TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une nouvelle orientation pour le cyclisme polynésien : le vtt et le BMX


La saison de cyclisme a repris samedi dernier à Punaauia avec une course de vtt cross country proposée par la fédération tahitienne de cyclisme. Le site de l’ex-Maeva Beach s’est révélé parfaitement adapté à la pratique de la discipline. De nouvelles orientations ont été définie par les membres de la fédération, suite, entre autres, à un voyage récent qui a pu les mettre en relation avec les instances fédérales internationales.



Alain Maestrati s'impose magistralement
Alain Maestrati s'impose magistralement
PUNAAUIA, le 2 février 2016. Samedi après midi, la fédération de cyclisme a proposé une course de vélo tout terrain qui s’est déroulée sur le site de l’ex-Maeva Beach, à Punaauia. Plus d’une vingtaine de participants ont dû faire un parcours de 30 km, en boucle. Le terrain proposé comprenait plusieurs types de surfaces, avec des parties en asphalte et des parties en terre.
 
C’est Alain Maestrati qui s’est imposé avec un temps de 1H06 devant Laurent Manarii en 1H09’05 et David Pito en 1H10’05, Carlqvist Manate arrive juste derrière, en 1H10’44. C’est habituellement James Tom Sing Vien du club XTR qui était en charge de l’organisation de ce type de manifestation mais il a pris un certain recul pour raisons personnelles.
 
On peut dire que la participation a été quelque peu faible mais c’est un nouveau départ pour la fédération tahitienne de cyclisme : Certains de ses membres reviennent d’un déplacement lors duquel ils ont pu rencontrer les instances de la fédération internationale, ce qui leur permet aujourd’hui de définir de nouvelles orientations.
 
En raison du ‘réseau routier limité’ et de l’absence de ‘vélodrome moderne’, l’axe privilégié pour le développement du cyclisme en Polynésie devient le vélo tout terrain et le BMX. L’orientation est définie, plusieurs projets sont aboutis, il ne manque plus que les financements.
 
D’autres courses de vtt devraient avoir lieu sur ce site qui, même s’il est provisoire, a offert un terrain de jeu varié, de toute évidence adapté à la pratique de la discipline.

Les membres de l'organisation
Les membres de l'organisation
Ariitea Bernadino cadre technique fédéral :
 
Comment avez-vous pu accéder à ce terrain ?
 
« Le choix du terrain s’est fait grâce aux relations du président de la fédération avec les élus du gouvernement, notamment Tearii Alpha qui gère ce domaine foncier. On devait l’organiser à la base à Atimaono mais c’était trop juste au niveau timing donc on nous a proposé ce terrain pour notre première compétition de l’année. »
 
« Les surfaces sont variées, ce n’est pas très technique mais c’est difficile physiquement car pédaler dans l’herbe il n’y a pas vraiment de rendement contrairement à la terre. C’est une première, il devrait y en avoir d’autres. On se rapproche ainsi du ‘grand Papeete’ pour rendre plus accessible le cyclisme. On sait que les commerçants vendent plus de vtt que de vélos de route ou de piste, pour le BMX je ne sais pas trop. »
 
Le vtt est donc la nouvelle orientation pour 2016 ?
 
« Voilà, le vtt cross country est une discipline olympique depuis un certain nombre d’années maintenant. Le métropolitain Julien Absalon a été médaillé plusieurs fois. Pour nous, c’est avant tout pour développer l’activité du cyclisme. En général, dans chaque famille il y a un vtt, alors je lance un appel aux familles qui ont un vélo qui dort dans le garage, venez sur nos parcours vtt cross country avec un casque et un certificat médical. On a mis en place la licence à la journée qui vous permettra d’accéder à la compétition. »
 
Cette orientation est également pensée à moyen et long terme ?
 
« Voilà, pour l’avenir on est plus en train d’essayer de développer les circuits fermés comme le vtt cross country ou toutes les disciplines du vtt. Il y a le BMX également, qui est aux jeux olympiques depuis 2008, et le vélo sur piste mais pour ce dernier c’est beaucoup plus cher. »
 
« Suite aux échanges que l’on a eus au congrès océanien, la semaine dernière, les élus de la fédération internationale, le président de l’UCI lui même M. Brian Cookson ainsi que son chargé des relations étrangères, nous ont fait toute une présentation sur comment essayer de développer le cyclisme dans les différents pays. L’avenir, pour ceux qui ne disposent pas d’un vélodrome adapté et d’un réseau routier développé, ce qui est notre cas, c’est le vtt et le BMX. »
 
Des avancées du côté du BMX ?
 
« Au niveau du BMX, on a bien travaillé l’année dernière, lorsqu’on s’était rendus en métropole avec le président du Pays et la ministre de la jeunesse et des sports, sur la construction, on espère cette année, de la première piste de BMX. L’AS Fei Pi dispose d’un terrain pour permettre l’implantation de ce projet là et on a bien avancé sur le dossier, maintenant il nous faut trouver les financements pour pouvoir le concrétiser »
 
« Il faut savoir qu’en Jamaïque ils ont construit leur piste de BMX il y a trois ans et là il y a un coureur Jamaïquain qui est sélectionné pour les Jeux Olympiques de Rio. Je pense qu’on a un avenir prometteur dans cette discipline, on pourrait toucher directement le très haut niveau car le polynésien est très habile, et physiologiquement il est très trapu avec beaucoup de force explosive. »
 
« On devra passer à travers la France car on est pas représentés au CIO pour les Jeux Olympiques pour l’instant mais de toute manière nous n’avons pas les structures adaptées pour le haut niveau pour l’instant. J’appelle nos élus à nous aider à structurer la fédération car je pense qu’on a un bel avenir, notamment dans le haut niveau, on pourrait être une vitrine pour le rayonnement du Pays, comme Michel Bourez au niveau du surf. » SB

Manarii Laurent, 2e, en interview. La pluie est tombée en fin de parcours.
Manarii Laurent, 2e, en interview. La pluie est tombée en fin de parcours.

Une nouvelle orientation pour le cyclisme polynésien : le vtt et le BMX

Rédigé par SBB le Mardi 2 Février 2016 à 15:29 | Lu 655 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki