TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une culture de 567 plants de pakalolo détruite à Huahine




HUAHINE, le 18 octobre 2016 - Un pakaculteur a été interpellé et sa plantation détruite, lundi, dans le district de Faie.

Les gendarmes de la brigade de Huahine ont recueilli lundi dernier des informations relatives à un trafic de stupéfiants portant sur du pakalolo et s'opérant dans le district de Faie, à Huahine. Les investigations ont permis de confirmer l'existence d’une plantation de cannabis sur les lieux et d'identifier le propriétaire.

Le mis en cause a été immédiatement interpellé. Les opérations de perquisition ont permis la découverte de 567 plants de cannabis sur pied.

L’auteur, âgé de 26 ans, a reconnu se livrer à la culture du cannabis dans le but de le revendre. La production a été détruite et le planteur sera jugé sur place lors de la prochaine audience foraine.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 18 Octobre 2016 à 17:11 | Lu 1501 fois



Notez


Commentaires

1.Posté par tikinui le 19/10/2016 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut se montrer sévère avec ces empoisonneurs

2.Posté par Popol le 19/10/2016 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça traite d'empoisonneur un cultivateur de plantes qui désormais est une meilleure alternative à la chimiothérapie, mais par contre ça mange du Mcdo, prend des médicaments issus des grandes entreprises pharmaceutiques, sa mange des légumes bourrés de pesticides ou génétiquement modifiés, de la viande conditionnée et du poulet élevé en cage nourris au blé transgénique et aux antibiotiques...

Quelle belle société hypocrite.

3.Posté par K. Tetuanui le 19/10/2016 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

…et moi qui reve d'avoir la main verte, quand il y en a un qui arrive a faire pousser une plante, vous la détruisez… pfff

4.Posté par paulette gauguine le 19/10/2016 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tikinui
sa sert a rien , ya toujour autant

5.Posté par tutua le 19/10/2016 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le paka est dans la société, la grande France refuse de reconnaître le phénomène, c'est peine perdue pour elle. Aujourd'hui, des politiques, des sénateurs, abordent publiquement le phénomène et prônent une ouverture. Aux Etats Unis c'est maintenant. En Uruguay, le président Pepe Mujica a ouvert la possibilité d'acheter du paka dans une structure de l'état. Son but est de court-circuiter les trafiquants et ça marche. Le diable n'est pas là où on le croit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 17:35 Aremiti 6 : la licence d'armateur refusée

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance