Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Trois mandats de dépôt délivrés pour trafic d’ice



PAPEETE, 22 mai 2015 - Quatre personnes soupçonnées d'importation ou de trafic de stupéfiants, ont été déférées vendredi en début d’après midi devant la juge d’instruction Edwige Bit qui les a mis en examen. Le mandat de dépôt a été prononcé pour trois d’entre eux.

Quatre des cinq soupçonnés revendeurs d'ice ont été mis en examen pour trafic de stupéfiant, vendredi après-midi. La justice estime, après 72 heures de garde à vue dans les locaux de la Section de recherches de la gendarmerie, qu’il existe des indices graves et concordants permettant de penser qu’ils auraient participé, jusqu’en janvier dernier, à la revente entre Tahiti et Moorea d'une importante quantité d’ice.

Le mandat de dépôt a été prononcé à l’encontre de trois d’entre eux. Ils ont été placés en détention provisoire à Nuutania en fin d’après midi, vendredi.

La drogue aurait été acquise à Hawaii, en août 2014, puis écoulée entre les mois d’octobre de janvier derniers. Il s’agit de plus de 110 grammes de méthamphétamine (ice) que la tête de réseau présumée reconnait avoir acquis à Hawaii puis ramené par avion, dans ses bagages. L’homme de 47 ans a été interpellé à Moorea mardi, ainsi que sa compagne, 51 ans.

Cette dernière, qui n’a cessé de nier avoir eu connaissance de ce commerce de stupéfiants, lors de son passage en garde à vue, n’a pas été mise en examen. Son compagnon a été incarcéré tout comme deux revendeurs. Le quatrième mis en examen a été placé sous contrôle judiciaire.

Les enquêteurs de la Section de recherche de la gendarmerie ont évalué que ce trafic aurait permis de développer un chiffre d’affaires de près de 6,4 millions Fcfp en l’espace de quatre mois.

Parmi les quatre mis en examen, outre la tête de réseau soupçonnée, un autre suspect est originaire de Moorea. Les deux autres résident à Papeete quartier du Pont de l’Est et à Taunoa et sont soupçonnés d’avoir participé au trafic en tant que revendeurs ou chauffeurs.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 22 Mai 2015 à 16:47 | Lu 4533 fois






1.Posté par Bubule bon sa ! le 22/05/2015 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne toucher pas a l'Ice,

Consommer de l'alcool !! C'est la plus vieille drogue du monde et ya pas de limite, la défonce est totalement légal!

2.Posté par Teatoto le 22/05/2015 22:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eure ma méarahi tera espérant ils n''ont pas de gosses lol

3.Posté par circonspect le 23/05/2015 04:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Protégeons nos enfants et petits enfants.
Tous les trafiquants doivent êtres punis de manières exemplaires.
Pas de circonstances atténuantes.
Se sont des tueurs en séries.
Ils bousillent des familles à jamais !
Mettre leurs noms et photos en gros dans le journal.
Les suivent a leurs sorties de prisons.
C'est sur, ils recommenceront dès leurs sorties, le trafic est trop lucratif, le smig c'est pas pour eux !

4.Posté par beaulieu le 23/05/2015 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces gens la sont aussi coupables que des tueurs, ils ne méritent aucune pitié.

5.Posté par TAAHOA le 23/05/2015 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement qu'on n'est pas en Indonésie

6.Posté par proQ le 23/05/2015 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

post 4 a raison, ils ne méritent pas le statut d'honnête citoyen dont bénéficient les commerçants d'alcool.

7.Posté par Toa Laurence le 24/05/2015 01:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très bien punition et les mettre en prison! !!! Les gendarmes font bien leur travail bravo! !!👍

8.Posté par Toa Laurence le 24/05/2015 01:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo au gendarmerie de Polynésie française pour tout beau travail !!!!🛃🛃🛃👮👮

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Août 2017 - 14:59 Back to school pour une rentrée réussie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance