de 2020 : "Cette migration qui a lieu demain soir nous a conduits à décliner l'invitation du GIE Tahiti Tourisme pour le salon de février. Par contre, nous serons bien présents sur le salon de septembre ! "

Rédigé par Ariitaimai Amary le Mardi 21 Janvier 2020 à 17:54 | Lu 4837 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Juillet 2020 - 16:36 Buillard porte plainte contre Nena

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus