Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Training $andra Network en liquidation judiciaire



L'annonce de la liquidation judiciaire de la société, lundi après-midi,  n'a pas fait cesser encore son activité. Une procédure en appel pourrait être lancée, ce qui ne stopperait pas pourtant nécessairement le remboursement des créanciers.
L'annonce de la liquidation judiciaire de la société, lundi après-midi, n'a pas fait cesser encore son activité. Une procédure en appel pourrait être lancée, ce qui ne stopperait pas pourtant nécessairement le remboursement des créanciers.
PAPEETE, le 27 octobre 2015. La justice commerciale a prononcé lundi la liquidation judiciaire de la société Training $andra Network. Une enquête préliminaire demeure ouverte, par ailleurs au pénal, pour escroquerie à l’encontre de la dirigeante, Sandra Faraire.

Le tribunal mixte de commerce de Papeete a ordonné ce lundi la liquidation judiciaire de la SARL Training $andra Network. La cessation de paiement de cette société spécialisée en "formation pour devenir riche", avait été constatée le 23 juillet dernier, et un mois plus tard, le 24 août, une procédure de redressement judiciaire décidée par le tribunal de commerce, sous le régime simplifié. La liquidation judiciaire prononcée doit permettre aux créanciers d'établir la liste des dettes accumulées par la société puis une procédure de vérification des créances est ouverte pour déterminer l'existence, le montant ou la nature des créances déclarées. A l'issue de cette période de remboursement des dettes de la société, les comptes de liquidation sont déposés au greffe du Tribunal de commerce afin que la société soit radiée du registre du commerce et des sociétés. Elle perd alors sa personnalité morale.


Mais les ennuis judiciaires de cette société ne se limitent pas aux seuls recours déposés contre elle au tribunal de commerce. En effet, depuis plusieurs mois une enquête préliminaire a été confiée à la Direction de la sécurité publique (DSP) visant directement Sandra Faraire, la dirigeante de T$N, pour des soupçons d’escroquerie. Une cinquantaine de victimes, au moins, se sont manifestées directement auprès du parquet de Papeete. Les préjudices de ces victimes vont de 50 000 à 100 000 Fcfp selon les contrats de formations achetés avec lesquels les stagiaires espéraient un retour sur investissement important dans l'année qui suivait et pour lesquels certains réclament toujours le remboursement intégral, puisque la formation n'a pas eu le succès escompté d'enrichissement. Sandra Faraire pourrait donc être renvoyée en correctionnelle dans les semaines qui viennent. Elle encourt cinq ans d’emprisonnement, des peines d’amende et une interdiction d'exercer toute activité commerciale.

Toutes ces poursuites judiciaires n'entament pas la bonne humeur de la fondatrice de cette société. Dans un effort de transparence, Sandra Faraire a elle-même annoncé directement sur la page Facebook de T$N, dès lundi en fin de journée, la liquidation judiciaire de sa société par le tribunal de commerce. Mais comme toujours elle présente l'information sous un angle avantageux. "La liquidation de la société T$N a été lancée ! Nous avons fait l'information à ce sujet depuis deux mois. Merci pour la suite et continuez à être heureux, la vie est magnifique" publiait-elle lundi en fin de matinée. Loin de stopper ses ardeurs entrepreneuriales, cet épisode judiciaire permet à la fondatrice de cette société de rebondir et de faire passer pour des jaloux ceux qui lui mettent des bâtons dans les roues. Un post publié par un internaute commente cette liquidation judiciaire de la façon suivante "une autre expérience qui prouve que vous êtes les meilleurs... Allez T$N pour toujours... Go go go"! Il s'agit sans doute d'une incompréhension sur le sens exact de ce qu'est une liquidation judiciaire : à savoir que la SARL ne peut plus faire face au paiement de ses créances.


LE MIEL ET LA VANILLE

Mais on entendra certainement encore parler de Sandra Faraire et de ses projets d'investissements faramineux, d'autant qu'elle peut encore faire appel de cette décision de liquidation judiciaire pour ne pas à avoir à exécuter les remboursements de ses dettes, dans l'immédiat. En tout cas, preuve de son acharnement à exister, Sandra Faraire annonce qu'elle va installer un bureau à Londres où elle est appuyée, depuis deux ans indique-t-elle, par un partenaire d'affaires "général des Nations-Unies (…), personne connue et de grande réputation" dont on ne retrouve, pourtant, aucune trace sur Internet !

Après la formation en coaching personnel pour devenir riche en quelques mois, le nouveau filon de la société se profile désormais dans le secteur primaire, plus particulièrement le miel et la vanille, si l'on en croit les appels lancés pour le recrutement d'une vingtaine investisseurs avec un droit d'entrée au nouveau projet fixé à 30 000 Fcfp. Sous le nom, "Le Miel et Vanille", ce projet d'investissement qui était ouvert "aux clients T$N uniquement" promet aux participants "de percevoir 100 000 Fcfp mensuels pendant une année et à compter du 8ème mois de votre participation". Une annonce aussi alléchante que douteuse, comme l'ont été les précédentes initiatives de cette société qui peine ensuite à rembourser ses "clients".

T$N refuse pour autant toute qualification de vente pyramidale (ou vente multiniveau). A la place, la société préfère se présenter comme "le premier leader en réseau". Le réseau de quoi ? Toute la question est là, car si la société est prodigue en conseils de développement personnel et en paroles divines, moins d'un an et demi après sa création, elle est en passe de tirer sa révérence. Sans avoir apporter la richesse promise à de nombreux "clients" qui réclament le remboursement des sommes engagées.


Rédigé par Mireille Loubet le Mardi 27 Octobre 2015 à 21:02 | Lu 4942 fois







1.Posté par brad le 28/10/2015 07:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On appelle ces gens là des MYTHO......

2.Posté par Mathius le 28/10/2015 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non Brad des escrocs.😋

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Mercredi 22 Novembre 2017 - 16:09 Marcel Tuihani reçu par le président du Sénat

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance