TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Va’a V6 – Shell-Vodafone Va’a gagne à Molokai au terme d’un suspense de 4H53




capture écran  ‘Ocean Paddler TV’
capture écran ‘Ocean Paddler TV’
Dimanche 13 octobre 2013. C’est au terme d’une course palpitante, que le monde entier a pu suivre en direct live sur ‘Ocean Paddler TV’, que Shell-Vodafone Va’a a marqué l’histoire en gagnant pour la 8ème fois consécutive la course de Molokai, la course la plus importante de l’année en terme de participation internationale.

Le podium est composé par les trois équipes tahitiennes sénior : Shell-Vodafone Va’a, Edt Va’a et Taha’a Nui Va’a. Tahitian Ohana réalise la même bonne performance que l’année dernière avec une première place en vétéran et une 9ème place au scratch.

90 pirogues ont pris le départ de cette course de 45 miles, c’est à dire environ 72 kilomètres, un parcours entre l’île de Molokai et celle de Oahu, ‘la grande île’, qu’ils ont réussi à effectuer en 4H53’.

Comme l’entraîneur Richel Moux nous l’avait dit avant le départ pour Hawaii, ils seraient attendus de pied ferme et nombre d’équipages souhaitaient mettre un terme à cette série de victoires, mais le talent de Shell-Vodafone Va’a, ce mélange de force, de rapidité, de précision dans le geste et de cohésion aura à nouveau fait la différence.

La course s’est déroulée dans des conditions spécialement éprouvantes, avec une traversée du chenal qui s’est effectuée avec un très léger vent chaud, en plein soleil et sans houle. C’est donc une démonstration de puissance pure qui a été faite de la part de Shell-Vodafone Va’a, avec à sa tête le faoro Moana Mairau.

Pendant toute la course Edt Va’a a rivalisé de puissance avec Shell-Vodafone Va’a, se plaçant même en première place plusieurs fois pendant la traversée du chenal, les deux pirogues réussissant à distancier le reste des pirogues.

Au niveau de ‘Diamond Head’, Edt Va’a a réussi à revenir au contact à une cinquantaine de mètres de Shell-Vodafone Va’a. A l’approche des spots de surf de la grande île, Shell-Vodafone Va’a a failli se faire surprendre par une vague mais a réussi a se sortir de ce mauvais pas, alors que Edt Va’a était juste derrière.

Peu de temps après, Edt Va’a a fait un changement de trois rameurs et Shell-Vodafone Va’a a réussi à reprendre un peu de distance, mais vers la fin Edt commençait encore à revenir, terminant finalement seulement à 36 secondes derrière Shell-Vodafone Va’a. Edt Va’a est composée de beaucoup de jeunes alors que Shell-Vodafone Va’a a une moyenne d’âge légèrement plus relevée.

A noter la bonne performance de la première pirogue hawaïenne Mellow Johnny’s, dont le nom est inspiré du terme français ‘maillot jaune’, qui termine quatrième juste derrière Taha’a Nui Va’a. La retransmission en live de cette course organisée par l’association ‘Oahu Canoe Riding’ était une première et a totalisé plus de 25 000 vues en quelques heures, le visionnage de la course étant disponible également en différé.

Les commentateurs hawaïens ont du s’extasier pendant de longues heures sur le talent des équipes tahitiennes, sous-entendant même que la pirogue était le seul sport pratiqué en Polynésie mais reconnaissant que c’est à force d’entraînement acharné qu’un tel résultat a pu être possible.

Peu de temps après leur arrivée, Shell-Vodafone Va’a a rapidement sorti sa pirogue de l’eau : les commentateurs ont dans un premier temps humoristiquement trouvé que ce comportement pouvait écoeurer les autres compétiteurs dont certains se trouvaient encore au milieu du chenal et auraient pu arriver alors que les rameurs tahitiens pouvaient être déjà douchés, une boisson à la main, avant de reconnaître que cela était certainement pour éviter les encombrement lors de l’arrivée des autres pirogues.

Cela laisse présager une lutte passionnante pour la prochaine Hawaiki Nui qui se déroulera les 6, 7 et 8 novembre prochains, qui a été remportée en 2012 par Edt Va’a. Steeve Teihotaata, le rameur ‘star’ d’Edt Va’a, a dû certainement regretter de s’être démis l’épaule en skate board et d’avoir raté cette course à Molokai, il est censé être de retour pour Hawaiki Nui.


Hiromana Flores
Hiromana Flores
Hiromana Florès, un des jeunes talents de Shell-Vodafone Va’a :

« Je remercie le seigneur pour cette victoire, bonjour à Tahiti et à toute la famille, merci pour tout et je suis content pour cette première victoire, vraiment, vraiment content. »

Heiva Paie alias ‘Hibou’ de Edt Va’a :

« La course a été très dure, sur l’océan c’était le calme plat, il a fallu lutter encore et encore, je remercie tous les gars sur la pirogue, ils ont fait du bon boulot. Félicitations à Shell, on a essayé de rester le plus près possible d’eux, on est arrivé 2èmes, ce n’est pas donné à tout le monde, on est donc content de cette 2ème place. »

Mellow Johnny’s, la première pirogue Hawaïenne :

« Chaque année on se rapproche, c’était notre but. »

SB

Shell talonné par EDT
Shell talonné par EDT

L'arrivée à Waikiki
L'arrivée à Waikiki

Le haut du classement
Le haut du classement

Le parcours
Le parcours

Va’a V6 – Shell-Vodafone Va’a gagne à Molokai au terme d’un suspense de 4H53

Rédigé par () le Lundi 14 Octobre 2013 à 05:07 | Lu 2620 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par TIHOTI le 14/10/2013 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faudrait pas en faire de trop aussi les journalistes ! Dire "que le monde entier a pu suivre cette course " !! Déjà , ici , rien , de plus , qui s'interesse a cette course dans le monde a part Hawaï car c'est chez eux , et la Polynesie Francaise parcqu'il y a des équipes locales qui participent ??
C'est comme la coupe du monde de Beach Socker qui n'a eu aucune audience ou presque dans le monde , aussi bien télé ou presse , sauf 5 secondes a France Inter pour annoncer le resultat car il y avait nos tiki toa ....On peut déplorer ce manque d'interet mais il faut dire que ce sont des sports tres tres confidentiels a portée regionales tout au plus ...

2.Posté par T@ro le 14/10/2013 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après le vaa, les "tahitiens" commencent à prendre le dessus en surf! Allez Michel...

3.Posté par fenua le 15/10/2013 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tihoti, tout est question de pognon!!! Si le va'a rapportait autant que les "sports populaires traditionnelles", ç'aurait été largement médiatisé!!!
En tout cas, bravo à nos champions!! podium 100% tahitien !!! La classe !!!

4.Posté par T le 15/10/2013 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Fenua : c'est bien ce qui me désole !!! on parlerai peut-etre de nous si , par exemple , l'avion transportant les équipes tombe et qu'il n'y est pas de survivants ( je que je ne souhaite pas , tu t'en doutes !!!) mais c'est vrai que l'argent là n'est pas le moteur de la performance ici ( ou si peu...) et , d'un certain côté , c'est rassurant , non ?

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki