TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Valls: les auteurs de la fausse alerte terroriste doivent être "lourdement sanctionnés"




Montargis, France | AFP | lundi 19/09/2016 - Manuel Valls a demandé lundi que les auteurs de la "mauvaise plaisanterie" qui a déclenché une vaste opération antiterroriste samedi à Paris soient "lourdement sanctionnés".

"Dans ces moments-là de gravité, ceux qui se livrent à ces mauvaises plaisanteries, qui détournent l'attention des forces de l'ordre, qui provoquent de la panique, méritent évidemment d'être lourdement sanctionnés", a déclaré à la presse le Premier ministre, en marge d'un déplacement à Montargis (Loiret).

Un adolescent de 16 ans, soupçonné d'être à l'origine de la fausse alerte qui a provoqué samedi à Paris une vaste opération antiterroriste, a été arrêté lundi et placé en garde à vue.

Les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne privilégient la thèse d'un acte malveillant qui serait l'œuvre de hackers.

C'est un appel à la police, à 15H39 samedi, donnant l'alerte sur une possible prise d'otages en cours à l'église Saint-Leu, située dans le quartier des Halles, qui avait déclenché cette vaste opération de police. Le secteur avait été bouclé et des habitants évacués ou confinés.

En pleine menace d'attentats, cette importante opération des forces de l'ordre avait créé un important émoi, notamment sur les réseaux sociaux, avant que l'alerte ne soit levée.

Rédigé par () le Lundi 19 Septembre 2016 à 05:10 | Lu 194 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par tikiinfo le 19/09/2016 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut les condamner à payer la totalité du coût d'intervention des forces de sécurité et surtout diffuser le plus largement possible les détails de cette condamnation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance