Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Tohorā nui e - Elle chante" : un clip dédié aux baleines et à la maternité diffusé sur Polynésie 1ère



Hymne également à la maternité, la vidéo met en scène Teramataono, une future jeune maman polynésienne, qui entend l'appel de l’océan.
Hymne également à la maternité, la vidéo met en scène Teramataono, une future jeune maman polynésienne, qui entend l'appel de l’océan.
PAPEETE, le 8 juin 2017 - Après le clip musical “Save me now - Honu iti e” dédié aux tortues marines, "Tohorā nui e - Elle chante" est le deuxième opus de la trilogie "Blue Ninamu" de l'artiste Pheal'N. Consacré cette fois aux baleines et à la maternité, il sera diffusé sur Polynésie 1ère jusqu'au 18 juin. Une dernière réalisation mettra à l'honneur les requins d'ici à la fin de l'année.


"Les baleines viennent dans nos eaux polynésiennes pour mettre bas et se reposer, mais, malheureusement, elles sont souvent victimes de harcèlement par les bateaux visiteurs", remarque Pheal'N, auteur, compositeur et musicien. Sensible à l'environnement, l'artiste a réalisé un premier clip consacré aux tortues marines victimes du braconnage et de la pollution, intitulé “Save me now - Honu iti e” et paru le 13 avril 2016. Cette fois, alors que la Journée mondiale de l'océan a eu lieu le 8 juin, il dédie son nouvel opus, ”Tohorā nui e - Elle chante”, aux baleines et à la maternité. Cette composition musicale électro-folk, en français et reo tahiti, est interprétée par Syel (la même chanteuse que "Honu iti e", Laura (infirmière au service de néonatologie du Centre hospitalier de Polynésie française) et Roland (président de l'association Ta'i Haruru pour la protection de l'environnement de Arue et Tetiaroa), sur le son des violoncelles de Simon Pillard et Laura, mais également de la guitare et des percussions de Pheal'N.


Cette réalisation artistique met en scène Teramataono, une future jeune maman polynésienne qui entend l'appel de l’océan alors qu'elle se promène sur la plage en admirant les vagues. Elle décide alors d'aller nager et s'aventure jusqu'au grand bleu où elle fait alors la rencontre inespérée des baleines qui sont venues se reproduire et mettre bas en paix dans notre océan Pacifique. Elle se laisse porter par leurs chants et évolue avec elles au rythme de leur danse, comme dans un rêve, portée par le son du violoncelle qui les accompagne pendant qu'un grand guerrier “Hiva” d'un autre rivage les protège par des incantations “A hei, tohorā nui e”. D'ores et déjà en ligne sur YouTube, le clip sera diffusé sur Polynésie 1ère jusqu'au 18 juin. Aussi, les passagers d'Air Tahiti Nui auront le privilège de découvrir la vidéo pendant leur vol.

Pheal'N : “Nous devrions être respectueux et remercier l’océan"

Après un premier opus appelant à la protection des tortues, Pheal'N a réalisé cette fois un clip en l'honneur des baleines.
Après un premier opus appelant à la protection des tortues, Pheal'N a réalisé cette fois un clip en l'honneur des baleines.
Phealn'N explique : "Cette fiction se déroule dans un futur proche où la biodiversité marine serait bien moindre. Tous les personnages sont seuls face à l'immensité de la nature, de l’océan, comme s'ils étaient les derniers, les derniers Polynésiens, le dernier Hiva, les dernières baleines…" Et d'ajouter : “Nous devrions être respectueux et remercier l’océan qui les protège pour ce majestueux événement que nous pouvons admirer chaque année, afin que nos générations futures puissent jouir de ce privilège à leur tour.”

Plus d'une année de travail a été nécessaire pour finaliser cette réalisation et il faudra quatre ans au total pour que la trilogie "Blue Ninamu", soutenue par la Direction de l'environnement et Tiaimoana Sea Sherperd Tahiti, puisse voir le jour. En effet, un dernier opus, Lord of seas - Te ma'o", est actuellement en phase de montage et devrait sortir d'ici la fin du troisième trimestre 2017. Pheal'N précise : "Il mettra en avant les requins qui sont victimes de surpêche et devraient profiter d'un sanctuaire dans les eaux polynésienne. Le concept Blue Ninamu porte sur la préservation de la biodiversité marine de Polynésie, avec des artistes locaux contemporains. Musiciens, interprètes, acteurs et réalisateurs, tous souhaitaient lancer ce même message : nous, les Polynésiens, aimons notre océan Pacifique, nous le protégerons toujours. Nous venons de là, il est notre ressource et notre inspiration”.

L'équipe du clip

Président de l'association Ta'i Haruru pour la protection de l'environnement de Arue et Tetiaroa, Roland est l'un des interprètes.
Président de l'association Ta'i Haruru pour la protection de l'environnement de Arue et Tetiaroa, Roland est l'un des interprètes.
Pheal'N feat. Simon

Auteur-compositeur : Pheal'N
Réalisateurs : T. Peyrat/JP. Andriot
Arrangements : Memphis
Interprètes : Syel, Laura et Roland
Musiciens : Pheal'N (guitare et percussions), Simon Pillard (violoncelle) et Laura (violoncelle)
Producteur : Feel to Live Music


Rédigé par Dominique Schmitt le Jeudi 8 Juin 2017 à 17:22 | Lu 1478 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Juin 2017 - 16:15 Bulibasha : le Patriarche maori

Samedi 24 Juin 2017 - 14:33 Un week-end pour fêter l'orange à Punaauia

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance