Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une convention avec la Fondation Agir Contre l’Exclusion



PAPEETE, le 22 octobre 2016. Le président Edouard Fritch a signé, vendredi après-midi, à la CCISM (Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers), une convention qui vient soutenir la mise en place de l’antenne du réseau FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) en Polynésie française.

Par cette convention, le Pays suivra la progression et l’évolution de cette entité en Polynésie ainsi que ses résultats en termes notamment de retours à l’emploi. Le réseau FACE a en effet pour objet d’impliquer et de mobiliser les entreprises dans les domaines de l’emploi, l’insertion et la formation.

Créée en 1993 en métropole, la Fondation Agir Contre l’Exclusion se développe sous forme de clubs d’entreprises afin de lutter contre l’exclusion, la discrimination et la pauvreté. Elle est reconnue d’utilité publique. L’assemblée générale constitutive de l’antenne polynésienne de cette fondation a eu lieu vendredi, à la CCISM, en présence du Président de la Polynésie française et des responsables des vingt sociétés fondatrices, parmi lesquelles figurent de grandes structures (EDT, OPT, Socredo, Air Tahiti Nui, etc).

Le président a tenu à saluer cette initiative dans un contexte où l’union de tous les acteurs économiques est utile pour continuer le redressement économique de la Polynésie. Le club FACE de Polynésie française entend prochainement mettre en œuvre plusieurs actions inspirées de ses retours d’expérience en métropole. Des dispositifs de parrainage par des entreprises, notamment, sont ainsi envisagés.

Rédigé par D'après un communiqué le Samedi 22 Octobre 2016 à 05:14 | Lu 1776 fois

Tags : ECONOMIE






1.Posté par Teriivaea le 22/10/2016 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On remarquera que c'est De Chillaz, le PDG de EDT ENGIE, qui est en face du Président FRITCH. À tout seigneur (saigneur) tout honneur. Car l'entreprise qui "noyaute" cette fondation, ici comme en France, c'est...ENGIE. En France, cette fondation est présidée par Martine Aubry, Maire de Lille, qui , "en toute amitié", a abandonné 395 millions d'euros de trop-perçus encaissés par une filiale d'ENGIE, prestataire dans sa commune. La fondation FACE fait certainement des choses louables contre l'exclusion, mais il serait hautement préférable que de telles actions soient financées par l'impôt plutôt que par la "charité habilement orientée" de cette multinationale qui va la faire (cette charité) payer au centuple par nous, les usagers du service public.

2.Posté par Xenos le 22/10/2016 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu Teriivaea... Cette fausse charité, mêlée de bas calculs politiciens est finalement payée par nous - comme d'habitude !

3.Posté par emere cunning le 24/10/2016 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette fondation existe depuis 1993 !!! Eh bé, je serais curieuse de savoir quel genre d'actions elle et ses entreprises ont bien pu mener vu les millions de chômeurs et d'exclus que compte la France, depuis un bout de temps. E'ere anei ta ratou " charité bien ordonnée commence par soi-même" ? Tape'a atu paha.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Août 2017 - 17:12 Le voleur à la roulotte reste en prison

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance