Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une école de danse chinoise ouverte à l'Association philanthropique



Marilyn Liu en plein cours de danse chinoise "contemporaine", avoir une séance de danse de l'éventail plus traditionnelle
Marilyn Liu en plein cours de danse chinoise "contemporaine", avoir une séance de danse de l'éventail plus traditionnelle
PAPEETE, le 16 septembre 2017 - Une nouvelle école de danse a ouvert à l'Association philanthropique chinoise. Tous les mercredis après-midi, elle organisera des cours mêlant danses traditionnelles et contemporaines originaires de divers pays d'Asie, principalement la Chine.

Samedi matin, l'Association Philanthropique Chinoise ouvrait ses portes au public pour l'inauguration de sa nouvelle école de danse chinoise. Au programme, trois heures d'initiation aux danses traditionnelles et aux danses contemporaines venues d'Asie.

L'initiatrice de ce projet est Marilyn Liu, professeur de danse chinoise traditionnelle et moderne. Elle nous explique son concept : "la nouveauté c'est que je vais inclure de la musique asiatique de tous les genres, ça va aller du traditionnel à la K-Pop, mais aussi des danses cha-cha, hip-hop… un peu de tout."

Marilyn est une ancienne danseuse de modern-jazz, cabaret et danses de salon, formée chez Andrea Dance School. Elle est également la chorégraphe de l'élection Miss Dragon depuis l'an 2000, où elle coache les jeunes candidates pour leur spectacle de la soirée de gala.

UNE ACTIVITÉ OUVERTE À TOUTES LES COMMUNAUTÉS ET TOUS LES ÂGES

Cette nouvelle activité est la première école de danse rattachée à l'Association philanthropique chinoise. C'est aussi une première pour Marilyn : "C'est la première école de danse que j'ouvre. Mais pour moi c'est important de proposer ça, aujourd'hui les jeunes de la communauté chinoise se détachent de cette culture, et c'est bien dommage. On les voit aux fêtes, comme le défilé des lanternes, mais pas forcément aux cours de langue ou aux activités culturelles. Pourtant ça permet de se rapprocher de sa culture et de s'ouvrir à divers traditions asiatiques. Et c'est bien sûr aussi ouvert aux autres communautés ! Pour les cours c'est à partir de 8 ans, jusqu'aux adultes, des sessions d'une heure de cours par semaine. Ce sera par thématique, par exemple en septembre on travaille sur les danses de l'éventail. Et pour chaque niveau ce sera différent, avec une difficulté adaptée selon la maturité."

Dans le public nous avons interviewé Naomi, qui était venue participer à cette initiation. Une "demie" tahitienne et européenne, elle n'a pas d'ancêtre chinois mais est tout de même passionnée par cette culture. C'est également une danseuse accomplie. Elle nous raconte ce qu'elle a pensé de l'expérience : "J'en ai entendu parler via internet, sur mon mail. Je pratique la langue chinoise depuis le lycée, donc pour prolonger un peu mes connaissances de la culture chinoise je suis venue voir comment c'était. Et ça m'a plu ! Je ne savais même pas que ça existait le hip-hop chinois, et honnêtement je me suis bien amusée ! C'est sûr que je vais m'inscrire aux cours."



En pratique
Où : Association philanthropique chinoise (près du magasin Odyssée)
Quand : Tous les mercredi après-midi
Pour qui : de 8 ans aux adultes, une heure de cours par semaine
Coût : 5000 Fcfp par mois
Contact : Marilyn Liu au 87 79 67 63 ; "Ecole de danse Tchaï-Lee" sur Facebook



Linda Chung, gagnante du concours Miss Dragon 2017

Linda Chung en compagnie de Marilyn Liu et Teddy Teng, venu en renfort
Linda Chung en compagnie de Marilyn Liu et Teddy Teng, venu en renfort
"C'est une danse de fusion, c'est de la danse traditionnelle mélangé avec du hip-hop"

"Marilyn était notre prof de danse moderne à Miss Dragon 2017. Et du coup j'ai été volontaire pour participer à cette initiation aujourd'hui. Et je me suis bien amusée ! J'espère que j'aurai assez de temps pour venir aux cours (rires) ! La première fois que j'ai fait de la danse chinoise c'était à l'élection, et je suis bien contente d'en refaire aujourd'hui, ça me permet d'en apprendre plus sur ma culture. Et là ce qu'elle fait, c'est une sorte de danse de fusion, c'est de la danse traditionnelle mélangé avec du hip-hop, et même de la K-pop coréenne… Ça me parle beaucoup, et je trouve que c'est tout aussi attirant que la danse traditionnelle."

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 16 Septembre 2017 à 11:00 | Lu 1912 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 01:22 "AiME" : et danse l'amour !

Vendredi 22 Septembre 2017 - 01:20 Fifo 2018 : clôture des inscriptions le 14 octobre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance