Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une matinée d’information sur le don d’organes à l’UPF



PAPEETE, 5 avril 2016 - Dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur le don d’organes, de tissus et la greffe, l'Université de Polynésie française organise, ce jeudi de 8h à midi, une matinée consacrée à l’information et aux échanges sur le don d’organes.

L’Université de la Polynésie française (UPF) organise dans ses locaux (bâtiment A) ce jeudi matin une matinée de sensibilisation sur le don d’organes et la greffe, en partenariat avec la coordination hospitalière des prélèvements d'organes du Centre Hospitalier de Polynésie française. Un temps d’information et d’échanges adressé aux étudiants de l’UPF et à toutes les personnes qui souhaitent s’informer au sujet d’un don capable de sauver des vies.

Pour Carine Domelier (infirmière coordinatrice de l’équipe greffes du CHPF) qui animera cette matinée : "Nous sommes tous concernés : si un médecin, un jour, nous demande ce qu'aurait voulu un de nos proches au sujet du don alors que nous n'avons jamais parlé de ce sujet ensemble, qu'allons-nous ressentir ? Pourrons-nous réellement suivre sa volonté ? Il suffit d'en parler une fois, alors venez-vous informer le jeudi 7 avril !"

Le programme
Cette matinée s'articulera autour de deux temps forts :
- un stand sur le parvis de l’UPF pour une information générale et distribution de flyers
- une conférence animée en amphi A3 entre 9h30 à 10h30 pour une information détaillée et tout comprendre sur le don d’organes …

Le don d’organes en Polynésie française
L'activité de transplantation rénale a commencé en octobre 2013 et fait état d’un bilan de 45 greffes réalisées à ce jour.
Le taux de refus reste important car les familles ne connaissent pas la volonté de leurs proches et par conséquent ont peur de prendre une mauvaise décision. Le refus est souvent une position par défaut.
En 2016, un prélèvement a été effectué et quatre refus enregistrés. Ce sont huit personnes qui auraient pu avoir une vie meilleure. 89 patients sont aujourd’hui inscrits sur liste d'attente de don d’organes. Ce nombre devrait atteindre 100 dans les semaines à venir.


Rédigé par Communiqué le Mardi 5 Avril 2016 à 14:39 | Lu 320 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance