Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tutehauarii, un guerrier devenu flamboyant, voici l'histoire de la troupe Hura Tahiti Nui



77 danseurs du groupe de Hura Tahiti Nui se produiront ce jeudi soir place To'ata.
77 danseurs du groupe de Hura Tahiti Nui se produiront ce jeudi soir place To'ata.
PAPEETE, le 06/07/2016 - Le groupe de danse Hura Tahiti Nui de Punaauia a choisi de conter l'aventure d'un guerrier de Faaa cette année, répondant au nom de Tutehauarii. Avec ses comparses, ce guerrier était redouté par ses voisins, ce qui assurait la sécurité des habitants. Un spectacle qui retrace aussi l'histoire d'amour entre Tutehauarii et Meherio, une sirène du Dieu Ruahatu.

L'histoire d'un guerrier, d'une sirène et d'un arbre, sera racontée jeudi soir sur la scène de Toata par la troupe de Hura Tahiti Nui, en catégorie Hura Ava Tau. Un thème travaillé et écrit par Vanaa Teriitehau, originaire de Faaa.

Depuis la disparition du flamboyant de Hotuarea en 2014, Vanaa Teriitehau a commencé à écrire la suite de l'histoire de ce guerrier devenu par la suite un flamboyant. En introduction, elle évoque la première partie de l'histoire, celle contée par l'un de ses ancêtres. "Tutehauarii vivait dans la montagne de Hauiti à Tetaha (le versant) ancien nom de Faaa. Ce guerrier avec ses hommes protégeaient leurs terres fidèlement. Ils étaient intransigeants, redoutables et redoutés pas leurs voisins. Quand les étrangers (les guerriers des districts voisins) passaient chez eux, ils les maltraitaient sans les tuer et jetaient leurs corps à la mer. Exaspéré, Ruahatu (le dieu de la mer) envoya Meherio (sirène) à Hauiti en prenant bien soin de la transformer en humain. Elle avait pour mission d'apporter de l'amour et de la compassion dans le cœur arrogant des guerriers" raconte Vanaa Teriitehau. Une mission que Meherio accomplira avec succès mais qui aura des répercussions par la suite.

Pour faire ressortir leur thème, la troupe utilisera cinq costumes, deux en tenue végétale, deux en tissu et le grand costume en "more". "Le premier grand costume végétal retrace le rôle des valets du guerrier qui n'autorisaient pas les inconnus dans la tribu" lance Katia Tuihani, la chorégraphe du groupe. Le deuxième costume en végétal alliera la terre et la mer. "Les filles seront habillées de coquillages et en même temps d'un végétal réalisé avec des "'autī" foncés de couleur bordeaux et fuchsia. Les végétaux représenteront la victoire de Ruahatu et en même temps le deuil, que l'on retrouvera durant le 'ote'a des filles". Les garçons quant à eux porteront un "maro" de couleur gris qui représentera la terre et des feuilles d'acacia recouvriront le tissu.

Pour la première partie en tissu c'est au moment où sera introduit Meherio, envoyée en mission par Ruahatu. "Elle sera présentée au travers d'un 'aparima. Nous utiliserons pour cela un tissu bleu ciel pour représenter la mer et la douceur, le tissu sera garni d'algues séchées. La deuxième partie en pareo représentera le retour de Meherio dans l'océan après avoir été battue. Les fille seront donc habillées en pareo de couleur bleu océan".

Et enfin, le grand costume en more représentera la mer et la pureté de la sirène Meherio, "les filles seront donc vêtues en blanc et en coquillages et les garçons représenteront la terre, ils porteront des "more" orange, rouge et jaune pour mettre en avant les différentes couleurs des flamboyants".

Le groupe de danse est composée uniquement de jeunes. Le chef d'orchestre par exemple n'a que 27 ans et le meneur ("ra'atira") et en même temps orateur n'a que 19 ans. Le travail mené par cette équipe de jeune durant six mois n'a pas été évident au départ mais le chef du groupe, Tuana Tairio ne peut-être que fière du travail fourni. "Nous avons mis un mois pour chercher la musique c’est-à-dire tout le mois de janvier" précise Tuana. Les musiques ont été créées par le jeune chef d'orchestre. Les chants quant à eux ont été écrits par Vanaa Teriitehau aidée de Tamanu Haatani costumier du groupe "il m'a juste suffit de traduire le texte en tahitien pour les chansons" signale l'auteure. Un travail de groupe qui a facilité les préparations pour le Heiva i Tahiti de cette année.

Le groupe Hura Tahiti Nui se produira ce jeudi soir à Toata.

La dernière participation du groupe Hura Tahiti Nui au Heiva i Tahiti remonte à 2014, où ils ont présenté le thème de Mi'a et l'esprit de Fara.
La dernière participation du groupe Hura Tahiti Nui au Heiva i Tahiti remonte à 2014, où ils ont présenté le thème de Mi'a et l'esprit de Fara.

Rédigé par Manava Tepa le Mercredi 6 Juillet 2016 à 17:17 | Lu 1590 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance