Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tuaiva demande un tarif local pour les appels des malades à Paris



"Lorsque (nos malades) viennent seuls, souffrant de pathologies lourdes, maintenir le lien familial grâce à internet leur permet d’avoir le moral, d’autant plus dans de tels moments", a souligné Jean-Paul Tuaiva.
"Lorsque (nos malades) viennent seuls, souffrant de pathologies lourdes, maintenir le lien familial grâce à internet leur permet d’avoir le moral, d’autant plus dans de tels moments", a souligné Jean-Paul Tuaiva.
PARIS, le 5 octobre 2016. Jean-Paul Tuaiva a demandé mercredi à l'Assemblée nationale qu'un tarif local soit mis en place pour les appels téléphoniques vers le fenua des malades en métropole.

Lors de l'examen du projet loi sur l'égalité réelle outre-mer à l'Assemblée nationale mercredi, Jean-Paul Tuaiva a défendu trois amendements qu'il avait déposés. "Ces amendements visent à améliorer les conditions de vie des ressortissants qui viennent se faire soigner en métropole", a-t-il expliqué dans l'hémicycle. "Pour rappel, entre 400 et 500 malades polynésiens sont soignés à Paris pour des pathologies très lourdes. Bien souvent, ils arrivent seuls. Or, nous savons tous que le soutien familial est un élément très important dans le processus de guérison". Le député a donc demandé que "les ressortissants de la zone Pacifique puissent bénéficier d’un tarif local pour alléger leurs dépenses téléphoniques."

Victorin Lurel, rapporteur de la commission des lois constitutionnelle et ancien ministre des Outre-mer, s'est opposé à ces amendements : " nous pensons qu’ils sont en partie déjà satisfaits". "Par ailleurs, le gouvernement s’est engagé à étudier cette question dans un rapport", a-t-il ajouté.

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, a ensuite pris la parole et répondu : "Nous avons déjà mené un travail auprès des hôpitaux publics. Des démarches réelles ont été engagées à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, autour du développement de connexions wifi gratuites et de la possibilité pour les malades d’être en lien avec leurs proches grâce à Skype ou WhatsApp".
La ministre a donc proposé au député polynésien d'aller " vérifier ensemble l’organisation des points d’accueil où ces dispositifs seront rendus accessibles aux malades."
Jean-Paul Tuaiva a finalement retiré ses amendements.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 5 Octobre 2016 à 09:21 | Lu 3025 fois







1.Posté par Zorro le 05/10/2016 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi ce charlot. Il est courant que skype, messenger.....existent. En fait sa proposition d'amendement c'est pour nous faire croire qu'il bosse. Quand retourne t-il a ces donuts le pseudo député corrompu ?

2.Posté par Faut pas pousser! le 05/10/2016 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment du culot celui là !!!!
Au lieu pei de vérifier avant de nous faire honte à l’assemblée, banane !!!
C'est encore un condamné comme le tetuanui à qui on a oublié de notifier le jugement ?????
DEHORS !!!

3.Posté par Pavlova le 05/10/2016 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Meme pas honte le gugusse aite peu...vous me direz c'est pas mieux chez les socialos, y a bien une deputee de Marseille qui a ete condamnee et qui assiste aux seances de l'Assemblee Nationale avec un bracelet electronique attachee a ses guibolles !!!!

4.Posté par Juju le 05/10/2016 21:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah non! Mais allez donc vous cacher ! Pas vrai!!!!

5.Posté par Maohi le 05/10/2016 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il nous fait honte c clair...

6.Posté par Hine le 05/10/2016 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le VOLEUR MENTEUR qui joue du violon en playback ...

BANDIT profites bien de ton appel suspensif et de ton salaire de député ponctionné sur les impôts des petites gens qui triment pendant que tu te pavanes au parlement et voit du pays gratos !

UMARA PE !!!

7.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 06/10/2016 07:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Shopping (de malades) électoral ? hohohohoho
Non mais ! Encore un peu et il exigeait le DROIT au RSA pour ses malades hihihihihihi
rollstahiti@gmail.com

8.Posté par TARTONPION le 06/10/2016 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ohla !! Mais il nous fou la honte celui là !!!!! il y a belle lurette que nos malades utilisent Skype, Messenger !!!
il avait pas dit qu'il se retirait de la vie politique celui là ???
si c'est pour aller débiter des anerie au parlement ...
sérieux, il ferait mieux d'aller se cacher!

9.Posté par Hirinake le 07/10/2016 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a touche le fonds de la betise humaine et des residus du Flossisme....grave et ca fait pitie et honte pour notre gentil fenua...
Haa varavara a tu JPT ia riro oe ei haama'raa no te nunaa pa"a toa. E tataa oe no te ure hore....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance