Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Toyota à fond sur l'hybride



Lionel Foissac, P-dg de Nippon Auto Moto, Ryota Hatakeyama et Takayushi Shimbo, de Toyota, posent devant la Prius C et la Prius
Lionel Foissac, P-dg de Nippon Auto Moto, Ryota Hatakeyama et Takayushi Shimbo, de Toyota, posent devant la Prius C et la Prius
PAPEETE, le 10 mai 2016 - Les distributeurs de la marque Toyota en Polynésie parient sur les modèles hybrides du constructeur japonais. Trois modèles, une citadine, une berline et un SUV, sont désormais proposées au grand public avec des arguments intéressants : grâce aux avantages fiscaux ils sont au même prix que les modèles thermiques, mais ils consomment deux fois moins d'essence et demandent moins d'entretien…

L'entreprise Nippon Auto Moto, qui commercialise entre autres la marque Toyota, a lancé ce mardi 10 mai une nouvelle gamme de véhicules hybrides. Trois modèles sont proposées, couvrant une grosse partie de la demande : la Prius C, une sous-compacte à 2,790 millions Fcfp ; la Prius modèle 2016, une berline à 3,590 millions Fcfp ; la Rav4, un SUV haut de gamme, à 4,580 millions Fcfp. Ces prix sont pour les modèles full option.

TOUTE UNE STRATÉGIE POUR DÉVELOPPER L'HYBRIDE

Le P-dg du groupe, Lionel Foissac, explique que des premières Prius ont été commercialisées en Polynésie depuis l'année dernière, "plusieurs modèles étaient testés dans des entreprises, on a ainsi vu qu'à l'usage les Prius C coûtent 5000 Fcfp en essence pour 1000 km ! Et cette année nous sommes passés à la vitesse supérieure, une trentaine de Prius ont déjà été vendues depuis le début de l'année. Maintenant, nous sommes les premiers dans le Pacifique à proposer une gamme hybride, et nous voulons développer une vraie stratégie hybride au niveau populaire. Il ne s'agit pas de voitures de luxe, mais des voitures bon marché, au même prix que certains véhicules standards. Ce qu'on voudrait c'est que chacun achète des hybrides, et on espère que d'autres aides pour les voitures propres seront mises en place pour les rendre encore plus intéressantes. Ce sont des véhicules propres, qui émettent très peu de polluants, mais ce ne sont pas des voitures qu'il faut recharger chez soi. On fait le plein comme d'habitude, la batterie se recharge en roulant, en freinant, dans les pentes… et le moteur électrique s'active dans les situations où c'est plus rentable énergétiquement, par exemple dans les embouteillages."

Le moteur hybride de la Prius, et derrière la Rav4
Le moteur hybride de la Prius, et derrière la Rav4
Il faut dire que le moment semble opportun pour appuyer sur l'accélérateur et conquérir le marché des véhicules propres, constitué des hybrides et des électriques. Ils sont exonérés d'un grand nombre de taxes depuis 2014 par la loi sur la transition énergétique. Leurs prix sont donc en forte baisse, ce qui leur donne un avantage supplémentaire sur leurs concurrents purement essence ou diesel, en plus de leur frugalité en carburant…

"NOUS VENDONS LES HYBRIDES AU MÊME PRIX, VOIRE MOINS CHER, QUE LES THERMIQUES"

Selon son vendeur, la Prius C ne consomme que 3 litres aux cent kilomètres. Les tests de magazines français affichent plutôt une consommation allant de 3,6 à 4 litres aux cent kilomètres… Ce qui reste deux à trois fois moins que les résultats des tests sur les voitures thermiques de même taille. La technologie derrière les véhicules hybrides aurait aussi un autre avantage, selon Lionel Foissac : "sur la partie électrique il n'y a pas d'entretien et les batteries durent 10 ans. Et sur la partie thermique, il y a moins de pièces, donc moins d'entretien. Par exemple il n'y a pas d'embrayage, d'alternateur, de courroies…"

Le P-dg explique que Toyota propose aussi des véhicules électriques, et qu'il pourrait en importer s'il y a une demande. Mais il croit plutôt au potentiel des hybrides pour notre marché : "ces voitures s'adaptent parfaitement à notre Pays. Les routes sont courtes, on passe beaucoup de temps dans les embouteillages, les carburants sont chers… Ces hybrides sont très pratiques, pour Tahiti mais aussi tous les Pays du Pacifique." D'ailleurs, deux responsables du groupe Toyota pour l'Océanie étaient en Polynésie pour le lancement de la gamme, en particulier le Rav4 qui est proposé en Polynésie un tout petit peu en avance sur le reste du monde.

"Au Japon, le Rav4 était un modèle purement thermique. Nous avons effectué quelques changements pour en faire un modèle hybride, que nous venons de lancer. Tahiti va commercialiser ces modèles en premier dans le monde… Mais de peu de temps ! En fait on va lancer le modèle dans le monde entier presque en même temps. Nous pensons que cette technologie hybride, que nous développons depuis 1997, est parfaitement adaptée aux îles du Pacifique et il faut la développer ici" nous explique Ryota Hatakeyama, chef de groupe pour l'Océanie chez Toyota Tsusho (la division de commerce international du constructeur).

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 10 Mai 2016 à 15:50 | Lu 3790 fois







1.Posté par Teriivaea le 10/05/2016 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vrai intérêt ici ce serait les hybrides rechargeables (plugin hybrid), et Toyota produit des Prius plugin, véhicules que l'on pourrait recharger chez soi ou sur des bornes publics alimentées exclusivement par du photovoltaique. Ainsi, la plupart des déplacements journaliers (moins de 30 km) pourraient se faire à coût marginal quasi-nul et quasi non polluant, tout en n'engendrant pas un surpoids et un surcoût excessif de batteries comme pour les véhicules tout electrique, et l'on utiliserait le moteur thermique de l'hybride que pour les quelques longs déplacements et les journées successives de mauvais temps. Ce moteur thermique, utilisé en reverse, pourrait même servir de groupe électrogène de secours chez soi, en cas de perte du reseau, comme cela a pu être fait par quelques heureux propriétaires de Prius plugin lors du passage de l'ouragan Sandy dans le nord-est des Etas-Unis.

2.Posté par mécontent le 11/05/2016 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

3.Posté par elec le 11/05/2016 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les batteries n aiment pas la chaleur, et je ne parle meme pas du mileux marin (salin) de la polynesie sur l electronique de ses vehicules...

4.Posté par le garagiste du coin le 11/05/2016 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le SAV c'est de l'hybride aussi ???


Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance