Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une journée pour les maires ultramarins



PARIS, le dimanche 29 mai 2016. Une journée spéciale est consacrée aux élus des outre-mer ce lundi avant l'ouverture du congrès des maires ce mardi.

Une délégation de maires de Polynésie française, menée par le président du Syndicat pour la promotion des communes, Cyril Tetuanui, est à Paris depuis une semaine et ce jusqu'au 3 juin. Après une série de rencontres, c'est désormais le congrès des maires qui qui occupera les tavana cette semaine.
Avant son ouverture demain, une journée est consacrée lundi aux outre-mer. "Dernier congrès avant les élections présidentielles et législatives de 2017, ce Congrès sera l’occasion de faire entendre la voix des maires et d’échanger avec les représentants de l’Etat. Lundi après-midi, une table ronde autour de trois thèmes est prévue : prévention de la délinquance, développement local et égalité réelle", annoncent les organisateurs du Congrès des maires.
Les rencontres menées la semaine dernière ont été axées autour de trois thèmes principaux : les relations Pays/Communes, la réforme du code général des collectivités territoriales (CGCT) et le mode de scrutin dans les communes associées notamment.
Le président Edouard Fritch et la délégation du syndicat pour la promotion des communes (SPC) se sont ainsi rencontrés jeudi à Paris. Les élus communaux et le président du Pays ont évoqué les dossiers qui pourraient être débattus ensemble dans le cadre du projet de réforme du statut de la Polynésie française concernant les communes (articles 43 et 52) et les questions pouvant faire l’objet d’une collaboration consensuelle communes/Pays.

L'article 43 du statut garantit aux communes l'exercice de compétences telles que la police municipale, la voirie communale, la construction, l'entretien et le fonctionnement des écoles, la collecte et le traitement des ordures ménagères ou l'urbanisme.

L'article 52 du statut de 2004 prévoit que le fonds intercommunal de péréquation reçoit au moins 15 % des impôts, droits et taxes perçus au profit du budget général de la Polynésie française
Les accords de Papeete ont aussi été évoqués lors de cette rencontre. Les maires de la délégation du SPC ont indiqué au président du Pays, comme aux différents représentants de l’Etat rencontrés à l’occasion des rendez-vous institutionnels, leur souhait que les communes soient associées à l’élaboration de ces accords.

Rédigé par Mélanie Thomas le Dimanche 29 Mai 2016 à 16:00 | Lu 799 fois

Tags : MAIRES, PARIS






1.Posté par tupa le 30/05/2016 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Question retard à l'allumage ils savent de quoi ils parlent.
Pour eux c'est la lumière qui fait défaut !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance