Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une quarantaine d'étudiants polynésiens en 2e année de médecine



La quarantaine d'étudiants en médecine ou spécialisé en odontologie ou encore en kinésithérapie en séance d'acceptation hier après-midi à l'université de Polynésie française
La quarantaine d'étudiants en médecine ou spécialisé en odontologie ou encore en kinésithérapie en séance d'acceptation hier après-midi à l'université de Polynésie française
PAPEETE, le 27 juin 2016- La séance d'acceptation pour les étudiants en médecine à l'université de Polynésie française (UPF) a eu lieu hier au sein même de l'établissement. Cette année, ils sont plus d'une quarantaine à poursuivre leurs études en 2e année de médecine ou dans les filières paramédicales l'an prochain.

Cela fait 13 ans aujourd'hui que la filière de préparation au concours de médecine a été ouverte à l'UPF. Depuis 13 ans, après les résultats du concours, une séance d'acceptation est organisée. C'est un moment où tous les étudiants de PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) se réunissent afin de signer leur engagement pour poursuivre leurs études dans la filière dans laquelle ils ont été reçus.

Comme chaque année, 19 places en médecine sont attribuées aux étudiants et ce sont 19 futurs médecins polynésiens qui feront leur rentrée en 2e année de licence en médecine à Bordeaux l'an prochain. Cette année, quatre étudiants ont été reçu en odontologie, trois en pharmacie, trois en sage-femme et deux places sont attribuées chaque année aux filières en paramédical telles que la kinésithérapie ou encore l'ergothérapie.

Sur les 152 étudiants inscrits en PACES c'est uniquement une quarantaine qui a été retenue. Une formation que la responsable du PACES, Nelly Schmitt, avoue stressante mais la Polynésie détient tout de même de "très bons bacheliers en provenance de filière scientifique et réussissent très bien en médecine, en pharmacie ou en dentaire. Ces étudiants ont le même niveau que ceux de Métropole. Ils n'auront donc aucun souci d'intégration" rassure-t-elle.

Pour les 120 étudiants qui n'ont pas été retenus cette année, certains se réorientent en sciences de la vie et de la terre ou encore en BTS d'autres, surtout ceux qui ont une moyenne entre 8 et 12, redoublent. En médecine, le triplement est possible mais très limité selon Nelly : " en général, chaque année c'est entre deux et trois étudiants qui sont autorisés à tripler. Le doublement est au choix de chacun sachant que chaque année il y a souvent une quarantaine de doublant".

Ces étudiants en médecine ont donc passé le cap le plus dur, celui du concours, avant d'entamer les cinq années d'études. Ils repasseront cependant un autre concours au bout de la 6e année avec tous les étudiants en médecine de France afin de choisir leur spécialité
MANAVA TEPA


Rédigé par Manava Tepa le Lundi 27 Juin 2016 à 18:15 | Lu 5429 fois






1.Posté par simone grand le 28/06/2016 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo les enfants

2.Posté par santucci le 28/06/2016 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

félicitation et bonne reussite relever se beau pays avec des médecins TAHITIENS

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance