Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un observatoire des prix pour stimuler la concurrence



"Le message de bon sens que nous souhaitons faire passer auprès des consommateurs à travers cette action est : comparez les prix !", insiste William Vanizette, le directeur de la DGAE.
"Le message de bon sens que nous souhaitons faire passer auprès des consommateurs à travers cette action est : comparez les prix !", insiste William Vanizette, le directeur de la DGAE.
PAPEETE, 7 août 2016 - La DGAE se propose de comparer de manière méthodique et régulière les prix, selon les commerces pour divers produits de consommation courante, afin de stimuler le jeu de la concurrence. Tahiti Infos s’associe à cette action et publiera chaque semaine un relevé des observations faites sur le terrain.

Afin de dynamiser la concurrence au service des consommateurs, la Direction Générale des Affaires Economiques (DGAE) systématise un programme de suivi des prix à la consommation et crée à cet effet un Observatoire dont les informations sont rendues publiques.

Il s’agit dans un premier temps d’un relevé méthodique des prix pratiqués sur les îles de Tahiti et Moorea, en raison de leur forte concentration démographique. Ces informations sont publiées sur le site de la DGAE depuis peu. Dans le cadre d’un partenariat avec Tahiti Infos, ces données seront également relayées par thème, chaque semaine durant un an, dans votre quotidien gratuit. Ainsi, pour débuter, Tahiti Infos publie-t-il une double page centrale, dans son édition du mercredi 10 août, consacrée à un comparatif de prix des fournitures scolaires, selon les lieux de vente. Le lendemain, jeudi 11, place aux mesures de l’Observatoire des prix sur Tahiti. Il s’agira cette fois-ci d’un relevé comparatif des tarifs pratiqués pour une sélection de produits dans divers commerces de l’île. L’idée est de signifier que selon le lieu, pour un même produit, les prix peuvent varier de manière importante.

"Le message de bon sens que nous souhaitons faire passer auprès des consommateurs à travers cette action est : comparez les prix !", insiste William Vanizette, le directeur de la DGAE. "Il ne faut pas simplement attendre les résultats du travail de l’Autorité de la concurrence ou de la nouvelle législation mise en place par le Pays. Il y a aujourd’hui déjà de substantielles économies à réaliser si l’on fait marcher la concurrence. Notre volonté est de créer de la dynamique et une logique vertueuse sur le marché, au bénéfice des consommateurs polynésiens et au service de tous. Le logiciel « concurrence » doit maintenant devenir effectif dans le comportement de tout un chacun. Et chaque commerçant doit avoir en tête de satisfaire au mieux le consommateur, sans quoi ses concurrents se chargeront de le faire à sa place".

Cet observatoire des prix est voulu évolutif : progressivement, les relevés de prix s’étendront à divers secteurs d’activités et permettront d’évaluer l’intensité concurrentielle au sein des activités qui composent le tissu économique polynésien.

Rédigé par JPV le Dimanche 7 Août 2016 à 13:00 | Lu 1579 fois






1.Posté par M le 07/08/2016 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Se donner davantage de missions pour pouvoir augmenter leur budget c'est tout.
Vous voulez faire baisser les prix? Vous voulez que les services et l'emploi s'améliore? Ca j'en doute.
Si c'était le cas, le gouvernement casserait tous les monopoles illégaux. Et ferait même fermer Vini/Mana.
Mais le gouvernement ne veux pas le bien de sa population ni de son pays. Il ne veut que plus d'avantages et de pouvoir.
Même la justice est devenue une escroquerie.

2.Posté par F@ntom@s le 07/08/2016 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un bien beau discours, mais qui ne sert à rien à cause du monopole instauré depuis belle lurette. CONCURRENCE ! Concurrence de quoi ? Quand un commerçant augmente ses prix, le "Concurrent" en fait de même... Quand le prix du carburant baisse, tous les prix augmentent. Et c'est du 10% par trimestre... Et quand on demande pourquoi ça augmente, ils répondent : "C'est la douane...". Est-ce qu'un jour on pourra espérer que vous arrêtiez de nous prendre pour des abrutis ? Vous voulez une concurrence ? Exonérez l'importation jusqu'à 50 000 cfp, là, ils vont arrêter de se gaver à nous vendre de la m... à des prix prohibitifs.

3.Posté par Pavlova le 07/08/2016 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah ca pour faire des effets d'annonce le Gouvernement Fritch est tres fort: un coup on organise des "Assises" de je ne sais quoi, la fois d'apres on cree des "observatoires" de je ne sais quoi encore, ensuite on met en place des "journees" ou encore des "rencontres"....on sait meme pas pourquoi !
A quand les "stands de la Connerie gouvernementale" ?.....Franchement y en a marre, surtout qu'a la sortie tout ce beau monde sort joyeux de ces libations....mais apres on entend plus parler, pas de suivi rien de concret on oublie tout....voila !

4.Posté par paku le 08/08/2016 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on met en place une bande d'autonomiste condamné après il pleut il pleut bergère amenez les moutons a la maison

5.Posté par Lydie le 08/08/2016 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore de beaux discours qui vont se dégonfler comme des ballons baudruches...

6.Posté par vetea1 le 08/08/2016 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

parler d'observatoire des prix au pays des monopoles et des ententes illicites... LOL...

7.Posté par Popoti le 10/08/2016 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous avons déjà comme "services" : l'autorité de la concurrence ... l'ISPF avec son indice des prix à la consommation, maintenant "un observatoire des prix pour stimuler la concurrence"......
Personnellement, j'aimerai bien la voir la vraie concurrence.

Et puis la phrase qui nous achève "comparez les prix", nous sommes tellement bêtes qui nous ne le faisions pas ..... franchement, pathétique.......

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance