Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



100 milliards de Fcfp réclamés à l’Etat pour l’indemnisation des essais nucléaires en Polynésie



Une route sur l'atoll de Moruroa.
Une route sur l'atoll de Moruroa.
PAPEETE, le 21 novembre 2014 - Marcel Tuihani a distribué aux élus de l'Assemblée de Polynésie un projet de résolution réclamant plus de 100 milliards Fcfp à l’État comme réparation pour les essais nucléaires. Une demande inédite pour le parti orange, qui rejoindrait les indépendantistes si le texte est adopté par les élus Tahoeraa.

100 milliards de Fcfp : c'est la note que le président de l’Assemblée de Polynésie française veut présenter à l’Etat en réparation des essais nucléaires menés depuis les atolls de Moruroa et Fangataufa pendant 30 ans.

Dans l’exposé des motifs du texte d’une résolution distribuée aux élus le 18 novembre dernier et révélée ce vendredi matin dans La Dépêche de Tahiti, Marcel Tuihani divise la facture en deux :
- 90,4 milliards Fcfp pour le «préjudice écologique pur» en raison de «l’atteinte au patrimoine naturel et à la biodiversité (…) préjudice qui ouvre droit à une indemnisation»
- 12,2 milliards Fcfp par an pour «l’occupation et la non rétrocession des deux atolls» à la Collectivité de la Polynésie française. «Cette somme sera réclamée annuellement tant que l’occupation et donc tant que le dommage écologique dureront». 

Le parti orange fait un 180 degrés

C’est la première fois que la majorité Tahoeraa en Polynésie française présente une note chiffrée à l’État au titre d’une indemnisation suite aux campagnes des essais nucléaires menés entre 1966 et 1996. Jusqu’à présent ce genre de revendication était uniquement le fait de l’UPLD, par la voix notamment de l’ex-sénateur Richard Tuheiava.

Tout au long du texte de la résolution qui sera proposée à l’approbation des élus de l’Assemblée, comme dans l’exposé des motifs qui l’accompagne, le ton employé est résolument revendicatif. On y évoque « la situation très dégradée des atolls », une dépollution « irréalisable en l’état actuel des connaissances scientifiques». Il est écrit que la Polynésie française a été «trop longtemps tenue à l’écart» des décisions sur «les modes de conservation et de surveillance des déchets quelque soit leur nature et les options de réhabilitation des atolls». 

Au final, cette résolution relative aux atolls de Moruroa et Fangataufa présente cinq points : en 1° que l’État adopte un plan de sauvegarde des deux atolls et de leurs lagons en y associant la Polynésie ; en 2° une indemnisation du préjudice écologique ; en 3° le dédommagement financier pour l’occupation des atolls ; en 4° une concertation avec les 5 parlementaires polynésiens ; en 5°, «l’assemblée entamera toute discussion utile (et toute action nécessaire) afin d’obtenir la reconnaissance de son préjudice et les dédommagements demandés». 

Ce projet de résolution a été présenté ce vendredi matin à l'assemblée de Polynésie lors d'une réunion de la commission en charge de l'écologie et de l'aménagement du territoire. Le président de l'assemblée, Marcel Tuihani, est venu en personne débattre de ce texte. On ne sait pas encore si l'examen de cette résolution sera présenté en assemblée plénière dès cette semaine.

Edouard Fritch est « désolé »

Edouard Fritch, qui a participé au déplacement en Nouvelle-Calédonie et en Australie du président de la République François Hollande cette semaine, s’est dit quand à lui "désolé" par cette proposition de résolution. Rédigée sans qu'il ait été consulté alors qu’il négociait le retour de l’Etat dans la participation du financement du régime de solidarité de la Polynésie française, cette résolution reste une démarche qu’il "ne comprend pas". 
"Les électeurs nous ont élus pour améliorer, renouer nos relations avec l’État. Ce voyage avec François Hollande est l’aboutissement de deux ans de travail que j’ai mené avec les députés Tuaiva et Tahuaitu, sur recommandation de mon parti, le Tahoera’a huiraatira, sur des engagements clairs vis-à-vis de nos électeurs. Je suis dans la gêne", dit-il dans des déclarations publiées samedi par le quotidien la Dépêche de Tahiti.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 21 Novembre 2014 à 14:12 | Lu 5235 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

146.Posté par Karl le 13/12/2014 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, tu voudrais nous faire avaler tes sornettes mais dis-toi dans le crâne que ça ne marche pas. Parce que combien même il y avait avec la France un rattrapage durant un temps restant à définir, personne, tu entends bien ? Personne ne va investir un franc en risquant de tout perdre en cas d’indépendance et la conséquente mise en place d’une nouvelle monnaie souveraine qui ne vaudra plus que dalle ! Ca c’est la vérité. Tes réponses nous prouvent et nous confirment, on le voit bien, que vous n’arrivez pas du tout à comprendre les effets économiques qui se feront vite ressentir et ce malgré tous les rattrapages que tu voudras ! Tiens, je te mets au défi de nous donner la liste des choses que vous avez prévu de voir rattrapées ? Vous ne le savez même pas !

145.Posté par HM le 12/12/2014 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@HM P144 : Clair que la crise depuis dix ans est liée a la baisse de consommation de la part des polynésiens et des investisseurs locaux et d’ailleurs. Clair que cette baisse de niveau du business est la manifestation populaire du manque de confiance envers les politiques et l’avenir institutionnel et économique du pays. Le résultat est humain. Quand on à un peu de sous on les garde et on ne va pas les dépenser tant que l’avenir n’est pas clair. Clair qu’après dix années de récession, ca ne va toujours pas mieux, l’avenir est toujours aussi bouché et ça empire ! Alors lorsque Tutua nous prend pour des débiles et nous sors qu’il faut attendre 10 à 15 ans, je crains que tout ne finisse par s’écrouler comme un château de cartes. Clair que c'est ce qu’ils veulent !

144.Posté par Tutua . le 12/12/2014 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P144
tu n'as pas compris. La réinscription à l'ONU implique la mise en place d'un " contrat de rattrape et de développement avec la France ", au bénéfice exclusif de la Pf, c'est tout le contraire de ce que tu écris ! Il vaut mieux s'informer avant de se défouler.
Nous devons tout faire pour que ce contrat soit une réussite,
si vous préférez la misère, soyons réalistes, elle existe , elle est là, à cause du Tahoeraa qui n'a pas supporté d'avoir perdu les élections, 10 années perdues !!! alors restons autonomes, à ne pas confondre avec liberté

143.Posté par zozo le 12/12/2014 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que le TAHOERA change de président de nom , de statut et de manière; Fini la présidence à vie et les votes assis debout !!! . Le TAVINI perdra ainsi son principal fournisseur en voix. c'est le rejet de G FLOSSE et ses acolytes qui ont fait le TAVINI. pas le crédo de l'indépendance. Il restera une poignée d'illuminé comme avant l'ère FLOSSE et encore ! Si l' épouvantail TAHOERA disparait ,je suis certain que TEMARU perdra sa commune de FAA avec sa décharge et ses bidonvilles

142.Posté par HM le 12/12/2014 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Manipulés par leur grand manitou, il n’y a que les indépendantistes qui puissent croire aux bienfaits d’une période de transition de 10, 15, 20 ans. La crise que nous vivons aujourd’hui ne sera rien comparée à ce qui nous attend durant une telle période. Sachant que tout chose perdra à terme 90% de sa valeur, plus personne n’investira un franc ! Pire, ce sera la grande fuite pour sauver les meubles et s’installer ailleurs avant la fermeture totale des frontières pour cause de misère. Souvenez-vous des Nvlles Hébrides ! Une misère que nous devrons à la misère intellectuelle d’une poignée d’illuminés en mal de pouvoir et de reconnaissance qui nous prennent de haut et qui s’assoient sur nos droits et les fondamentaux d’une société évoluée.

141.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 11/12/2014 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(suite)
(Pour que votre inscription soit effectivement prise en compte, il fallait, d’abord, avoir l’avis de la population concernée à travers un référendum.) René: Non puisque l'inscription des EFO ne dépendait pas d'un référendum national et que cette inscription des EFO était tombée en désuétude. Il suffisait de faire valoir que l'occupant français avait renoncé à décoloniser SES EFO et faire valoir la restauration du royaume de Tahiti et sa Couronne (Mais bon, c'eût été la fin du Muppets show hohohohoho [email protected]

140.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 11/12/2014 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jocker (post 137) (L’Onu ne peut s’immiscer dans les affaires internes d’un état souverain dont nous faisons partie !) René: Oui, s'agissant du royaume de Tahiti et ses Etats si ton "nous" te concerne comme descendant des sujets de SM Pomare V.
(Ou alors ce serait de l’ingérence.) René: D'où la difficulté qu'a eue Richard Tuheiava lorsque je lui ai demandé "Quoi?" allait être inscrit à l'ONU: Tahitinui Maohititis, Flossetown paradise, les EFO, la "PF"? Pas de réponse obtenue sauf la fumeuse phrase savante sur laquelle je l'avais interpelé à Mooréa à l'assomption il y a quelques années. (à suivre)

139.Posté par Actarus le 11/12/2014 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bref, tu nous taxes tous d’ignares et de peureux. En somme si on t’a bien compris, il nous faut accepter qu’il n’y a que vous au Tavini qui ayez raison sur tous les sujets et que vous avez tous les droits sur nous. OK alors ! En attendant et on l’aura tous remarqué, tu refuses de répondre aux questions qui t’embarrassent, tu nous fais des belles pirouettes à répétition et tu fermes le débat quand ça devient chaud. C’est koool la vie d’indépendantiste ! Merci à Tutua car j’espère que son attitude et ses réponses ont fait prendre conscience à certains encore indécis, du peu de respect qu’ils ont sur nous tous qui représentons la grande majorité de la population polynésienne.

138.Posté par Tutua . le 11/12/2014 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je viens de lire une série de nouveaux intervenants, en haut de page, bof ! c'est toujours la même ignorance qui ne veut pas sortir de son ignorance, la même peur du nouveau. Donc inutile de poursuivre, rendez vous au référendum

137.Posté par Karl le 11/12/2014 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P132 : Tutua : Pas besoin de quelqu’un pour démonter tes arguments, pour ça tu arrives bien tout seul !

136.Posté par Tamatoa le 10/12/2014 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua P132 : Ta réplique est extra d'orgueil et d'erreur ! C’est bien votre genre de repousser tout ce qui n’est pas 100% conforme à votre idéologie. Dans les cerveaux indépendantistes il est interdit aux gens de se projeter, de planifier, de prévoir. La gouvernance indépendantiste ne s’embarrasse pas de thèmes futiles autres que politiques. L’économie ? Boof rien ne presse ! On verra ça en dernier n’est ce pas ? Votre place n'est certainement pas dans l'arène politique.Si tu connaissais un minimum du sujet, tu ne dirais pas des telles inepties et tu saurais pourquoi notre monnaie serait dévaluée avant d’être née ! Ta réplique nous confirme à tous votre manque de connaissances basiques, le déni de l'évidence. Clairement vous n'êtes pas aptes à gérer quoi que ce soit.

135.Posté par Jocker le 10/12/2014 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P131 : Faux ! L’Onu ne peut s’immiscer dans les affaires internes d’un état souverain dont nous faisons partie ! Ou alors ce serait de l’ingérence. Pour que votre inscription soit effectivement prise en compte, il fallait, d’abord, avoir l’avis de la population concernée à travers un référendum. Ce que vous n’aviez pas. De ce fait, votre aventure Onusienne n’à que la valeur que vous seuls, au Tavini, lui donnez. Comme pour la monnaie, vous faites tout à l'envers et vous ne faites que démontrer votre totale incompétence...Et c'est vous qui voulez nous gouverner à vie ?

134.Posté par Ben le 10/12/2014 07:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P130 : Ca n’a rien d’un fantasme de constater ici, ce que tout le monde aura pu constater, ta totale méconnaissance du sujet et donc votre incapacité à conduire les affaires d’un pays, même petit comme le nôtre, en refusant de débattre et de planifier ce qui se passerait sur un sujet, une question, aussi importante que la monnaie ! Ce ne sont ni un referendum, ni des très hypothétiques soutiens moraux onusiens et encore moins des perfusions françaises, qui vous arrangeront le taux de change de notre monnaie souveraine. Ca n’a rien d’un fantasme ! C’est la dure réalité des choses ! Ca n’a rien d’un fantasme non plus de constater qu’en dehors d’avoir la tête pleine d’idéologies et d’arrogance, il n’y a pas grand chose, c’est sombre et c'est creux !

133.Posté par Alain STACHLER le 09/12/2014 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiuroa
Bonjour, Je viens de lire les 129 posts et je suis effare de ce que le sieur Bobo, pardon Tutua, raconte. Il garde le cap, contre vents et marées peut importe les argument irréfutables qui lui sont envoyés! Quelqu'un a dit qu'il était paye pour cela et ca doit être vrais. Il fait de la propagande en déployant un discours programme.
Mr Tumaru a un problème de santé mentale de meme pour Mr Flosse et il serait bon que les portes flingues comme Tutua se réveillent car leurs propos sont irrationnels et pas du tout en phase avec la réalité.
Tutua parle la Kanaky, c'est quoi ca? c'est un pays utopique qui ne verra jamais le jour ou du moins pas avant très, mais très longtemps. Les kanaks représentent seulement 40% de la population et tous ne sont pas indépendantistes! Je le sais, j'habite et travaille en Nouvelle Caledonie.

132.Posté par Alain STACHLER le 09/12/2014 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiuroa
@ P54 Santucci, He oui Francis Sanford, il était le chef de file des autonomistes! Oui a l'époque les gens qui n'étaient pas loyaliste étaient autonomistes. Le plus marrant c'est que des qu'il y a eu autonomie les loyalistes sont devenus autonomistes et les autonomistes indépendantistes!

131.Posté par Tutua . le 09/12/2014 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P110
excuse moi, mais c'est un terme assez courant qui n'implique pas de tuer ! c'est une image... je n'ai pas envie qu'Edouard "tue" son père spirituel pour de bon !

130.Posté par Tutua . le 09/12/2014 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P129
mes arguments n'ont pas été démontés, ils le seront - éventuellement - lorsque nous passerons au référendum.
Sur la monnaie, il n'y a aucune urgence mais ça se fera. Le contrat de rattrapage et de développement avec l'Etat nous y conduira dès la fin de ce travail qu'on estime parvenir à boucler en 15 années Pourquoi parles tu d'une dévaluation de notre monnaie alors qu'elle n'existe pas encore ! tu t'imagines qu'on va créer une monnaie susceptible d'être dévaluée dès sa naissance ? tu nous prends vraiment de haut !

129.Posté par Tutua . le 09/12/2014 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P113
ne t'énerve pas, ça vaut pas le coup, et désolé, mais le référendum n'a pas lieu avant les évènements (le contrat de décolonisation) mais après, quand on est debout sur ses 2 pieds, sinon ça sert à rien !

128.Posté par Tutua . le 09/12/2014 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P129
désolé, vous n'avez rien démontré, rien prouvé, juste assuré vos fantasme de bébé-lala ! hé oui, de bébés lala

127.Posté par Ben le 09/12/2014 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, tous tes arguments, tous ceux que tu répètes inlassablement ont étés démontés et même archi- savamment-démontés. Il n’y a pas grand-chose à rajouter sauf d’y revenir comme tu le fais. Pourquoi n’élèves-tu pas tes arguments et pourquoi ne pas aborder le sujet qui nous intéresse tous ? Quel sera l’impact sur la valeur de votre monnaie souveraine, la dévaluation qui s’en suivra et son nouveau taux de change par rapport aux autres monnaies. Voilà du concret, du solide. Les discours idéologiques n’ont jamais, jamais, rempli les ventres vides.

126.Posté par Erick Monod le 09/12/2014 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai souvent été la victime de l'irrationalité et parfois même de la méchanceté d'Emere Cunning...et pourtant je suis tout a fait d'accord avec son commentaire : souhaiter la mort violente de Flosse est non seulement dégueulasse mais pourrait être punis par la loi . Je ne suis pas son ami ni son électeur mais quelles que soient ses turpitudes , j'espère qu'il pourra mourir tranquille dans son lit , entouré par ceux qu'il aime .
Cela dit , je suis aussi d'accord avec Santucci sur la nature du débat aussi ridicule que stupide et qui ne fait pas honneur a ceux qui y participent : ridicule parce que c'est oublier la nature même clanique de la société polynésienne avec ses combats de chefs et ses militants ...un combat qui existait bien avant l'arrivée des navigateurs et qui n'a jamais cessé d'exister .
Ridicule parce que les arguments de Tutua sont aussi ringards que ceux qui les lui ont appris : il n'y aura jamais d'indépendance en Polynesie aussi longtemps qu'une large majorité ne l'aura pas souhaitée et ne se sera prononcée en sa faveur .
Tout le reste , ONU , rattrapage economique et j'en passe ne sont que fadaises et bavardages de perroquets....

125.Posté par emere cunning le 08/12/2014 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zozo (p 114)
t'inquiètes, je ne suis pas à ce point ignare. Mais Tutu'a sait parfaitement qu'il y a des fanatiques assez fous pour descendre brûler la ville avec leurs gamins en tête de cortège, brûler la maison de G Flosse ou tenter de le poignarder dans le dos EN TOUTE IMPUNITE. Pour les avoir écoutés sur leur radio Tefana, je trouve dégueulasse de les exciter. Ils sont aux abois et assez minables pour inviter Edouard à "tuer le père sans remord ni tristesse". Mais ça leur ressemble.
Quant au cordon, dois-je te rappeler qu'ils sont nombreux à l'avoir coupé il y a TRES longtemps. Toi qui a voté pour eux, que sont-ils devenus ??? Qu'ont-ils fait de ce Pays ???

124.Posté par Karl le 08/12/2014 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, change de disque !

123.Posté par Tutua . le 08/12/2014 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P120
tu dis ta satisfaction parce que chaque année le budget de notre pays est alimenté par l'Etat à hauteur de 180 milliards ce qui fait pâlir de jalousie certains de voisins ? Tant mieux pour nous n'est ce pas, mais personnellement je préfèrerais qu'on les gagne ces milliards.
ton aveu est révélateur : si en 35 ans on n'a pas réussi l'après CEP, par quel miracle le tavini pourrait y arriver ? Pas besoin d'un miracle mais de Polynésiens qui ont envie de faire vivre leur pays, le développer et cela se fera avec la France. C'est ce que permet notre réinscription sur la liste de pays à décoloniser. Informez vous de ce que cette réinscription à l'ONU nous apporte comme opportunités

122.Posté par zozo le 08/12/2014 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@HM
que dire de mieux ! analyse parfaite. c'est tout ce que veulent FLOSSE et TEMARU ;créer une dictature !

1 2 3 4 5 » ... 7
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Septembre 2021 - 16:56 D'où vient la peur de la vaccination

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus