Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Yves Conroy condamné à 18 mois d'emprisonnement




Yves Conroy est candidat aux élections législatives dans la deuxième circonscription.
Yves Conroy est candidat aux élections législatives dans la deuxième circonscription.
PAPEETE, le 27 avril 2017. Le tribunal correctionnel a condamné ce jeudi matin Yves Conroy à 18 mois d'emprisonnement, deux millions de Fcfp d'amende et à une interdiction de gérer une société pendant cinq ans.

Yves Conroy, habitué des procédures auprès de la justice administrative, a été condamné ce jeudi matin par le tribunal correctionnel à 18 mois d'emprisonnement, deux millions de Fcfp d'amende et à une interdiction de gérer une société pendant cinq ans. Le tribunal correctionnel a ainsi suivi les réquisitions du procureur de la République.

Trois personnes avaient comparu début février devant le tribunal correctionnel dans le cadre d'une affaire de fraude à la défiscalisation concernant des panneaux solaires. Yves Conroy et son fils s'étaient présentés devant la justice pour répondre aux accusations d'escroquerie et d'abus de biens sociaux, aux côtés d'un membre d'un cabinet de défiscalisation. Yves Conroy et son fils ont été relaxés relaxé du chef d'inculpation d'escroquerie mais condamnés pour abus de biens sociaux. Le fils d'Yves Conroy, Yannick, a lui été condamné à six mois de prison avec sursis et un million de Fcfp d'amende.

Le membre du cabinet de défiscalisation a été relaxé. Jean Dominique Des Arcis, avocat d'Yves Conroy a annoncé qu'il ferait appel de cette décision.

Cette décision ne contrecarre pas le nouvel objectif du "procédurier" : les législatives. Comme l'ont indiqué nos confrères de Radio 1, Yves Conroy a annoncé mardi dans une vidéo qu'il se lançait dans la course pour le fauteuil de député sur la deuxième circonscription (Hitia'a O Te Ra, Mahina, Paea, Papara, Raivavae, Rapa, Rimatara, Rurutu, Taiarapu-Est, Taiarapu-Ouest, Teva I Uta et Tubuai). Yves Conroy souhaite mettre le "nucléaire" au centre de sa campagne. Son suppléant, dont il n'a pas souhaité donner le nom pour le moment, est une "victime des essais nucléaires".

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 27 Avril 2017 à 11:13 | Lu 5452 fois

Tags : JUSTICE, TRIBUNAL






1.Posté par TahitiPaul le 27/04/2017 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Yves Conroy est candidat aux élections législatives dans la deuxième circonscription" et
"a été condamné ce jeudi matin par le tribunal correctionnel à 18 mois d'emprisonnement, deux millions de Fcfp d'amende et à une interdiction de gérer une société pendant cinq ans"
mais il peut se présenter aux élections... après ils ont bien élu Emile Vernaudon alors que le shérif était en prison ...

2.Posté par Pito le 27/04/2017 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il fera sa campagne depuis la prison ? On connaît déjà çela il ne serait pas le premier !!!! En tout ce genre de rigolo ne manque pas d'air.....

3.Posté par zozo le 27/04/2017 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourrait on avoir des détails sur l'abus de bien social qui a conduit à cette lourde condamnation . les condamnation sont assez rare dans ce domaine Par avance merci T I

4.Posté par Mathius le 27/04/2017 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La c'est sur, l'institution judiciaire ã bien changée en Polynesie. Elle redevient "normale".Certains ont intérêt à vite le comprendre.

5.Posté par toriki le 27/04/2017 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attendez, d'ici quelques jours on apprendra qu'une nouvelle candidate à la députation est condamnée au pénal, pour de la diffamation cette fois. Une copine à toi, Mathius.

6.Posté par Pavlova le 27/04/2017 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Conroy tu nous fait bien rire, mais je pense qu'il est temps que tu arretes de faire le clown. Chevalier blanc de quoi tu n'as jamais rien denonce tu t'es appuye sur d'autres et en plus tu es deja condamne pour avoir detourne des fonds a l'OPT. Tu te ridiculises, faaea na te haa maau oa oe.

7.Posté par Jean pierre Beaulieu le 28/04/2017 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yves Conroy est un habitué du tribunal, je suis étonné qu'il n'ait pas été condamné avant, par contre se porter candidat la députation en aillant 18 mois de prison et 5 années d'interdiction de gérer une société, je trouve ça un peu gonflé.

8.Posté par tartonpion le 28/04/2017 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idem que zozo, est ce que vous pourriez détailler un minimum de quelle façon il y a détournement de bien public ?
Ne fait il pas appel ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance