TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

franceinfo: l'image de la radio "ternie" par celle de la télé, déplorent des journalistes




Paris, France | AFP | lundi 19/09/2016 - Une partie des journalistes de la radio franceinfo a accusé lundi la nouvelle chaîne d'information et son site de "ternir" l'image de la radio, regrettant des "contradictions" entre les informations données sur les trois médias, dans une motion adressée lundi à leur direction.

"La rigueur est notre marque de fabrique. Nous n'acceptons pas de voir cette image ternie par la télé et par le site qui portent notre nom", ont souligné 59 journalistes, chefs de services et rédacteurs en chef, soit un tiers des journalistes de la radio, dans une motion consultée par l'AFP.

"La direction ne peut plus ignorer la déception, la colère, les inquiétudes de 59 journalistes de la rédaction", lancent-ils. Ils exigent des "garanties d'urgence", notamment sur la "cohérence éditoriale" entre les différentes antennes.

Ils évoquent un incident survenu samedi après-midi quand la chaîne de télévision "a annoncé +une prise d'otage en cours à Paris+ (sic) interrogeant ensuite la cliente d'un salon de coiffure et lui conseillant de +rester à l’abri+ (sic)!" "La radio n'a pas fait cette erreur parce qu'elle a pris le temps de vérifier l’information", écrivent les journalistes.

"Il est inenvisageable que la télé ou le site internet qui portent le nom de la radio continuent de diffuser des informations contradictoires avec l'antenne radio, voire carrément non vérifiées", protestent-ils dans cette motion adressée à leur direction.

Alors que la radio a abandonné son site au profit d'un site d'information unique, les journalistes réclament "un site internet qui reflète enfin le travail de la radio dès cette semaine". Ils demandent aussi l'ouverture de négociations sur l'encadrement de leur droit à l'image avant le 15 octobre.

La direction de la station de radio a indiqué lundi à l'AFP qu'elle était "au travail" sur ces questions.

La direction de la télévision franceinfo, contactée par l'AFP, n'a pour sa part pas souhaité réagir.

Les signataires de la motion refusent par ailleurs de travailler pour la nouvelle offre sans une rétribution "sous forme de pige, pour toute collaboration spécifique d'un journaliste de la radio au profit de la chaîne télé", comme des duplex pour la télévision, qu'ils refusent pour l'instant.

En amont de son inauguration le 1er septembre, des journalistes de Radio France avaient déjà émis des doutes sur la difficile cohérence éditoriale de deux antennes d'information en continu.

Si certains journalistes ont été embauchés à Radio France pour participer à la chaîne d'information, la contribution des autres journalistes reste facultative pour l'instant, n'étant pas prévue dans leur contrat de travail.

tsz/sr/alu/rh/er

Rédigé par () le Lundi 19 Septembre 2016 à 05:19 | Lu 197 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance