TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Waterman Tahiti Tour – Epreuve 4 : Bruno Tauhiro, le ‘cheval fou’ gagne encore.


La 4e épreuve du Waterman Tahiti Tour a rencontré un vif succès. Entre 50 et 80 athlètes, selon les épreuves, se sont affrontés en SUP, prone et natation, avec des conditions météo idéales. La formule ‘Waterman’ proposée par Stephan Lambert de Kainalu XT séduit de plus en plus d’adeptes du mix ‘effort extrême-décor de rêve’.



Steeve Teihotaata et George Plsek en prone
Steeve Teihotaata et George Plsek en prone
MAHINA, le 18 août 2015. C’est ce dimanche 16 août au matin que le Waterman Tahiti Tour a donné rendez-vous à ses adeptes pour la 4e journée du championnat. Après une 1re étape au Blue Banana de Punaauia, une 2e au PK 18 de Punaauia et une 3e au Pearl Beach de Moorea, c’était au tour de la Pointe Vénus d’accueillir les athlètes de cette compétition mélangeant stand up paddle, natation et prone.
 
C’est Bruno Tauhiro, 33 ans, qui continue d’assurer le leadership dans ce Waterman Tahiti Tour. Rappelons qu’il avait remporté le championnat en 2014 et avait été nominé lors du concours du sportif de l’année ‘Tahiti Infos ATN Challenger 2014’. Il n’avait malheureusement pas pu se rendre à Bora pour l’épreuve finale du WTT.
 
Bruno Tauhiro est un ancien rameur de Shell Va’a avec qui il a ‘tout gagné’. Comme Georges Cronsteadt, il a tenté une reconversion vers le SUP avec succès, avant de s’intéresser au Waterman Tahiti Tour et de faire également des compétitions de SUP à l’international.
 
Dans le classement des athlètes qui font toutes les épreuves, Bruno s’est imposé en SUP, en prone et dans l’épreuve combo, avec une 7e position en natation qui reste son point faible.

Grace Van Der Byl et Errol Maoni dans un bel esprit de fair-play
Grace Van Der Byl et Errol Maoni dans un bel esprit de fair-play
Il y a eu au total 6 épreuves. 7 km en downwind SUP à partir de ‘La Baie’ à Papenoo, puis la même chose en prone. Il y a eu ensuite deux épreuves contre la montre en SUP et en prone, puis l’épreuve de natation sur 1,7 km, avant que le combo de trois fois 1,7 km ‘n’achève’ les sportifs qui ont eu la force de faire toutes les épreuves.
 
En 2e position dans cette journée, on retrouve Tamarua Cowan, 27 ans, un autre athlète polyvalent. Il s’était d’ailleurs imposé à Bora en l’absence de Bruno. Tamarua arrive 4e en SUP, 2e en prone, 5e en natation et 2e en combo. Il est suivi au total de la journée par Teva Poulain, 32 ans, lui aussi incontournable dans la discipline, qui termine 3e en SUP, 2e en prone, 5e en natation et 3e en combo.
 
Chez les femmes, c’est l’athlète internationale de 37 ans Grace Van Der Byl qui s’impose en terminant 6e en SUP, 1e en prone, 1e en natation et 1e dans l’épreuve combinée. Hina Yiou, 32 ans, obtient la 2e position avec une 4e place en SUP, 2e en prone, 4e en natation et 2e en combo. Vaimiti Maoni, 28 ans, complète le podium féminin, elle arrive 3e en SUP, 2e en prone, 5e en natation et 3e dans l’épreuve combo.
 
Cette journée a été un succès. 45 athlètes sont au classement Waterman Combo, 9 chez les femmes. L’autre invité étranger, George Plsek, un Californien de 46 ans, se classe 6e au général. En natation, c’est jusqu’à 64 participants qui étaient au départ avec des stars de la natation ayant participé au Jeux du pacifique, comme Rahiti Devos.

Lorenzo Bennett, champion de SUP, s’est logiquement imposé au scratch dans l’épreuve contre la montre alors que Steeve Teihotaata, la star d’Edt Va’a, gagne l’épreuve de 7km en prone.

waterman_combo_femmes.pdf WATERMAN COMBO FEMMES.pdf  (233.44 Ko)
waterman_combo_hommes.pdf WATERMAN COMBO HOMMES.pdf  (262.82 Ko)


Bruno Tauhiro reste le leader du Waterman Tour malgré son point faible, la natation
Bruno Tauhiro reste le leader du Waterman Tour malgré son point faible, la natation
Bruno Tauhiro au micro de Tahiti Infos :
 
Encore une victoire en Sup ce matin ?
 
« Oui, mais ce n’était pas une si longue distance. On a eu du beau surf. C’était bien de finir premier sur la première course de la journée. On est reparti pour faire une descente en prone, j’ai fini 2e, j’étais content d’être là aussi dans les trois premiers. J’ai quand même pu voir que Tamarua Cowan était passé devant moi en natation, la journée s’est jouée entre lui et moi, sur l’étape ‘combo’. »
 
Tu étais leader au bout de la troisième étape du WTT ?
 
« Oui, il me semble que j’étais devant avec seulement un point d’avance sur Teva Poulain. Avec cette victoire je conforte mon avance, c’est super. »
 
Il y a quelques rameurs comme d’habitude, mais tu es le meilleur dans la gestion de plusieurs disciplines ?
 
« Je pense que c’est parce qu’il ne font que de la rame. Il faudrait qu’il s’entraînent un peu plus en SUP. Steeve Teihotaata m’a dit qu’il avait tourné en prone, c’est comme cela qu’il a pu terminer 1er en prone. Il n’y a pas de secret, c’est l’entraînement dans chaque discipline qui permet de faire de bons résultats. Nous on a ‘la rame’ dans les bras, il nous suffit de travailler l’équilibre. Steeve m’a dit qu’il était tombé 2-3 fois pendant le SUP, c’est ce qui l’a pénalisé. Chaque chute, c’est 100 mètres de perdus. »
 
Qu’est ce qui te pousse à tenter de nouvelles disciplines ?
 
« Ce qui me pousse ? Il faut être franc, depuis l’année dernière, on a eu pas mal de bons prix. Après, il faut aimer ça et faire l’effort de s’entraîner, je sors 2-3 fois dans la semaine, je fais du va’a, je fais du paddle, il faut avoir le temps de pouvoir faire tout ça. Je trouve que c’est bien d’avoir ces trois disciplines. On est des bons en V1, on aime gagner, c’est ce qui fait aussi notre force. On veut toujours arriver devant. »
 
Tu es arrivé au stade où tu t’entraines en natation ?
 
« Pas encore. Il faudrait peut être que je m’y mette car la natation c’est vraiment une discipline que j’appréhende à chaque fois, car ce n’est pas facile. Il y a la respiration, il faut avoir du souffle, il y a beaucoup de techniques à apprendre. C’est ce qui me manque le plus. J’ai la puissance, j’ai l’endurance mais si la technique n’est pas là, tu as un ‘petit’ qui te passe devant facilement, comme ceux qui font de la natation en club. »
 
Un dernier remerciement ?
 
« Un grand merci à tous mes sponsors, Tahiti Wind Surf pour les planches, Enjoy Life Tahiti, Herba Life Nutrition, Varua Crewz, Fa’i va’a, Marere Hoe qui me soutiennent et qui sont là à chaque compétition, je suis très reconnaissant envers eux. » SB

Bruno Tauhiro
  • Bruno Tauhiro
  • Il y avait même une partie course à pied avant la natation
  • Lorenzo Bennett, imbattable en contre la montre
  • Stephan Lambert donne les consignes avant le départ
  • Un décor de rêve pour ce Waterman Tahiti Tour

Rédigé par SB le Mardi 18 Août 2015 à 15:27 | Lu 1327 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par tutua le 19/08/2015 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelqu'un pourrait nous dire ce que c'est le prone ? pas un mot d'explication dans le texte ! stand up pas de pb, idem natation, mais prone ,,,

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki