Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



100 milliards de Fcfp réclamés à l’Etat pour l’indemnisation des essais nucléaires en Polynésie



Une route sur l'atoll de Moruroa.
Une route sur l'atoll de Moruroa.
PAPEETE, le 21 novembre 2014 - Marcel Tuihani a distribué aux élus de l'Assemblée de Polynésie un projet de résolution réclamant plus de 100 milliards Fcfp à l’État comme réparation pour les essais nucléaires. Une demande inédite pour le parti orange, qui rejoindrait les indépendantistes si le texte est adopté par les élus Tahoeraa.

100 milliards de Fcfp : c'est la note que le président de l’Assemblée de Polynésie française veut présenter à l’Etat en réparation des essais nucléaires menés depuis les atolls de Moruroa et Fangataufa pendant 30 ans.

Dans l’exposé des motifs du texte d’une résolution distribuée aux élus le 18 novembre dernier et révélée ce vendredi matin dans La Dépêche de Tahiti, Marcel Tuihani divise la facture en deux :
- 90,4 milliards Fcfp pour le «préjudice écologique pur» en raison de «l’atteinte au patrimoine naturel et à la biodiversité (…) préjudice qui ouvre droit à une indemnisation»
- 12,2 milliards Fcfp par an pour «l’occupation et la non rétrocession des deux atolls» à la Collectivité de la Polynésie française. «Cette somme sera réclamée annuellement tant que l’occupation et donc tant que le dommage écologique dureront». 

Le parti orange fait un 180 degrés

C’est la première fois que la majorité Tahoeraa en Polynésie française présente une note chiffrée à l’État au titre d’une indemnisation suite aux campagnes des essais nucléaires menés entre 1966 et 1996. Jusqu’à présent ce genre de revendication était uniquement le fait de l’UPLD, par la voix notamment de l’ex-sénateur Richard Tuheiava.

Tout au long du texte de la résolution qui sera proposée à l’approbation des élus de l’Assemblée, comme dans l’exposé des motifs qui l’accompagne, le ton employé est résolument revendicatif. On y évoque « la situation très dégradée des atolls », une dépollution « irréalisable en l’état actuel des connaissances scientifiques». Il est écrit que la Polynésie française a été «trop longtemps tenue à l’écart» des décisions sur «les modes de conservation et de surveillance des déchets quelque soit leur nature et les options de réhabilitation des atolls». 

Au final, cette résolution relative aux atolls de Moruroa et Fangataufa présente cinq points : en 1° que l’État adopte un plan de sauvegarde des deux atolls et de leurs lagons en y associant la Polynésie ; en 2° une indemnisation du préjudice écologique ; en 3° le dédommagement financier pour l’occupation des atolls ; en 4° une concertation avec les 5 parlementaires polynésiens ; en 5°, «l’assemblée entamera toute discussion utile (et toute action nécessaire) afin d’obtenir la reconnaissance de son préjudice et les dédommagements demandés». 

Ce projet de résolution a été présenté ce vendredi matin à l'assemblée de Polynésie lors d'une réunion de la commission en charge de l'écologie et de l'aménagement du territoire. Le président de l'assemblée, Marcel Tuihani, est venu en personne débattre de ce texte. On ne sait pas encore si l'examen de cette résolution sera présenté en assemblée plénière dès cette semaine.

Edouard Fritch est « désolé »

Edouard Fritch, qui a participé au déplacement en Nouvelle-Calédonie et en Australie du président de la République François Hollande cette semaine, s’est dit quand à lui "désolé" par cette proposition de résolution. Rédigée sans qu'il ait été consulté alors qu’il négociait le retour de l’Etat dans la participation du financement du régime de solidarité de la Polynésie française, cette résolution reste une démarche qu’il "ne comprend pas". 
"Les électeurs nous ont élus pour améliorer, renouer nos relations avec l’État. Ce voyage avec François Hollande est l’aboutissement de deux ans de travail que j’ai mené avec les députés Tuaiva et Tahuaitu, sur recommandation de mon parti, le Tahoera’a huiraatira, sur des engagements clairs vis-à-vis de nos électeurs. Je suis dans la gêne", dit-il dans des déclarations publiées samedi par le quotidien la Dépêche de Tahiti.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 21 Novembre 2014 à 14:12 | Lu 5235 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par santucci le 22/11/2014 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo zozo pour tes commentaires ,mais il faut revenir 40 ans en arrière , les gens n'étaient pas informer comme aujourd'hui , même les français tous ses jeunes militaires français ,j'ai vécu à tahiti à cette période de 1963à 1969 moi même aujourd'hui ,j'ai un cancer c'est vrai deGAULLE avait dit arroser le peuple d'argent ne leur refuser rien quand on vois tous ses pauvres tahitiens malades et leurs enfants tout cela est prouver qu'il faut 40ans pour que les d^gats se vois ,vrai que FLOSSE à profiter pour lui de l'argent donner par la FRANCE et je trouve normal que l'on vous indemnisent je jour ou EMERE sera bien malade se sera lui le 1°a réclamer et à pleurer voilà mon cri du coeur

20.Posté par Erick Monod le 22/11/2014 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les seules indemnisations dont nous voulons parler sont celles qui concernent les personnels civils et militaires victimes des essais nucléaires...et qui aujourd'hui , et pour beaucoup , souffrent de maladies provoquées par les rayonnements .
Pascal Albert a fort bien expliqué les raisons de cette nouvelle bouffonnerie de Flosse et ses valets..
Un cynisme de plus , une obscénité encore.... les deux vertus de Flosse...

19.Posté par jacquou le 22/11/2014 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alors que tout va pour le mieux , et par jalousie "il" est prêt à tout casser , aucun scrupule le gusgus

18.Posté par Punavai le 22/11/2014 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec le quasi abandon du projet de Mahana Beach, il fallait bien que Flosse trouve un moyen de se venger du nouveau gouvernement... même par personne interposée. La première chose à faire est de supprimer son poste à l'assemblée territoriale et de le renvoyer à Mangareva où il a dit vouloir cultiver des taros ! Mais en est-il capable ?

17.Posté par TIHOTI le 22/11/2014 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voudrais féliciter tous les intervenants sur ce forum car aucun d'entre vous ne s'est laissé berner par les declarations de la la marionnette a Flosse !: BRAVO ! pourtant j'avais peur que certains foncent tête baissée dans le piege tendu avec , faut le dire une maladresse evidente , par le président de l'assemblée...Mais plus c'est gros , plus ca marche , hein?? .Nous attendons avec curiosité la bile de Emere et voir comment elle va pouvoir , encore et encore , donner raison a son gourou.....

16.Posté par Roro LEBO le 22/11/2014 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Le fric n'est pas ce qui fait la joie dans les pays du monde...

15.Posté par Tôt of le 22/11/2014 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post 1 : bien vu c'est bien cela. Le vieux lion essaie de tirer les ficelles. Il se fou de nous les polynésiens, seul lui compte.
Rien ne change......

14.Posté par Moustique le 22/11/2014 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gabs +1 :)

13.Posté par zozo le 22/11/2014 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@deception
FLOSSE n'a jamais été un grand homme. Ce n'est qu'un instituteur qui a profité de la naïveté de la population pour s'installer en metua providentiel en servant le nucléaire. C' est un repris de justice, qui a détourné les fonds publics pour assoir son pouvoir. C'est l'homme politique le plus condamné de France; Il n'y a rien à attendre de lui. C'est une vrai girouette capable de changer d'idée comme de SLIP. D'être avec et contre OSCAR , pour et contre les essais ect . Quand il sera mort il ne restera rien de lui sauf son statut d'homme politique le plus corrompu. Il sera vite enterré et vite oublié

12.Posté par zozo le 22/11/2014 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qui était pour les essais? qui disait que c"etait sans danger pour la polynésie et même bénéfique ? l'idole d'EMERE ! C'est à lui de payer et à son parti si ce que dit le dinosaure est vrai. Paris verse déjà plus de 170millard à la polynesie pour engraisser des élus incompétents et leurs amis et familles sans aucun résultat pour la population. STOP ! Paris devrait faire un référendum pour savoir si les polynésiens voudraient redevenir un département et virer leurs hommes politiques et institution

11.Posté par Ximun le 22/11/2014 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca devient Lamentable avec des élus Détestable!

Quand cela va t'il cesser?

On nous habitue au pire mais le meilleur peut arriver ....

10.Posté par Gabs le 22/11/2014 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème, c'est que les sous qu'ils demandent ont déjà été bouffé par eux-même depuis plus de 30 ans !!!
Pourquoi la France payerait-elle une deuxième fois ce qu'elle a déjà payé ???

9.Posté par Rod le 22/11/2014 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le bras armé de l'ancien président veut détruire le travail de Frich pour prendre sa place, depuis le début il est envieux de Frich et veut sa place comme il a voulut celle de Graff à Paea !!!
lui est Flosse au placard comment le Tahoeraa peut il se faire berner de la sorte ? le partie va imploser.
merci les dictateurs…..

8.Posté par Deception le 22/11/2014 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez continuez messieurs flosse et le président de l assemblée et le reste de votre clic ( les anciens ministre) , avec vos actions stupide de jalousie vous allez réussir que cela soit Temaru qui gagne l indépendance total de la Polynesie , la France va nous lâcher.
mr Flosse soyez ce grand homme que nous avons connu laisser Mr le président faire ses preuves et soyez près de lui si besoin mais arrête de leurs lettres des battons dans les roues . Nous pourrions croire que vous ne voulez qu une chose c la chute du pays
La jalousie est un vilain défaut cela peut emmener à la destruction faites y attention.
Je suis déçu par ce comportement moi qui croyait en vous Mr Flosse

7.Posté par etienne le 21/11/2014 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pos1, bien décrypté, Flosse est devenu le ver qui ronge et pourrit le taahoeraa!!!!

6.Posté par Man le 21/11/2014 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on aura tout vu... Ceux qui ont soutenu, aux côté de l'Etat, les essais nucléaires se réveillent et demande, des sous ! Après avoir fermé sans vergogne ni même réflexion la Commission d'Enquête sur les conséquences des essais et détruit le Paepae en souvenir de nos anciens travailleurs et victimes des essais, ils vont aller demander 90 milliards !
Rien de productif, l'Etat endetté et pleine crise n'a certainement pas 90 milliards à "donner" à un Pays qui en fait n'importe quoi ! L'Etat doit reconnaître le fait et les conséquences du nucléaire et mener lui-même les réparations environnementales et sanitaires. Le Pays n'en a pas les moyens ! J'imagine même pas où iront ces sous...
Bref, ridicules ces élus.
Et vous pouvez remercier le Tavini, Moururoa e Tatou et tous les scientifiques sur qui vous avez tant craché, pour vous avoir mâché le travail !

5.Posté par Moustique le 21/11/2014 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà comme je le préconise depuis longtemps : 1 milliard d'euros pour solde de tout compte et indépendance.

4.Posté par olivier le 21/11/2014 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Histoire d'apaisé les relations état-territoire

3.Posté par Pascal ALBERT le 21/11/2014 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décryptage de la demande du président de l'APF:

1/ E. FRITCH est en train de réussir à renouer les liens avec l'Etat français et incidemment à sortir la PF de l'ornière.
2/ G FLOSSE ne supporte pas que quelqu'un d'autre que lui réussisse à "sauver " la Polynésie française"
3/ Un des ses sbires, en l'espèce le président de l'assemblée, présente à l'Etat une demande irréaliste que ce dernier ne peut satisfaire.
4/ Le seul objectif est de faire capoter la dynamique de rapprochement engagée par E. FRITCH, pour le faire échouer dans sa politique de redressement du Pays.
5/ Le piège est bien ficelé, car G FLOSSE est certain d'obtenir la majorité à l'assemblée, avec l'aide de l'UPLD qui ne pourra se désolidariser d'une demande qui coïncide avec sa philosophie politique.

Conclusion: Tout ceci n'est qu'une affaire de politicien mégalomaniaque, aigri et revanchard prêt à tout, y compris à faire basculer son pays dans le marasme, pour revenir au pouvoir. Quelle tristesse. Quelle tristesse de voir ceux, plus jeunes qui s'associent à ce suicide collectif.
/

1 ... « 4 5 6 7
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 31 Août 2021 - 18:49 Tout savoir sur les nouvelles pièces

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus