TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Waterman – Focus sur Atamu Conti. Avec son père, il vit sa passion pour l’océan à 100%.


A l’occasion de la 2e étape du Tahiti SUP Tour proposée ce week end par la fédération tahitienne de surf, nous avons voulu nous intéresser à Atamu Conti qui participe aux compétitions de SUP Surf, comme au Waterman Tahiti Tour, qu’il a terminé cette année en 6e position. Un bel exemple de sportif qui vit à 100% sa passion pour le sport et pour l’océan. Une passion qu’Atamu partage avec son père, Teiki.



Atamu Conti vit sa passion pour l'océan en diversifiant les disciplines
Atamu Conti vit sa passion pour l'océan en diversifiant les disciplines
PAPENOO, le 8 octobre 2015. Il y a certains sportifs qui ne montent que rarement sur les podiums mais qui pourtant valent la peine que l’on s’intéresse à eux. Atamu Conti en fait certainement partie. Atamu Conti est un parfait ambassadeur du sport polynésien, il l’a d’ailleurs été dernièrement en se rendant à San Diego pour la première épreuve du Waterman World Tour, grâce à Air Tahiti Nui.
 
Atamu Conti, 30 ans, a eu une année sportive chargée puisqu’il a participé aux différentes étapes du Waterman Tahiti Tour ainsi qu’à la 2e étape internationale du Stand Up World Tour, le Sapinus Pro. En ce qui concerne le Waterman Tahiti Tour, un championnat créé en 2014 qui associe les SUP, le prone et la natation, Atamu Conti obtient une plus qu’honorable 6e place à l’issue des 5 épreuves du championnat 2015.
 
Il fait partie des 25 courageux qui ont participé à au moins 4 étapes sur 5, en venant à bout des longues journées d’effort lors desquelles s’enchaînent les kilomètres parcourus en SUP, en prone ou en natation.
 
Le waterman a plusieurs définitions. Pour certains, le surf est la composante indispensable du waterman, à l’image du waterman de légende Laird Hamilton, à l’image également de la formule de ‘L’Ultimate Waterman’ proposée par la Nouvelle Zélande, axée sur le surf. Atamu est justement un waterman qui sait surfer.

Atamu et son père Teiki participent en championnat de Polynésie de SUP surf
Atamu et son père Teiki participent en championnat de Polynésie de SUP surf
Atamu a même participé à la 2e étape du Stand Up World Tour, en juin dernier. Il parvint à s’extraire des trials pour passer le round 1, le round 2 avant de s’incliner face à un autre waterman d’exception, Patrice Chanzy. On le retrouve également régulièrement dans le Tahiti Sup Tour, le championnat local de SUP Surf, dont la 2e étape est prévue ce week end à l’embouchure de la Papenoo. Lors de la 1e étape, il avait terminé second juste derrière Poenaiki Raioha, le champion du monde ISA.
 
Ce qui le caractérise également, c’est le fait qu’il participe aux compétitions accompagné…de son père. Teiki Conti, 48 ans, n’est pas là pour encourager son fils de loin, ni pour faire de la figuration, il se classe bel et bien 10e du Waterman Tahiti Tour 2015 et participe activement aux championnats de Tahiti de SUP surf. L’éducation par l’exemple, c’est ce que Teiki a apparemment décidé de pratiquer.
 
Accro de sport, obnubilé par la performance ? Pas du tout, puisqu’on a pu croiser Atamu affairé pendant des heures à aider sa copine à confectionner ses costumes pour le dernier Heiva. Atamu vit simplement sa culture, celle du partage, celle de l’océan.

Waterman – Focus sur Atamu Conti. Avec son père, il vit sa passion pour l’océan à 100%.
Atamu Conti au micro de Tahiti Infos :
 
Par quoi as-tu commencé ?
 
« Au départ, j’ai commencé par le skate. En parallèle, j’allais à la mer. J’ai commencé par le bodyboard puis je me suis mis au surf. Je faisait aussi un peu de vélo, tout en continuant le skate. Ensuite, j’ai commencé à toucher au stand up paddle. Et là, cela m’a vraiment plu, j’ai vraiment accroché au stand up paddle. En fait, j’aime tout ce qui est glisse. J’aime les sensations que cela procure. Mon père est pratiquant également. J’essaye de le suivre. On se suit en fait. »
 
Cela te plait de mélanger les disciplines ?
 
« C’était bien de participer à la compétition à Sapinus. Il y avait eu de bonnes conditions de vagues et un super bon niveau, du bon surf. Le Waterman Tahiti Tour c’est différent, c’est mieux que de ne faire que du paddle, c’est un autre challenge. C’est complet. Mais ma discipline de prédilection reste le paddle surf. »
 
Tu travailles ?
 
« Oui, je suis PNC à Air Tahiti, Stewart, donc on essaie de jongler avec le boulot également. Heureusement, j’ai beaucoup de temps libre pour m’entrainer, pour aller surfer. Merci à tout le monde. Merci à mes sponsors Noni Energy, Exp’Air Tahiti avec F-One, Invad Tahiti et Jean Marie Le Caignec avec Onit Pro. »
 
Tes objectifs, le sup surf, l’Ironmana à Bora Bora ?
 
« Bora, j’y suis allé pour la première fois l’année dernière. J’avais bien aimé. On va essayer d’y retourner cette année avec papa et les collègues. Mon objectif avant tout, c’est de me faire plaisir, je pratique pour le fun. Je suis avec mon père et voilà. On essaye de se donner à fond, s’il y a un résultat on voit ça après. On essaie déjà de finir la course. Pareil dans le surf. Surf & Enjoy ! » SB

Teiki Conti, 48 ans, a terminé le Waterman Tahiti Tour 2015 à la 10e place, toutes catégories d'âge confondues
Teiki Conti, 48 ans, a terminé le Waterman Tahiti Tour 2015 à la 10e place, toutes catégories d'âge confondues

Rédigé par SB le Jeudi 8 Octobre 2015 à 19:17 | Lu 1232 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki