Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un skateboard volant fait son show à la Cité des Sciences



Paris, France | AFP | vendredi 03/06/2016 - Un skateboard volant, imaginé par un jeune Canadien, sera la star d'un festival sur les drones organisé ce week-end par la Cité des Sciences à Paris.

Depuis le film "Retour vers le futur 2" (1989), dont le héros utilise un "hoverboard" - une planche qui lui permet de se déplacer sans toucher le sol -, inventeurs et industriels du jouet et du sport cherchent à mettre au point un skateboard volant véritable.

Le jeune Canadien d'origine roumaine Alexandru Duru a développé sa solution en 2015. Une machine à huit moteurs électriques qui ressemble à une grosse araignée.

Duru sangle ses pieds sur ce drôle d'engin, met un casque pour éviter de se faire mal en cas de chute, et s'empare de la télécommande pour se diriger.

Cet ingénieur, qui a cofondé une start-up Omni Hoverboard, fera huit démonstrations en extérieur et en entrée libre pendant le festival.

Il évoluera au dessus d'un bassin. Il s'élèvera à 3 mètres du sol, précise la Cité des Sciences. Chaque démonstration durera 1 minute 30.

"Qui sait ? Ce tapis volant du XXIe siècle préfigure peut-être le transport urbain de demain", relève le président de la Cité des science Bruno Maquart, interrogé par l'AFP.

A l'intérieur de la Cité, le public pourra découvrir deux immenses cages dans lesquelles divers types de drones à usage civil déploieront leurs talents.

Démonstrations et spectacles sont au programme du festival mais aussi des ateliers et des conférences sur diverses thématiques (utilisation des drones pour aider à la protection de l'environnement, à la préservation du patrimoine etc.).

"Les applications sont très nombreuses. Certains sportifs se font suivre par des drones qui les filment. Le drone devient un nouveau compagnon de l'homme", souligne M. Maquart.

"Mais l'utilisation des drones soulève aussi des questions liées par exemple à la protection de la vie privée ou à l'encombrement du ciel", ajoute-t-il.

pcm/fmi/phc

Rédigé par () le Vendredi 3 Juin 2016 à 06:34 | Lu 401 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies