TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un polynesien peu pacifique


Un polynesien peu pacifique



Reprise d'un article du journal Sud-Ouest

Un polynesien peu pacifique
http://www.sudouest.fr/2012/12/22/polynesien-peu-pacifique-915393-4018.php
Deux ans de prison, dont un avec sursis, avec maintien en détention, pour le « guerrier polynésien ». À l'énoncé du jugement, quatre policiers encadrent Paul Tanepau, 43 ans, originaire de Polynésie française et tatoueur à Nîmes. L'homme à la carrure impressionnante reste de marbre. Il a été reconnu coupable de violence aggravée sur Gert Heller, lui aussi originaire de Polynésie, lui aussi tatoueur.
Vodka, oreille et filet de pêche

Les faits remontent au 25 novembre, à Hendaye. Gert Heller et Paul Tanepau participent à la construction de cette fameuse pirogue polynésienne baptisée « La Paix et le Pardon » qui doit partir de Bayonne pour gagner les îles Marquises, après un périple de 22 000 km. Avec quelques convives, les deux hommes fêtent l'avancée du projet et aussi les fiançailles de Gert Heller.

Sangria, vodka… Les esprits s'échauffent. « Il paraît que vous êtes quelqu'un d'impulsif. Ce soir-là, vous vous êtes à nouveau emporté. Vous avez insulté tous les convives et interrompu sans arrêt la cérémonie », détaille la présidente du tribunal correctionnel de Bayonne, Joëlle Péniguel.

La violence monte d'un cran. Paul Tanepau va chercher un coupe-coupe. Il porte un coup à Gert Heller et le blesse à l'oreille. Des convives finissent par plaquer l'agresseur au sol et l'immobiliser avec un filet de pêche en attendant l'arrivée de la police.
Paranoïa et jalousie

« Mais pourquoi tant de violence ? », demande la présidente. « Il s'est moqué de moi sur le chantier. Et Gert a voulu que je sois son témoin de fiançailles, puis il n'a plu voulu », explique Paul Tanepau, dont les larges épaules sont surlignées par une fine tresse qui descend du sommet de son crâne jusqu'au milieu du dos. « Gert Heller dit qu'il a changé d'avis parce que vous faisiez trop d'histoires, tout le temps », rétorque Joëlle Péniguel.

« Je n'ai pas tapé avec la lame, mais avec le plat. Je me suis senti menacé. Je n'ai pas voulu le tuer », poursuit le Polynésien. « Encore heureux ! Sinon, vous seriez devant une cour d'assises », souligne la présidente. De 1997 à 2012, de Papeete à Pau, de Montpellier jusqu'à Toulon, Paul Tanepau enchaîne les condamnations. Toutes pour violence. « Seules la paranoïa et la jalousie guident cette violence inouïe. On a frôlé l'irréparable », appuie l'avocate de la partie civile, Me Nathalie Peynaud.
Soldat de l'armée française

« À entendre Paul Tanepau, c'est lui la victime. Mais il a répondu à une agression imaginaire », renchérit le procureur, Anne Delahaie, qui requiert la pleine plancher : 30 mois de prison dont 6 avec sursis et mise à l'épreuve.

L'avocat de l'agresseur joue la carte de la coutume, de la différence entre Occident et le lointain Pacifique. « Paul Tanepau est un guerrier, un danseur de feu, un manieur de sabre. Face à lui, Gert Heller est aussi un guerrier. À un moment, plus besoin de se parler, ils se comprennent par le corps. Dans cette affaire, on est en plein défi polynésien, dans une autre dimension que les Occidentaux ne peuvent pas comprendre », assure Me Philippe Gensse.

L'homme « élevé à la dure », qui n'aura jamais connu sa mère, qui aura combattu pour la France à Sarajevo et en Côte d'Ivoire, évite la peine plancher. Un an ferme au lieu de deux. « À ma sortie de prison, je rentrerai dans mon pays, assure le guerrier, menottes aux poignets. Là où il n'y a pas de police, là où la terre appartient à ma famille. »

Rédigé par Sud Ouest le Mercredi 24 Avril 2013 à 22:44 | Lu 1181 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki