Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un salon du livre au thème "facétieux"



Mylène Raveino, responsable des activités permanentes, Rainui Tirao du centre de lecture, Lucile Bambridge, chargée de l'organisation et Christian Robert, président de l'association des éditeurs de Tahiti et des îles.
Mylène Raveino, responsable des activités permanentes, Rainui Tirao du centre de lecture, Lucile Bambridge, chargée de l'organisation et Christian Robert, président de l'association des éditeurs de Tahiti et des îles.
PAPEETE, le 12 septembre 2017 - Pour cette 17ème édition du salon du livre, les organisateurs se sont entendus sur le thème [VƐʁ]. Un thème phonétique simple mais aux nombreux sens, homonymes, synonymes, antonymes… c'est le vers des poètes, le verre de l'amitié, le ver de la terre, le vair des haut-dignitaire du Moyen Âge ou le vert de la nature. Les sujets d'ouvertures et de débat, d'échanges et d'animations originales sont sans fin.

"Pour l'anecdote", raconte Christian Robert, le président de l'association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI), "nous avons décidé du thème du salon 2017 à l'issue du salon 2016. Nous étions plusieurs à nous retrouver pour fêter la fin de l'événement". Il était déjà question de réfléchir à un nouveau thème. Le thème "vers" a été lancé suscitant de nombreuses réaction : "mais quel vers? Celui du poète? Le ver de terre? Le verre de l'amitié? Le vert de la nature?". "Tous" ont finalement répondu les organisateurs, amusés par le son et les multiples voies que cela laissait supposer.

Pour la 17ème édition, c'est donc le thème [VƐʁ] qui a été retenu. "Un thème très large et cohérent, même si à première vue, il peut paraître complexe", reconnaît Christian Robert.

Une présentation très en amont

Le salon du livre, co-organisé par l'AETI et la Maison de la culture ouvrira ses portes du 16 au 19 novembre. L'annonce de l'événement est faite volontairement très en amont. "Nous levons le voile très tôt sur le programme pour les lecteurs impatients mais aussi pour les enseignants. Pour leur rappeler qu'ils peuvent emmener leur classe sur place ou bien recevoir un auteur dans leur établissement", explique Lucile Bambridge, chargée de l'organisation.

Une vingtaine d'invités, auteurs, illustrateurs, artistes et acteurs du livre seront présents. Comme chaque année, en plus des présentations d'ouvrages et dédicaces, des rencontres, tables rondes, conférences seront organisées. Près de 25 nouveautés seront dévoilées. "L'événement marque désormais les sorties littéraires", indique Christian Robert.

Des ateliers d'illustration et d'écriture ainsi que des projections de films et documentaires sont prévus pour tout public, un programme spécifique pour le jeune public est en cours de finalisation. "Il y aura un jeu de piste", dévoile Mylène Raveino, responsable des activités permanentes à la Maison de la culture.

Elle ajoute : "Un jeu inspiré du jeu de l'oie autour des homonymes va voir le jour, nous mettrons en place un tableau sur lequel les visiteurs pourront écrire une phrase de leur choix pour raconter une histoire." Un peu à l'image d'un cadavre exquis. "i[Enfin, on aura le nuage de post-its sur lesquels les visiteurs pourront écrire un mot dans lequel il retrouveront le son [VƐʁ].]i" Le nuage, promettent les organisateurs, sera imposant tant le son est répandu.

Tête d'affiche, le prix Femina 2016


"Nous avons la chance d'avoir Marcus Malte avec nous", se réjouit Lucile Bambridge. Vainqueur du prix Femina 2016 pour Le Garçon paru aux éditions Zulma, Marcus Malte est un auteur qui joue sur de très nombreux terrains : roman policier, thriller, écrits de voyage, littérature, ouvrages jeunesse… À ses côtés, se trouvera Iain Levisson, un auteur "déjanté", à l'humour "croustillant", "parfois cynique". Un auteur qui a démarré sa vie professionnelle par une "multitude de petits jobs de m…". Deux de ses ouvrages ont été adaptés au cinéma : Arrêtez-moi ! de Gilles Bannier avec Reda Kateb et Un petit boulot de Pascal Chaumiez avec Romain Duris.

"Cette année, nous avons un certain nombre d'invités qui ont un lien avec la Polynésie", poursuit Lucile Bambridge. "Steeven Labeau par exemple qui a illustré Tita et les esprits de la forêt paru aux mers Australes, ou bien Cathy et Gilbert Banneville qui ont vécu aux Marquises il y a trente ans et qui ont signé des ouvrages chez Haere Pō." Pour en savoir plus le programme et les invités, restez connectés.

Rencontres en milieu scolaire

Le centre de lecture est partenaire depuis des années mais les liens avec l'association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI) et de la maison de la culture se sont renforcés ces trois dernières années. Ce rapprochement se traduit par l'organisation de rencontres au sein même des établissements. Les enseignants d'écoles, de collèges ou lycées qui le souhaitent peuvent contacter le centre de lecture pour recevoir l'un des auteurs invités du salon dans leur classe. Les invités retenus cette année sont Hélène Kérillis, Marcus Malte et Steeven Labeau. "Attention", prévient Rainui Tirao, "cette initiative doit s'inscrire dans le temps". Comprenez, elle doit être l'aboutissement ou le début d'un projet global de classe. Autrement dit, les enseignants volontaires s'engagent à faire étudier la ou les œuvres de l'auteur ou de l'illustrateur choisi, ils préparent la rencontre, présentent l'invité et peuvent par exemple poursuivre l'entretien par une correspondance sur l'année. Pour les scolaires c'est l'occasion d'aller au-delà de "l'objet" livre. La rencontre avec un auteur est un moyen de mieux comprendre la vie d'un livre de l'idée à l'impression ou la mise en ligne quand il s'agit d'un ebook. Cela permet par ailleurs de faire la lumière sur l'auteur ou l'illustrateur. Nombreux sont les scolaires qui s'imaginent les auteurs et illustrateurs isolés dans une pièce, les temps grisonnantes. Il y a un an, Marin Ledun était allé à la rencontre des scolaires dans les établissements, il avait été marqué par une phrase : "ah, il est vivant!".
Pour organiser une rencontre, contactez Rainui Tirao du centre de lecture cletahiti@gmail.com ou 4046 27 21.

Pour réaliser un parcours thématique sur l'ensemble du salon pendant l'événement réservez directement à la Maison de la culture : activites@maisondelaculture.pf ou 40 54 45 46. Au programme : participation aux ateliers d'écriture ou d'illustration, visite des exposants et rencontre avec les éditeurs et auteurs, découverte des débats, conférences et présentations d'ouvrages sur la scène littéraire, projection…

Animation

Pendant les quatre jours de salon sont prévus :
Des projections du Fifo, une fresque participative autour du street art, des performances artistiques, une représentation de Pina'ina'i 7.17, des joutes de traduction en anglais/français, des lectures de contes…
Le programme détaillé sera bientôt disponible.

Contact

Facebook : Lire en Polynésie
Site internet de Lire en Polynésie.



Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 12 Septembre 2017 à 15:42 | Lu 898 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance