TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Va’a – Marara Ho’e : l’Opt organise sa première grande course V 6 !


Les instances du club ‘Team Opt’ ont convié les médias ce jeudi matin pour une conférence de presse au sujet de l’organisation de leur première grande course. Elle s’est déroulée en présence de Doris Hart, la présidente de la fédération Tahitienne de va’a ainsi que celle des responsables de l’Opt.



Marc Chapman, Chantal Bigot, Arihi Rota et Doris Hart
Marc Chapman, Chantal Bigot, Arihi Rota et Doris Hart
PIRAE, le 18 septembre 2014. La conférence s’est déroulée au ‘Restaurant Tainui’ fraîchement nommé ainsi en hommage à Tainui Vairaaroa, le rameur du Team Opt et capitaine de la sélection tahitienne, tragiquement disparu le 30 juin dernier.
 
Après Edt Va’a qui a créé sa course la ‘Tahiti Nui Va’a’, c’est maintenant le club ‘Team Opt’ qui propose la première édition de cette ‘Marara Ho’e’, une course qui se déroulera le samedi 27 septembre. La course sera une bonne préparation pour Hawaiki Nui Va’a puisque la distance à parcourir sera de 62 km.
 
Les pirogues partiront du complexe Opt et devront aller jusqu’au motu de Hitia’a avant de revenir au complexe. Rappelons que la pirogue V6 de ‘Team Opt’ vient de renouer avec la victoire samedi dernier, il sera donc très intéressant de voir si le club va réitérer son exploit. Edt Va’a, absente lors de la dernière course, devrait être présente, tout comme Vodafone-Shell qui cherchera sans doute à renouer avec la victoire, suite au ‘camouflet’ du week end dernier.

Team Opt va-t-elle réitérer son exploit de samedi dernier ?
Team Opt va-t-elle réitérer son exploit de samedi dernier ?
Marc Chapman, président du conseil d’administration de l’Opt :
 
Vous parliez des sacrifices de la part des rameurs, des bénévoles, souvent peu perçus par le grand public ?
 
« Nous voulions mettre en perspective ce sport, il y a beaucoup de travail en amont de la part des personnes qui organisent, celles qui s’occupent de la promotion de ce sport, celles qui identifient les talents de demain, celles qui motivent, qui ‘boostent’ les jeunes au quotidien, il n’y a pas d’heure pour cela. A l’Opt c’est l’association ‘Team Opt’, au niveau de la Polynésie c’est la fédération tahitienne de va’a. C’est beaucoup d’abnégation, de sacrifices familiaux, financiers parfois, pour arriver à des résultats, toutes ces médailles d’or qui nous ont permis de revenir au plus haut niveau mondial. »
 
«Quand je vois certains qui ont leur travail chez nous et qui en simultané ont ce 2ème job pour défendre la ‘marque’, cela aussi on ne le reconnaît pas assez. Ils sont différents des autres, à nous de mettre en place un processus qui permet de les mettre en valeur. Certains se sacrifient pendant 10,12 ou 14 ans. C’est exceptionnel. Ce sont des sportifs de très haut niveau et on a tendance à l’oublier. »
 
Cela pourrait être un appel vers les politiques pour ces sportifs qui n’ont pas vraiment de statut propre ?
 
« Tout à fait. Je pense aussi au football en métropole où les sportifs ont un statut bien précis qui permet au sportif de faire ce qui l’aime faire, de gagner des médailles pour son entreprise ou pour son pays et à la fois de se réaliser dans son travail au quotidien. C’est ce que nous défendons. Mr Marcel Tuihani l’ancien Ministre nous a accompagné, un travail important a été fait, il fut présent sur les courses, à des réunions jusqu’à pas d’heure pour essayer de soutenir le Team Opt et le va’a en général. Il faut le dire. Il l’a fait me semble t-il pour défendre les valeurs du ‘Team Opt’ et pour la jeunesse. Ce travail a été fait depuis mai 2013 jusqu’à la semaine dernière et il continuera puisqu’il sera présent la semaine prochaine à la course. L’histoire continue. »
 
C’est important pour l’Opt d’organiser cette course ?
 
« L’Opt a toujours été dans l’écosystème du sport local et à toujours soutenu les initiatives liées au sport local en poussant des générations de Polynésiens au plus haut niveau. Nous poussons aussi pour que le va’a féminin se développe. (…) C’est une manière de parler de cette jeunesse polynésienne, la moyenne d’âge est sous les 30 ans, une manière de parler de nos métiers, des 87 agences commerciales à travers tout le pays. L’Opt a 130 ans d’histoire, pas aussi ancien que le va’a mais aussi ancré que le va’a dans la culture polynésienne. Si l’on peut véhiculer des messages de fraternité, de soutien à la jeunesse et bien pourquoi pas, on en a les moyens en tous cas. » SB

Rédigé par SB le Jeudi 18 Septembre 2014 à 13:26 | Lu 460 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki