Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tourisme : La gentillesse polynésienne, l'arme fatale pour relancer le secteur



PHOTO : Teva SYLVAIN
PHOTO : Teva SYLVAIN
PAPEETE, le 24/07/2015 - Le conseil d'administration du GIE TAHITI TOURISME s'est réuni ce vendredi pour faire le point sur l'évolution de la fréquentation touristique en Polynésie. Le bilan de l'an dernier est plus-que-positif selon le ministre. Mais il souhaiterait que les polynésiens soient acteurs du développement touristique.

Dresser un bilan sur les activités de 2014, trouver des solutions pour redynamiser le secteur touristique, les membres du conseil d'administration du GIE TAHITI TOURISME se sont réuni ce vendredi pour faire le point sur la situation.

Le ministre tire un bilan plus que positif des actions mises en place l'an dernier, avec "une augmentation de la fréquentation touristique de 10 %. Donc il faut maintenir les actions qui ont été lancées et chercher sur d'autres marchés émetteurs pour 2015-2016."

D'autres charters pourraient éventuellement voir le jour cette année. "Il va falloir que l'on corrige un peu notre management sur le marché japonais qui connait une baisse depuis maintenant quelques années. Il va falloir donner du dynamisme sur les structures que nous avons sur place", explique Jean-Christophe Bouissou.

Et pour y arriver, le ministre souhaiterait que les polynésiens en soient les principaux acteurs. "La spécificité de la Polynésie est pour beaucoup de touristes, la gentillesse de son peuple. Cette authenticité-là n'existe plus ailleurs (…). C'est cette image que l'on doit promouvoir. Il faudra faire tout un travail pédagogique dans les écoles, auprès des enfants pour que le polynésien devienne demain acteur de son développement. Que le tourisme ne soit pas simplement des gens que l'on voit passer, marcher, circuler dans des autobus mais que le tourisme soit compris comme véritablement un objectif en soi de développement individuel, intellectuel, d'évolution des comportements sur le fait que le travail demain, c'est aussi sur le tourisme qu'on va pouvoir le créer et c'est une bonne chose pour l'avenir."

L'OBJECTIF POUR 2015 : ATTEINDRE PRES DE 200 000 TOURISTES

Le secteur semblerait donc bien se porter. Le conseil d'administration du GIE TAHITI TOURISME reste confiant sur l'éventuelle progression de la fréquentation touristique ces prochains mois. "On continuera cette progression pour certainement dépasser les 190 000 touristes. On a en cible un chiffre plus élevé de 200 000 mais c'est en fonction aussi de la disponibilité des chambres d'hôtels puisque vous savez que notamment sur Bora Bora, un hôtel suspendra son activité en fin d'année pour des opérations d'extension et de maintenance des structures de cet hôtel. Mais il ne faudra pas baisser les bras." précise Jean-Christophe Bouissou.

Aujourd'hui, la Polynésie est représentée dans une dizaine de Pays. Le ministre réfléchit également sur un plan stratégique en termes de marketing, de promotion et de repositionnement du produit polynésien sur le marché mondial, qu'il présentera au prochain conseil d'administration.

La Polynésie qui est également réputée pour être une destination chère, mais Jean-Christophe Bouissou préfère relativiser : "La Polynésie, c'est vrai ça à un coût mais c'est aussi quelque chose d'unique. Prenons par exemple les 130 millions de touristes chinois qui vont voyager cette année. Si on pouvait capter 0,1 % ou 0,5 % de ces chinois, ce serait bien pour le Pays. Vous savez, ceux qui voyagent sont des gens qui sont riches et qui ont le pouvoir d'achat. Honnêtement, je ne pense pas que ce soit le voyage en Polynésie et la cherté du billet d'avion qui pose problème. Et justement, il va falloir que l'on se penche là-dessus." Et le ministre de rajouter, "la propreté, l'environnement, toutes ces questions sont capitales et c'est sur ces bases, je pense, que nous réussirons. Toutes ces questions doivent être discutées, qu'il y ait un enseignement dans les écoles pour que les enfants et les futures générations se collent à cette stratégie de développement."

50 chambres sur 122 sont aujourd'hui fermées. Le reste devrait suivre d'ici le début de l'année prochaine.
50 chambres sur 122 sont aujourd'hui fermées. Le reste devrait suivre d'ici le début de l'année prochaine.
Le Hilton Bora Bora en plein travaux de rénovation

Depuis quelques mois, le Hilton Bora Bora ne tourne qu'avec 72 chambres sur les 122 existantes. L'hôtel réalise actuellement des travaux de rénovation, sa fermeture complète devrait être effective début 2016.

En effet, pour améliorer leur taux de remplissage, les hôtels misent sur la qualité de leurs services et de leurs hébergements.
Deux autres hôtels devraient également être rénovés. Des travaux représentant une enveloppe de près de deux milliards de Fcfp.

A noter dans ces travaux "la construction d'un club enfants, la transformation du bâtiment chambres avec la création de chambres 'day use'". L'investissement prévoit aussi la "rénovation des unités d'hébergement, de la piscine, des zones de restauration, des parties communes et des voiries, (...) l'aménagement d'un spa et et d'une salle de fitness, l'aménagement d'un Sunset bar...".


Rédigé par Corinne Tehetia le Vendredi 24 Juillet 2015 à 21:18 | Lu 2539 fois







1.Posté par Didier le 25/07/2015 05:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, je confirme, l'accueil des Polynésiens a été formidable : je reviens des Australes et des Marquises, loin de la foule des îles touristiques. Attirer plus de touristes, notamment Chinois, au pouvoir d'achat élevé ? Soit, mais ne comptez pas sur moi pour descendre dans les hôtels de luxe inabordables, et sans aucun contact avec la population locale ! Prenez garde à sauvegarder l'authenticité de la Polynésie, en développant notamment les petits hôtels et les pensions de famille qui vivent des touristes de passage ! Préservez vos îles, c'est un impératif, si vous souhaitez aider les populations locales !

2.Posté par Francis le 25/07/2015 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que le polynésien redevienne lui même, qu'il retrouve sa sérénité, sa dignité et qu'il vive correctement et non surendetté, comme beaucoup, alors oui il pourra redevenir un acteur de son tourisme et "comment fait on pour cela": lui rendre sa joie de vivre et il pourra alors transmettre cela aux autres, cela ne s'apprend pas ni dans les écoles ni dans les universités...

3.Posté par Tevatamahine le 25/07/2015 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors là @Francis c'est foutu d'avance, on ne va pas dans ce sens, c'est pas moi qui le dit ce sont les faits divers et le mode de vie globalisé. Partout où je suis allé en touriste la population locale en a rien à cirer du touriste, au mieux l'indifférence au pire l'agressivité. Ce ne sont que les professionnels du tourisme qui bénéficient des retombées qui font des courbettes et des sourires et on comprend facilement pourquoi. Aujourd'hui la joie de vivre c'est la joie de consommer pas de vivre ensemble en harmonie. Comme dit l'autre CHACUN POUR SOI ET DIEU POUR TOUS !

4.Posté par Laura le 25/07/2015 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah oui et il faudrait vendre aux touristes des objets dignes de notre artisanat et pas de la pacotille et des perles au rabais qui nous font un peu honte et donc font du tort à ceux de la filière perliculture qui rament avec dignité

5.Posté par tutua le 25/07/2015 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien vrai, les touristes veulent voir les locaux dans leurs occupations de tous les jours, ils préfèrent des pension locales moins chères, où ils reçoivent des infos sur l'actu des sorties
On dirait que le style Mahana Beach ne fait pas tant rêver, à part les donneurs d'ordres ...

6.Posté par Jeff le 26/07/2015 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez, voici une réalité factuelle qui devrait nous faire reflechir : Tout le monde sait qu'il n'y a pas plus désagréable que les Parisiens, (désolé pour eux mais c'est un fait mondialement reconnu). Pourtant, Paris est largement la ville la plus visitée au monde et ce depuis des nombreuses années. Les Polynésiens sont très aimés mais ils n'ont pas le monopole ni de la gentillesse ni de la joie de vivre. Affirmer que les touristes prefèreraient les pension locales aux grands hotels est aussi reducteur qu'affirmer que les automobilistes ne voudraient rouler qu'en 4L ! Si on veut des touristes il nous faudra evoluer dans nos mentalités pour adapter l'offre à la demande et surtout offrir un meilleur rapport qualité/prix à tous les niveaux.

7.Posté par LEMARQUISIEN le 26/07/2015 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca fait mal à l'auteur le commentaire que j'ai posté sur le choix de ses photos??? C'est pour cela que mon commentaire a été censuré???? Alors? On le publie ce commentaire???Ou on change les photos!!!!

8.Posté par Bing le 27/07/2015 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P5, Tutua : Le Mahana Beach n'est pas conçu pour nous plaire à nous, mais pour plaire et attirer ceux qui viendront grâce à lui. Que cet outil puisse nous fournir du travail, c'est déjà ça de gagné. Alors que nous le trouvions beau, moche, trop haut, trop bas, rond ou carré on s'en fiche !

9.Posté par Bing le 27/07/2015 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P5, Tutua : Le Mahana Beach n'est pas conçu pour nous plaire à nous, mais pour plaire et attirer ceux qui viendront grâce à lui. Que cet outil puisse nous fournir du travail, c'est déjà ça de gagné. Alors que nous le trouvions beau, moche, trop haut, trop bas, rond ou carré on s'en fiche !

10.Posté par Toki le 27/07/2015 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheureusement, M. le Ministre la réalité est autrement: la légendaire gentillesse du polynésien est en voie de disparition sur notre fenua. Les faits divers sordides nous le rappellent tous les jours.

Il faudrait déjà que le GIE sache quel type de tourisme il vise: un tourisme vert, un tourisme de jeu... après avoir ciblé il faudra mettre en place les moyens de communication pour les attirer ici. Pour ma part, je doute que le mahana beach avec son casinn et ces hôtels de luxe soient suffisant pour attirer ne serait que 0,1% de chinois qui ont à 3 heures de vol seulement de shanghai Macau qui propose des casinos à la pelle et des hôtels de luxe!!

11.Posté par bibbip le 27/07/2015 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça fait bientôt 15 ans qu'on parle de relance , on relance quoi , on patine dans la semoule , faut peut être changer de refrain

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 11:35 Des citernes d’eau pour les habitants de Paea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance