Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une "classe de défense et de sécurité globale" au collège de Papara



La ministre Nicole Sanquer, l’amiral Bernard-Antoine Morio De L’isle, le Vice-recteur, Pascal Charvet lors de la signature de la convention pour la création d'une classe de défense et de sécurité globale au collège de Papara, ce jeudi
La ministre Nicole Sanquer, l’amiral Bernard-Antoine Morio De L’isle, le Vice-recteur, Pascal Charvet lors de la signature de la convention pour la création d'une classe de défense et de sécurité globale au collège de Papara, ce jeudi
PAPARA, 20 novembre 2014 - Une "classe de défense et de sécurité globale" est créée au collège de Papara. Une convention a été signée à cette fin jeudi matin entre la ministre de l’Education, Nicole Sanquer-Fareata, l’amiral commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, Bernard-Antoine Morio De L’isle, le vice-recteur, Pascal Charvet, et le président de l’association régionale de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale, Hervé Varet.

Les "classes de défense et de sécurité globale" sont un partenariat fort entre une unité militaire et une classe de collège. Intégrées à un projet d’établissement, elles permettent aux élèves de vivre une expérience intéressante et susceptible de les aider dans leur scolarité.

Cette convention a été impulsée par le Polynôme académique de la Polynésie française, l’équivalent des trinômes académiques en France métropolitaine, dans le cadre du lien Armée – Nation.

Loin d’être des filières de préparation pour les armées, ces classes ont pour vocation de constituer un support permettant de donner plus de sens à l’enseignement et de faciliter l’apprentissage des élèves en les motivant. Ce dispositif s’est montré particulièrement adapté pour les jeunes collégiens scolarisés dans des établissements classés Réseau d’éducation prioritaire (REP). Ainsi, le collège de Papara et les écoles primaires de son secteur formeront un REP+ à la rentrée scolaire d’août 2015.

La convention-cadre conclue en mars 2011 définit le développement des partenariats entre les ministères en charge de la défense et de l'éducation nationale, favorisant l'égalité des chances. Les ministères concernés ont développé conjointement un certain nombre de partenariats visant à favoriser l'insertion sociale et la réussite scolaire de jeunes issus de milieux défavorisés. La démarche consistant à exposer aux jeunes les attentes de la Nation, à susciter leur intérêt et leur adhésion.

La "classe de défense et de sécurité globale" du collège de Papara s’inscrit dans cette dynamique et son projet pédagogique transdisciplinaire suscite la participation active des élèves de la 3ème 8. Il est intégré dans le parcours citoyen républicain du programme d’éducation civique, et dans le projet d’établissement.

Ce projet, porté par l’ensemble de la communauté éducative, s’appuie aussi sur des pratiques partenariales : un partenariat avec les forces armées stationnées en Polynésie française pour le volet « Défense », et un autre avec la Brigade de prévention de délinquance juvénile (BPDJ) pour le volet citoyenneté. Cela se traduit concrètement par une visite et une sortie sur le bâtiment de la Marine nationale, le Prairial, l’accueil d’une délégation de la frégate au collège, la participation des élèves à la Journée nationale du réserviste (JNR) à Arue, ou encore la formation des médiateurs par la BPDJ.

Les élèves de la 3ème 8 du collège de Papara participent à ce projet de classes de défense et de sécurité globale
Les élèves de la 3ème 8 du collège de Papara participent à ce projet de classes de défense et de sécurité globale

Rédigé par Communiqué de la Présidence le Jeudi 20 Novembre 2014 à 15:07 | Lu 926 fois






1.Posté par Henri THEUREAU le 22/11/2014 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"...Cela se traduit concrètement par une visite et une sortie sur le bâtiment de la Marine nationale, le Prairial, l’accueil d’une délégation de la frégate au collège, la participation des élèves à la Journée nationale du réserviste (JNR) à Arue, ou encore la formation des médiateurs par la BPDJ. " On a besoin d'une convention signée en grandes pompes pour une visite de bateau par les gosses et une visite du collège par les officiers du bateau? Ne parlons pas de la journée nationale des réservistes (je vois bien les gosses tourner en rond pendant une journée au milieu des réservistes en question!). Pour du concret, tout ça on peut dire que c'est du concret! Reste la formation de médiateurs par la BPDJ... Qui sera formé? Les élèves de 3èmes? Leurs profs? Les surveillants? Et pour "médier" quoi? Où? comment? Pas très concret, ça, en revanche...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance