Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Visite Hollande : "On a trouvé un homme chaleureux, attiré par ses semblables" (Edouard Fritch)



PAPEETE, le 23/02/2016 - Un jour après le départ du président de la République, les élus locaux et les acteurs économiques se disent satisfaits du discours de François Hollande. Pour le président de la Polynésie, Edouard Fritch tire un bilan plutôt positif, l'annonce sur les essais nucléaires est également vu d'un œil par Edouard Fritch. Le président polynésien se dit aussi épaté par la simplicité de François Hollande vis-à-vis des polynésiens.

Quel est votre sentiment concernant la sanctuarisation de la dotation globale d’autonomie (DGA) dans le statut de la Polynésie française ?

"Nos parlementaires ont eu l'occasion de s'exprimer deux fois lors de l'examen du budget 2015 et celui de 2016. Le fait que la dotation globale d’autonomie subisse des réductions successives pour des raisons d'économies au niveau national, remet en doute la parole de l'État, et comme vous le savez, je l'ai dit, c'est une dette. Elle est considérée comme une dette, celle de la bombe, et il était important que le président de la République prenne des mesures pour que l'État français respecte ses engagements en matière de dette. Donc cette sanctuarisation viendra protéger les fameux 18 milliards que nous met à disposition l'État tous les ans, de façon à ce que, non seulement elle ne subisse pas de rabot exigé par Bercy, mais aussi, elle puisse être revalorisés en fonction des indices d'augmentation du coût de la vie en métropole. C'est effectivement une augmentation importante et qui, à mon sens, va dans le sens de la confiance entre l'État et le Pays."

Les prochaines élections c'est l'année prochaine, vous y croyez ?

"C'est un petit peu tôt pour en parler. En tous les cas, les annonces du président de la République, lors de ce voyage, ont créé de la sympathie pour le bonhomme lorsqu'on le voit dans ces bains de foule, lorsqu'on le voit courir vers les mama au marché, on l'a vu à Taputapuatea, on y a trouvé un homme chaleureux, un homme qui est attiré par ses semblables, on ne le croirait pas chef d'État. On le verrait plus comme un vrai Polynésien, quelqu'un comme tout le monde et qui n'hésite pas à échanger, à prendre des selfies, à prendre des photos. Il a tenté de faire plaisir à tout le monde, alors qu'il n'est pas en campagne électorale, parce que, comme vous le dites, c'est l'année prochaine. Donc, c'est beaucoup de sympathie, beaucoup de chaleur et effectivement on a envie d'avoir confiance."

Et qu'avez-vous pensé de la reconnaissance de l'impact des essais nucléaires, est-ce que c'est suffisant ou pas de la part de l'État ?

"Comme je le dis toujours, pour voir, il faut savoir se satisfaire de ce que l'on nous donne. Naturellement que nos demandes ou nos exigences sont élevées, mais je crois qu'hier, un grand pas a été franchi par le président de la République, qui, à mon sens, a été le premier à affronter le problème des essais nucléaires, il n'a pas annoncé des sommes importantes ou des nouvelles dettes. Il a pris l'engagement des promesses qui ont été faites jusqu'à présent sur le nucléaire, il a pris son courage à deux mains pour faire droit à des revendications qui sont les nôtres, pas toutes c'est vrai, pas jusqu'au niveau demandé et exigé mais je crois qu'il a fait un pas important. Mais surtout, il reconnaît publiquement que les essais n'ont pas été sans impacts sur cette population et son économie... Je trouve qu'il a beaucoup fait et j'ai envie de lui dire merci."

La prochaine étape est d'avoir une aide financière pour les malades. Cela pèse beaucoup dans le budget de la protection sociale généralisée (PSG) ?

"Oui mais, comme je le dis bien souvent, je crois qu'il ne faut pas trop compter sur les autres pour régler ses propres problèmes, nous allons voir déjà les efforts que nous avons pu faire lors de l'examen de la réforme de cette PSG et, s'il le faut, on fera appel à l'État."

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 23 Février 2016 à 17:42 | Lu 2009 fois







1.Posté par corbeau le 24/02/2016 03:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Il ne faut pas trop compter sur les autres pour régler ses propres problèmes", ??? Un coup on est français un coup on est polynésiens? Avec Temaru nous sommes sûrs d''être polynésiens uniquement. Vive l''indépendance !

2.Posté par DUPONT le 24/02/2016 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les adeptes du GURU Flosse,

ont obéit à l'ordre de ne pas assister à la rencontre avec les Elus, prévue avec le Président Hollande à la présidence, chef d'Etat, et Président de la République FRANCAISE!

les chaises étaient donc Vides!

ils ont brillé par leur absence et par leur conception corrompue de leur mandat d’élu de la première Institution d'une collectivité de la république

d'une absurdité et d'une petitesse sans nom

oscar au moins, il reçoit Hollande!

on se demande bien qui est le plus indépendantiste des 2!

3.Posté par kaddour le 24/02/2016 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout à fait d'accord avec E.F. !!!! Ses "semblables" ..... C'est à dire ceux qui ont un portefeuille ultra confortable !!!! Les autres ??? Ils n'ont aucun intérêt ! Comme d'ailleurs les SDF de la cathédrale déménagés manu militari pendant sa bien courte visite .... LOL

4.Posté par liberté2 le 24/02/2016 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

corbeau , l'independance ????? AVEC ou sans le pognon de la FRANCE

5.Posté par Mathius le 24/02/2016 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis pour l'indépendance de la POLYNESIE avant l'arrivé des européens , c'est à dire de chaque archipels .
Il est gonflé le père Temaru de vouloir réclamer l'indépendance en colonisant les autres archipels. Cela me rapelle l'Algerie ou la France a donné l'indépendance de ce pays aux colons, les arabes.
Je rapelle que les autochtones d'Algérie sont les Kabyles et pas les demis arabes européens qui dirigent la colonie depuis leur indépendance. Pas simple l'histoire, n'est ce pas? Mais je reconnais que les colonisateurs sont des bons fouteurs de merde. Au moins Fritch aime humblement son pays pour ce qu'il est :une terre blessée dans ses tripes par les erreurs de certains politiques pendant un demi siècle.

6.Posté par corbeau le 24/02/2016 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une fois indépendant nous pourrons faire des affaires avec qui bon nous semble, la Chine, la Russie ou les Etats-Unis et pourquoi pas avec la France...alors avec ou sans l'argent de la France post 4.

7.Posté par Ronald TANGUY le 24/02/2016 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est beau de voire ces politiciens qui parlent entre eux de notre avenir, de notre pays, l'avenir de nos enfants, ils partagent , rigolent, dansent, profitent, une vie de Byzance au frais du contribuable. Ils sont dans leur bulle, tout va bien.
Les chiens (le peuple) aboient, ils ont faim, ils ont la peau sur les os, marre de cette mascarade trompe œil, de ces discours fleuris aux parfums douteux, marre de manger la même bouillie d'agrégat depuis des années et de réciter la même dictée dans sa tête.
- Il faut rembourser la dette du pays, alors travail esclave et paie tes impôts bon à rien"
- "Le travail c'est la santé y a pas de travail manger cailloux" !!
- "Te demande pas ce que le pays peux faire pour toi, demande toi ce que tu peux faire pour rendre service à celui que tu as élu au commande du pays'
- Moi président Je te promet le sel, le soleil Ma'ohi. de t"aimer encore plus fort si tu vote pour moi.

8.Posté par Pierre le 25/02/2016 06:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien je souhaite que vous avez votre indépendance comme sa nous les français on quittera ce pays avec tout les service Millitaire, police, éducation national, médical etc. on restera pas dans un pays où on aura pas les avantages de la France.

9.Posté par JEAN AYMAR le 25/02/2016 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en fait, rien à foutre de vos pb. je suis venu chercher des voix pour 2017 et pour vous amadouer je vous fait des promesses que je ne tiendrai peut être pas et vous faire croire à ma générosité en vous octroyant de l'argent qui avait de toutes façons été votées par le conseil d'état...donc poudre aux yeux et le pauvre tahitien y croit dur comme fer.
merci M. Hollande d,être venu Ave votre Airbus perso et deux falcons..combien l'addition ?

10.Posté par Mathius le 25/02/2016 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ jean Aymar, tu sais bien que l'histoire bégaye, rien de nouveau.😜

11.Posté par liberté2 le 25/02/2016 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

12.Posté par Jacques LECOQ le 26/02/2016 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Victime des essais nucléaires et victime de la justice.
Je suis une des nombreuses victimes des essais nucléaires français. J'ai été irradié en 1966, à MURUROA, pendant mon service militaire.
Maintenant, comme une grande majorité des irradiés qui portent plainte contre l’armée, je suis victime de la justice française qui cautionne les énormes mensonges de l'armée.
Consultez toutes les pièces de mon dossier. C'est ici:
https://sites.google.com/site/irradieparlarmee/
Jacques LECOQ

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance